vendredi 21 juin 2024

mdlf

LE MOT DE LA FIN

DERBY(S)

Chacun a sa définition d’un bon étalon. Et Sea the Moon (Sea the Stars) correspond à celle des éleveurs qui aiment les statistiques : 15,9 % de black types par partants, c’est vraiment très solide. Ce week-end, Sea the Moon a brillé avec son fils Fantastic Moon (Sea the Moon), lauréat du Derby allemand (Gr1) avec à la clé le meilleur rating de la décennie. C’est un premier lauréat classique pour l’étalon de Lanwades, qui était lui-même un produit du plus pur des classicismes, que ce soit dans son pedigree ou dans sa carrière de course. Toujours ce week-end, l’étalon a donné Westminster Moon (Sea the Moon), qui a gagné avec style le Derby polonais. Son entourage – Marian Ziburske et Tomas Janda – pense que le poulain a le niveau pour les courses black types en Europe de l’Ouest. Mais Sea the Moon est capable de frapper où on ne l’attend pas. Invaincu en six sorties, Esperance (Sea the Moon) a récemment remporté le Grand Prix de Printemps, un classique… sur le sable (naturel) de Ksar Saïd, en Tunisie ! Et ce n’est pas une première car on se souvient que Privilegiado (Sea the Moon) s’était adjugé le Derby norvégien (L) sur le gazon avant de se classer deuxième du Derby suédois, sur le dirt !

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires