dimanche 16 juin 2024
AccueilCoursesDschingis Prestige se montre le plus dur

Dschingis Prestige se montre le plus dur

Clairefontaine-Deauville, vendredi

Prix Zeturf – Prix Misti (Inédits)

Dschingis Prestige se montre le plus dur

Que cela soit en obstacle ou en plat, l’élevage et les couleurs d’Avatara S.A. sont en grande forme ces dernières semaines ! Il y a tout juste quatre jours, déjà sur cet hippodrome, Dschingis Love (Dschingis Secret), pensionnaire d’Hector de Lageneste & Guillaume Macaire, avait ainsi déjà survolé sa course sur les haies. Ce vendredi, c’est au tour de Dschingis Prestige (Dschingis Secret) de s’imposer à la manière des forts dans le Prix Misti (Inédits). Parti en tête, le pensionnaire de Yann Barberot a animé l’épreuve à une allure régulière, sans plus. Relayé au bout de la ligne d’en face par Zagros (Attendu), Dschingis Prestige a ainsi pu souffler. À l’entrée du tournant final, il a repris l’avantage en venant se positionner au côté de Zagros. Durcissant la course progressivement, Dschingis Prestige a ensuite dû lutter dans les derniers mètres de course avec Dalmanndi (Siyouni), à son intérieur et Style d’Émirs (George Vancouver) qui est venu très fort à son extérieur après avoir longtemps patienté. Dur à la lutte, Dschingis Prestige parvient finalement à conserver le meilleur au passage du disque. Dalmanndi est deuxième à une courte encolure, tandis que Style d’Émirs complète le podium, une courte tête plus loin. Après la course, les commissaires ont ouvert une enquête sur les différentes gênes qu’ont pu subir Dalmanndi à mi-ligne droite. Après analyse, l’arrivée a été maintenue.

Un poulain déjà professionnel

De retour aux balances, Clément Lecœuvre, le pilote vainqueur, nous a dit : « Monsieur Barberot m’a confié avant la course que le poulain était déjà très professionnel. Cela restait une course de débuts, c’est pour cette raison que Dschingis Prestige a commis quelques écarts mais il s’est quand même bien comporté dans l’ensemble. Pour finir, il a su contrer toutes les attaques. »

Un neveu d’un lauréat de cinq Listeds aux États-Unis

Élevé par son propriétaire, Avatara, Dschingis Prestige est un fils de l’étalon du haras de Montaigu Dschingis Secret (Soldier Hollow) et de Learned Lady (Fuji Kiseki) qui n’a pas couru. Dschingis Prestige est le quatrième gagnant de sa mère après Lemorton (Big Shuffle), vainqueur de trois courses en Allemagne avant de courir quatre fois en obstacle chez Guillaume Macaire, Lacrimosa (Kamsin), gagnante de quatre courses en Allemagne sur 2.000m et plus, et L’Antharis (Soldier Hollow), lauréat à deux reprises sur 2.000m en France. La poulinière a une 2ans nommée, Dschingis Lady (Dschingis Secret), à l’entraînement chez Andreas Suborics,

La deuxième mère, Prestigious (Rainbow Quest), est inédite et elle a notamment donné naissance à Premardal (Shamardal), lauréat de cinq courses, dont trois Listeds sur 1.400m et 1.600m, à 4ans et 5ans, en Australie. Prestigious est une sœur d’Arazi (Blushing Groom), quadruple vainqueur de Gr1, dont la Breeders’ Cup Mile, et de Noverre (Rahy), lauréat des Sussex Stakes (Gr1).

In the Wings

Soldier Hollow

Islland Race

Dschingis Secret

Platini

Divya

Diana’s Quest

DSCHINGIS PRESTIGE (H3)

Sunday Silence

Fuji Kesiki

Millracer

Learned Lady

Rainbow Quest

Prestigious

Danseur Fabuleux

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires