dimanche 14 avril 2024
AccueilCoursesFlowerspring, un achat judicieux

Flowerspring, un achat judicieux

Vichy, mercredi

Prix Ombrette (Maiden)

Flowerspring, un achat judicieux

Après un début de carrière effectué chez Christophe Escuder, Flowerspring (Shalaa) a été présentée dans une épreuve à réclamer le 21 juin, s’imposant sur l’hippodrome de Salon-de-Provence. Acquise 21.322 €, la 2ans est passée entre les mains de Rémi Fradet. Pour sa première course avec son nouvel entourage, Flowerspring découvrait le mile tout en bénéficiant d’une évidente expérience. Un métier qui pouvait manquer à la majorité de ses opposantes du jour, la moitié du peloton n’ayant jamais couru. Voyageant durant le parcours aux côtés de l’animatrice, Cuncerta (Goken), la représentante de Stéphane Grandin et Michel Nikitas a pu aborder l’ultime ligne droite sur la ligne des chevaux de tête. Plaçant ensuite une belle accélération, Flowerspring s’assure franchement le meilleur pour devancer d’une longueur et demie Lafayette (Zarak), laquelle a accusé des progrès sur sa course de débuts. Betanyx (Calyx), complète le podium, un peu moins d’une longueur plus loin.

Encore à cheval, Antonio Orani est revenu sur sa course au micro d’Equidia : « Ce n’était pas évident… En effet, découvrir les 1.600m pour des 2ans, ce n’est jamais une partie de plaisir. La pouliche a bien respiré et elle n’a pas tiré. L’allure n’était pas très soutenue. Sa fin de course a été plaisante. Flowerspring a bien accéléré quand je lui ai demandé de prononcer son effort. Elle a de la marge et devrait encore être en mesure de s’illustrer par la suite… »

L’avenir est devant elle

Au micro de l’hippodrome, Rémi Fradet a expliqué : « Nous nous attendions à pareille performance au vu de ce que la pouliche nous avait laissé voir le matin comme lors de sa victoire acquise à réclamer. Flowerspring avait montré quelque chose à chacune de ses tentatives et elle nous avait vraiment plu en dernier lieu. C’est ce qui nous a poussés à mettre un bulletin. Aujourd’hui, elle est bien sortie des stalles. Elle ne manque pas de vitesse. La pouliche était détendue et elle est bien repartie dans la phase finale. Elle le fait facilement une nouvelle fois. C’est de bon augure pour la suite. »

Sa sœur passe chez Arqana cet été

Élevée au haras de l’Hôtellerie, Flowerspring a été acquise 20.000 € par Trotting Bloodstock à BBAG en septembre 2022. C’est une fille de Shalaa (Invincible Spirit) – qui faisait alors la monte au haras de Bouquetot – et de Maraza (Paco Boy), victorieuse de son unique course sur l’hippodrome de Vitteaux. Au haras, il s’agit de son deuxième produit vu en compétition ainsi que son deuxième gagnant après Ilonas Dinosaur (Reliable Man), lauréat d’un handicap à Deauville l’été dernier. Ce dernier est désormais entraîné par Jérôme Delaunay. Le yearling de la jument – une pouliche par City Light (Siyouni) – sera le 478 de la v.2 d’Arqana.

La deuxième mère, Marque Royale (Royal Academy), a remporté deux courses dont le Prix des Lilas (L) à Maisons-Laffitte, sous les couleurs Lagardère. Au haras, elle a produit plusieurs gagnants dont Sceptre Rouge (Red Ransom), victorieux du Prix Herod (L) à 2ans ,ou encore Marquix (Linamix), qui s’est imposé dans le Grand Handicap de Deauville (L, à l’époque).

Green Desert

Invincible Spirit

Rafha

Shalaa

War Chant

Ghurra

Futuh

FLOWERSPRING (F2)

Desert Style

Paco Boy

Tappen Zee

Maraza

Royal Academy

Marque Royale

Mrs Arkada

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires