mercredi 28 février 2024
AccueilA la unePlus que neuf dans le Six Perfections 

Plus que neuf dans le Six Perfections 

Plus que neuf dans le Six Perfections 

Elles étaient 18 engagées dans le Prix Six Perfections Sky Sports Racing (Gr3) et, après les premiers forfaits validés par France Galop mercredi matin, elles ne sont plus que neuf. Contrairement aux autres Groupes de la journée, les pouliches entraînées dans l’Hexagone sont pour le moment majoritaires.

La France aura-t-elle sa revanche sur l’édition 2022 qui a vu Sydneyarms Chelsea (Sioux Nation) briller pour l’entraînement anglais de Charles Hills ? Rendez-vous dimanche pour le savoir. L’entraînement de Carlos et Yann Lerner sera représenté par Minoushka (Starspangledbanner), pouliche qui a remporté de cinq longueurs et demie le Prix des Belles Demoiselles (Inédits), à Compiègne. Joint par téléphone, Yann Lerner n’a pas caché sa confiance : « Nous aimons beaucoup Minoushka, qui a réalisé de très bons débuts. Elle est très bien rentrée de sa course et, depuis, tous ses travaux se sont bien déroulés. Le terrain sera une découverte pour elle mais je pense que cela ne devrait pas la déranger. Tous les feux sont au vert. » Toujours du côté des tricolores, Voodoo Magic (Wootton Bassett) est invaincue en deux sorties. Sa dernière victoire, dans le Prix Helleniqua – Château Font-Merlet (Classe 2) remonte au début du mois de juillet à La Teste. Les pluies qui se sont déjà abattues en Normandie et celles prévues dans les jours à venir, semblent toutefois interroger Michel Zerolo, copropriétaire : « L’allongement de la distance va être bénéfique pour Voodoo Magic. Ce sera un vrai test pour elle. Nous avons une interrogation sur un terrain qui sera certainement pénible dimanche. »

Un beau défi pour Cavalletti

Lauréate pour ses débuts du Prix de la Verrerie (Maiden), à Chantilly, face à des pouliches plus expérimentées, Cavalletti (Kingman) avait laissé une belle impression. Pour en terminer avec les françaises, soulignons que Laulne (Starspangledbanner) reste sur une victoire dans le Fondation Claude Pompidou – Prix des Fleurs (Classe 2), en devançant Grey Man (Wootton Bassett), un poulain estimé qui a ensuite remporté sa Classe 2 et Tulipa Chope (Born to Sea), troisième du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles – Bernard Ferrand (L). Entraînée par Patrice Cottier, Classic Flower (Calyx) est également engagée dans le Prix de Cabourg (Gr2).

Amy Murphy n’aura finalement qu’une pouliche

Après les premiers forfaits, Amy Murphy a laissé Passionately (Night of Thunder), lauréate d’un 1.100m à Wetherby avant d’échouer à la douzième place des Albany Stakes (Gr3) mais également par Geologist (Territories). Cette dernière a ouvert son palmarès sur 1.200m à Ripon, quelques semaines après un essai raté dans les Queen Mary Stakes (Gr2). La professionnelle anglaise nous a confié : « Je ne suis pas certaine de courir les deux. Passionately ne courra pas, c’est une certitude. Elle n’a pas encore assez prouvé en piste. Geologist est une possibilité. Elle est bonne et a bien gagné en dernier lieu. J’aimerais avoir une cour en France, comme ce fut le cas précédemment, mais c’est légalement impossible selon les règles de France Galop. Venir avec des chevaux dans votre pays à la fréquence à laquelle je le fais est complexe et coûteux. Mais c’est le prix qu’il en coûte pour courir en France. » Déjà black type, Maymay (Cloth of Stars) pourrait revenir en France après sa troisième place dans le Prix Roland de Chambure (L), le mois dernier. Kévin Philippart de Foy a également engagé Alshinfarah (Noble Mission), lauréate de son unique sortie sur les 1.400m de Doncaster.

VOUS AIMEREZ AUSSI

1 Salon, 3 objectifs

Lucie Pontoir

Les plus populaires

Salon agriculture

1 Salon, 3 objectifs

Cheltenham betting