lundi 24 juin 2024
AccueilInternationalMatrika dans la foulée des Albany

Matrika dans la foulée des Albany

Curragh (IE), samedi

Airlie Stud Stakes (Gr2)

Matrika dans la foulée des Albany

Matrika (No Nay Never) disputait les Airlie Stud Stakes (Gr2) dans la foulée d’une deuxième place obtenue dans les Albany Stakes (Gr3) à Royal Ascot. La représentante des associés de Coolmore et Westerberg a décroché son black type majuscule avec style. Le petit peloton de sept unités s’est séparé en deux parties, évoluant le long de la corde et le long du rail extérieur. La bonne option était d’évoluer le long des tribunes. Matrika a emmené son groupe et elle est repartie de plus belle, s’imposant d’une longueur trois quarts devant Gunzburg (Sioux Nation), elle aussi rapidement vue le long du rail extérieur, tout comme la troisième, Ashwiyaa (Sioux Nation), deux longueurs un quart plus loin.

Aidan O’Brien, entraîneur de Matrika, a commenté : « Elle nous avait surpris lors de ses débuts car, le matin, elle ne fait pas grand-chose. Nous ne savions pas à quoi nous attendre et elle s’était imposée. Elle est bien revenue de sa course [les Albany, ndlr] et n’avait pas perdu un gramme. Elle ne souffle pas, les courses ne l’éprouvent pas, elle a un talent naturel. Ryan Moore l’a très bien montée. Elle a de la vitesse. On a le droit de croire qu’elle tiendra les 1.400m car elle est très détendue mais c’est une No Nay Never, elle a donc de la vitesse naturelle et c’est facile pour elle d’aller vite. Nous allons rester sur 1.200m dans l’immédiat et nous verrons si nous devons passer ensuite sur 1.400m. Elle a un physique important, donc je préfère la courir, je ne veux pas qu’elle s’empâte. Elle est gagnante de Gr2, donc les options se réduisent. Nous espérons qu’elle puisse être une pouliche pour les Cheveley Park. »

La sœur de The Wow Signal

Élevée par Barronstown Stud, Matrika est une fille de No Nay Never (Scat Daddy), le sire de Coolmore, et de Muravka (High Chaparral), restée inédite. Au haras, elle s’est révélée une bonne poulinière. On lui doit des éléments véloces et précoces comme The Wow Signal (Starspangledbanner), qui a remporté le Prix Morny (Gr1) et les Coventry (Gr2), et Miss Infinity (Rock of Gibraltar), lauréate du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) et troisième des Rockfell Stakes (Gr2). Au haras, cette dernière a donné Make me King (Dark Angel), deuxième du Prix Thomas Bryon (Gr3). Muravka a aussi fait parler d’elle au Japon avec Unicorn Lion (No Nay Never), double gagnant de Gr3 sur 2.000m et deuxième, en 2021, du Takarazuka Kinen (Gr1, 2.200m). Muravka est suitée d’un foal par St Mark’s Basilica (Siyouni).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires