jeudi 13 juin 2024
AccueilAutres informationsEn 2023, les jeunes étalons ont "pesé" deux fois plus sur la...

En 2023, les jeunes étalons ont “pesé” deux fois plus sur la vente d’août

Les étalons de première production chez Arqana

En 2023, les jeunes étalons ont “pesé” deux fois plus sur la vente d’août

Nous attentions les résultats de la v.2 avant d’analyser le segment des yearlings issus des étalons de première production.  Bonne nouvelle, 110 de leur 120 yearlings ont trouvé preneurs pour un total de 11,94 millions, soit 19,1 % du cumul des deux vacations d’août. C’est deux fois plus que l’année dernière. 

Par Franco Raimondi

fr@jourdegalop.com

Le résultat est impressionnant. Surtout si on le compare à celui de 2022. L’an dernier, les 60 des 73 yearlings issus d’étalons débutants ont produit 3,38 millions – 6,3 % du total – alors qu’ils représentaient 13,3 % de l’offre. Cinq étalons ont franchi le cap du million avec, dans l’ordre, Hello Youmzain (Kodiac), Sottsass (Pivotal), Pinatubo (Shamardal), Ghaiyyath (Dubawi) et Persian King (Kingman). Ces cinq ont officié en première saison dans la fourchette de prix entre 25.000 et 40.500 €. L’an dernier ils étaient quatre au-delà de ce cap. Mais aucun n’a affiché un chiffre d’affaires à sept chiffres. Et pourtant parmi eux, on trouvait des étalons très prisés, comme le leader des first crop sires 2023 Blue Point (Shamardal).

Hello Youmzain, la locomotive 

Hello Youmzain a fait office de locomotive pour ce segment de marché. Il avait 32 yearlings en vente et 31 ont été vendus pour un total de 2,95 millions. C’est énorme et pas loin du chiffre d’affaires des produits des étalons de première production en 2022… Le prix moyen des Hello Youmzain a atteint 95.370 €. Ses trois top price sont des pouliches. Et sept yearlings ont atteint plus de cinq fois leur prix de saillie de conception (25.000 €) en 2021 et 18 ont multiplié par trois fois ce tarif. La grande réussite d’Hello Youmzain n’était pas inattendue. Mais le risque d’une offre très large était bien réel. Pourtant, ses yearlings ont séduit les acheteurs. C’est aussi simple que cela.

Sottsass, le Japon et Jean-Claude Rouget

Le gagnant du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et du Prix du Jockey Club (Grs1) Sottsass avait 11 yearlings a vendre et il a affiché un prix moyen de 197.200 € pour 10 vendus et un top price à 525.000 € qui sera entraîné au Japon par Mitsu Nakauchida. Jean-Claude Rouget en a acheté quatre. Quatre ont multiplié par cinq le prix de saillie (30.000 €). Sottsass a fait carrière en France mais il officie en Irlande, c’est le trajet inverse de celui d’Hello Youmzain.

Ghaiyyath pour Godolpin, Pinatubo pour tout le monde

Darley était représenté par les premiers produits du champion des 2ans Pinatubo, ainsi que par des Ghaiyyath. Les trois yearlings de ce dernier ont tous été achetés par Godolphin avec un top price à 600.000 € et un prix moyen de 455.000 €, soit plus de quinze fois la saillie. Le cheikh Mohammed n’a pas bougé sur Pinatubo qui a 35 yearlings dans le book 1 et le book 2 de Tattersalls Octobre. Les neuf yearlings du jeune étalon ont tous trouvé preneurs et six parmi eux ont réalisé un retour sur investissement de cinq fois le prix de saillie. Jean-Claude Rouget en a acheté quatre, un coup de cœur donc…

Les révélations

Parmi les étalons de première production avec 10 yearlings ou plus, il fau citer Persian King  et Wooded (Wootton Bassett). Les deux ont une clientèle différente et ne sont pas comparables. Persian King a franchi la barre du million de chiffre d’affaires avec 15 vendus. Wooded, quant à lui, était surtout représenté dans la V.2. Tous ses yearlings ont été vendus à un prix moyen de trois fois la saillie. Romanised (Holy Roman Emperor) avec cinq vendus au prix moyen de 80.800 € pour le plus grand plaisir des éleveurs qui lui ont fait confiance. Le français d’élevage et de carrière sportive Shaman (Shamardal) avait trois yearlings dont un acheté 260.000 € par Mandore International. Certes, sa mère, Shamanova (Danehill Dancer), est une vraie black type, issue d’une grande souche Aga Khan. Mais pour un éleveur qui a payé 6.000 € la saille, c’est une vente miracle.

LES ÉTALONS DE PREMIÈRE PRODUCTION À LA VENTE D’AOÛT ET LA V.2

Étalon Père Tarif 2021 (€) Production Présentés Vendus CA (€) Prix moyen (€)
Hello Youmzain Kodiac 25 000 102 32 31 2 956 500 95 370
Sottsass Siyouni 30 000 86 11 10 1 972 000 197 200
Pinatubo Shamardal 40 500 99 9 9 1 755 000 195 000
Ghaiyyath Dubawi 30 000 98 3 3 1 365 000 455 000
Persian King Kingman 30 000 80 20 15 1 026 000 68 400
Kameko Kitten’s Joy 29 000 81 4 4 710 000 177 500
Wooded Wootton Bassett 15 000 78 10 10 469 000 46 900
Romanised Holy Roman Emperor 7 000 87 5 5 404 000 80 800
Shaman Shamardal 6 000 100 3 3 385 000 128 333
Earthlight Shamardal 20 000 100 4 4 363 000 90 750
Golden Horde Lethal Force 10 000 47 8 8 345 000 43 125
Without Parole Frankel 11 500 52 1 1 50 000 50 000
Van Beethoven Scat Daddy 6 000 37 3 2 41 000 20 500
Elarqam Frankel 6 000 32 1 1 40 000 40 000
Arizona No Nay Never 7 000 64 1 1 23 000 23 000
Threat Footstepsinthesand 6 000 42 1 1 22 000 22 000
Madhmoon Dawn Approach 2 500 22 3 2 22 000 11 000
Mohaather Showcasing 23 000 96 1 0
Total 120 110 11 948 500 108 622

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires