mardi 16 avril 2024
AccueilInternationalZarinsk dans son jardin

Zarinsk dans son jardin

LEOPARDSTOWN (IE), JEUDI

ROMANISED MINSTREL STAKES (Gr2)

Zarinsk dans son jardin

La décision de décaler les courses de dimanche au Curragh a bien servi la cause de Zarinsk (Kodiac). Son entraîneur, Ger Lyons, n’avait en effet pas déclaré la pouliche dans les Romanised Minstrel Stakes (Gr2) puisqu’elle n’apprécie pas spécialement le parcours du temple du galop irlandais alors qu’elle adore Leopardstown. Jeudi, dans la version 2 de la course, Zarinsk a imposé un train soutenu sous la pression de Tarawa (Shamardal) et, comme à l’accoutumée, elle s’est montrée lutteuse pour remporter son troisième Groupe de la saison. Honey Girl (Mayson) a bien conclu à la deuxième place, alors que Tarawa a dû se contenter de compléter le podium. Le succès de Zarinsk booste la ligne du Prix de Sandringham (Gr2) où l’irlandaise s’était classée quatrième.

Les Matron comme objectif

Ger Lyons émet quelques regrets sur la course française : « Nous avions fait le mauvais choix, la course arrivant au mauvais moment. Aujourd’hui c’est oublié… Zarinsk a bien évolué depuis et nous a offert un Gr2 à domicile. Elle a pris beaucoup de force et nous offre l’option d’aller sur les Matron Stakes (Gr1), au cours de l’Irish Champions ce week-end. Pour la suite de sa carrière, Barry Mahon, manager de Juddmonte, en discutera avec les propriétaires. De par sa façon de courir, Zarinsk est taillée pour les pistes américaines mais je ne pense pas qu’elle aime le terrain léger… »

La grande souche de Zafonic

Zarinsk, élevé par Juddmonte, est le fruit d’une saillie à 65.000 € de son père Kodiac (Danehill) qui en est à 40 gagnants de Groupe et qui était proposé, cette année, à 40.000 €. La mère Pavlosk (Arch) a gagné une Listed sur le mile lors de sa deuxième sortie sous la férule de Sir Michael Stoute mais elle était un peu trop “juste” pour les Groupes. Elle a toutefois donné trois autres gagnants, ainsi qu’une sœur de Rostova, lauréate du Prix Casimir Delamarre (L). La deuxième mère Tsar’s Pride (Sadler’s Wells), deuxième du Prix de Liancourt (L), a produit également la bonne Exhibit One (Silver Hawk) qui a remporté deux Grs3 en Italie où elle s’est classée troisième du Gran Premio di Milano (Gr1 à l’époque) avant de partir poulinière au Japon où elle a donné le lauréat de Gr3 Maitres d’Art (Zenno Rob Roy). La souche est celle du champion Zafonic (Gone West).

Pavlosk a une 2ans par Kingman (Invincible Spirit), une yearling par Kodiac et une foal par Expert Eye (Acclamation).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires