samedi 25 mai 2024
AccueilCoursesRentrée gagnante de Fang

Rentrée gagnante de Fang

Chantilly, dimanche

Prix des Cascades de Beauvais (Classe 2)

Rentrée gagnante de Fang

Lauréat du Qatar Prix du Pin (Gr3), Fang (Goken) n’avait plus été revu depuis son échec dans le Qatar Prix de la Forêt (Gr1), sur un terrain trop souple pour lui. Le cheval de l’écurie Bernard Weill, Laurent Dassault, Daniel-Yves Trèves et Free Man Racing a signé un retour gagnant dans le Prix des Cascades de Beauvais (Classe 2). Il a bénéficié d’un bon parcours dans le sillage de Best Flying (Pedro the Great), juste derrière les animateurs, avant d’accélérer peu après le passage devant les tribunes pour finalement prendre l’avantage tout à la fin et l’emporter d’une encolure devant Nesr Shalghoda (Due Diligence). Tudo Bem (Sommerabend) a conservé de peu la troisième place. En l’absence de Jean-Claude Rouget, Cristian Demuro, jockey de Fang, a expliqué : « Fang court très bien frais. Il n’avait jamais performé sur la ligne droite mais aujourd’hui, il a eu un point de mire et a bien sprinté. C’est un gagnant de Groupe, donc c’est un cheval de qualité. La course a bien “roulé” mais j’ai pu le monter tout près. Fang a besoin de bon terrain ou d’une piste juste souple, sinon cela ne va pas… » Fang pourrait de nouveau viser le Prix du Pin en septembre, comme son entraîneur l’a expliqué au micro d’Equidia en début de journée.

Le neveu d’Alix Road

Fang a été élevé par le haras de Saint-Vincent. C’est un fils de Goken (Kendargent), qui fait la monte au haras de Colleville. Fang avait été présenté par HSV Agency à la vente de yearlings v.2 d’Arqana et avait été acquis 50.000 € par Jean-Claude Rouget. L’entraîneur connaît bien la mère, Belle de France (Muhtathir), élevée par François Bayrou, puisqu’il l’entraînait. Elle avait remporté ses deux premières courses sur 1.600m et 1.500m, puis avait ensuite couru deux fois. Son premier produit, Ange d’Argent (Kendargent), n’a pas été vu en compétition. Fang est le deuxième. Elle a ensuite donné naissance à Waiting (Attendu), un 4ans, à un 3ans, Cap Camarat (Johnny Barnes), à un 2ans par Fas (Fastnet Rock) et à une yearling par… For Fun (Motivator) !

La deuxième mère, Life on the Road (Persian Heights), n’a pas couru mais a été prolifique au haras. On lui doit Fils de Viane (Kadounor), qui a gagné quatre fois à 2ans et 3ans, notamment dans le Prix de Courcelles (L), Alix Road (Linamix), lauréate de trois courses, deuxième du Prix du Conseil de Paris (Gr2) et troisième du Saint-Alary (Gr1), du Prix de Royallieu (Gr2) et du Prix Pénélope (Gr3), et aussi Présidentiable (Anabaa), troisième du Prix du Cher (L) sur les haies d’Enghien. Alix Road a donné Sumbal (Danehill Dancer), vainqueur d’un Prix Greffulhe (Gr2), Lily Passion (Sea the Stars), gagnante du Grand Prix du Nord (L), et aussi Lavender Lane (Shamardal), troisième des Prix de Malleret et de la Nonette (Grs2).

TEMPS PARTIELS

LES CHRONOS

Départ à 1.000m : 13”17

1.000m à 600m : 22”37

600m à 400m : 11”24

400m à 200m : 11”12

200m à l’arrivée : 11”65

Temps total : 1’09”55

Kendor

Kendargent

Pax Bella 

Goken

Indian Rocket

Gooseley Chope

Gooseley Lane

FANG (H5)

Elmaamul

Muhtathir

Majmu

Belle de France

Persian Heights

Life on the Road

Arkova

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires