jeudi 20 juin 2024
AccueilCoursesDivin Propos crée la surprise

Divin Propos crée la surprise

La Teste, mardi

Prix Alfred Fremiot (Classe 1)

Divin Propos crée la surprise

Nous attendions avec impatience de revoir en piste Rajapour (K) (Almanzor) dans ce Prix Alfred Fremiot (Classe○1), un poulain plus revu depuis sa tentative dans le Qatar Prix du Jockey Club (Gr1), classique où il avait conclu au dixième rang. Mais, mardi, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget n’a pu rassurer, ne parvenant pas à remontrer en piste les éclairs de classe que nous avions pu admirer chez lui l’an dernier. Inversement, Divin Propos (George Vancouver) a fourni sa meilleure valeur pour s’offrir une deuxième victoire à l’occasion de son premier essai au niveau Classe○1, lui qui restait sur une troisième place à Mont-de-Marsan dans le Prix de la Navarre (Classe○2). Le pensionnaire de Bruno de Montzey a rapidement été vu aux avant-postes, suivi de près par Run Ahead (Ectot) et Rajapour. Dans la phase finale, le représentant de Jim Kelly et Guy-Roger Petit s’est retrouvé aux prises avec Izastep (Footstepsinthesand), pendant que Rajapour plafonnait pour finalement échouer à la quatrième place. Sur le poteau, Divin Propos domine d’un nez le pensionnaire de Jérôme Reynier. Deux longueurs et demie plus loin, Run Ahead complète le podium.

Le frère de Gelinotte

Élevé par le haras du Puy Bouillard, Divin Propos a été présenté par ce dernier lors de la vente Osarus de janvier 2021 à Maisons-Laffitte. Guy-Roger Petit avait signé le bon pour 2.500○€. La même année, le poulain a été racheté lors de la vente de yearlings de La Teste alors qu’il était présenté au tarif de 9.000○€ par le haras de la Côte Fleurie. Divin Propos est un fils de George Vancouver (Henrythenavigator), qui fait la monte au haras du Périgord, et de Psyché (American Post), gagnante de huit courses. Au haras, il s’agit de son deuxième gagnant, après Gelinotte (Zanzibari), lauréate à six reprises dans le Sud-Ouest. La poulinière a également un 2ans, Here We Go (Goken), ainsi qu’une yearling, La Lettre (Van Beethoven). Sous la deuxième mère, on retrouve notamment Sysmo (My Risk), vainqueur de la Seymour Cup (L).

Kingmambo

Henrythenavigator

Sequoyah

George Vancouver

Danzig

Versailles Treaty

Ten Cents a Dance

DIVIN PROPOS (H3)

 Bering

American Post

Wells Fargo

Psyché

Woodman

Napeta

Blue Burgee

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires