vendredi 14 juin 2024
AccueilVentesfm ventes

fm ventes

Trente minutes de vente… et un nouveau record

#328  M  Kodiac & Rainbow Vale, par Moss Vale  200.000 €

Acheteur(s) : Arthur Hoyeau, agent pour Winfield Colt Partnership

Vendeur(s) : Haras de la Louvière

Éleveur(s) : Écurie Skymarc Farm

La vente v.2 n’avait débuté que depuis trente minutes quand le lot 317, un splendide fils de Kodiac, est entré sur le ring. Arthur Hoyeau a répondu du tac au tac à Jean-Claude Rouget pour l’emporter à 200.000 € sur ce poulain bai foncé. Jamais un yearling de v.2 n’avait atteint une telle somme par le passé. Fils de Rainbow Vale (Moss Vale), il est le quatrième produit de la jument qui a donné le rapide Prince Lancelot (Sir Prancealot), gagnant des Prix Servanne et Zeddaan (L) et troisième des Prix Djebel et de Cabourg (Grs3). La deuxième mère, Rainbows for All (Rainbows for All) a gagné les Debutante Stakes (Gr2) et est l’aïeule d’Al Jazi (K) (Canford Cliffs), double lauréate des Oak Tree Stakes (Gr3) à Glorious Goodwood. Arthur Hoyeau a indiqué : « Il a été acheté pour un partenariat [le bon a été signé au nom de Winfield Colt Partnership, ndlr]. L’idée est d’acheter des mâles, le marché a été très fort les jours précédents. Sur de bons poulains comme celui-là, il faut se battre et cela n’a pas été facile. Il va rester en France pour le moment et nous verrons s’il sera entraîné en France ou en Grande-Bretagne. »

Une Galiway pour Alain Jathière et Christopher Head

#405  F  Galiway & Bright Pearl, par Pivotal  180.000 €

Acheteur(s) : Mandore International Agency

Vendeur(s) : Haras de Grandcamp

Éleveur(s) : Scea des Prés Verts

Il aura fallu batailler mais Nicolas de Watrigant a réussi à sortir gagnant sur le lot 405, un coup de cœur pour le courtier et Alain Jathière. Le lot 405, fille de Galiway et de Bright Pearl (Pivotal), est le sixième produit de la jument, issue d’une belle souche avec Tamazirte (Danehill Dancer) en deuxième mère, elle qui a ensuite donné notamment Chachnak (Kingman), lauréat des Prix de Guiche et du Prince d’Orange (Grs3). Nicolas de Watrigant a expliqué : « C’est tout simplement une magnifique pouliche, très signée par son père de mère, Pivotal. C’était un coup de cœur et nous la voulions absolument. Elle a été achetée pour Alain Jathière, qui souhaitait avoir un cheval à l’entraînement chez Christopher Head. On retrouve des gagnantes de Gr1 dans toute la souche, avec Tamazirte, mais aussi Tanami, deuxième des Chevevely Park Stakes, et Wannabe Grand, gagnante des Cheveley Park Stakes. »

Ghislain Bozo actif

#403  F  City Light & Boscastle, par Sea the Stars  115.000 €

Acheteur(s) : Sarl Meridian International

Vendeur(s) : Haras de Beauvoir

Éleveur(s) : Haras de Beauvoir

#431  F  Olympic Glory & Flag Day, par Pivotal  115.000 €

Acheteur(s) : Sarl Meridian International

Vendeur(s) : Haras de Grandcamp

Éleveur(s) : Finanza Locale Consulting S.R.L.

#418  M  Mehmas & Dawilia, par Dawn Approach  100.000 €

Acheteur(s) : Sarl Meridian International

Vendeur(s) : Haras de l’Hôtellerie

Éleveur(s) : Manfred Wurtenberger

Ghislain Bozo a signé le bon à 115.000 € pour le lot 403, une fille de City Light dont les premiers 2ans sont en piste. C’est le deuxième produit de Boscastle (Sea the Stars), le premier, Bangara (Harry Angel), ayant gagné pour sa troisième sortie à Borély au mois d’avril de ses 2ans. Sous la deuxième mère, on retrouve Anothertwistaface (Scat Daddy), gagnante aux États-Unis des San Gabriel Stakes (Gr2). Il s’agit de la souche de la championne Nebraska Tornado (Storm Cat) et de Westover (Frankel), gagnant cette année du Grand Prix de Saint-Cloud et deuxième des King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1). Ghislain Bozo a commenté : « Elle a été achetée pour un de mes clients et va être entraînée en France. Il faudra certainement lui laisser un peu de temps, elle fait très Sea the Stars, mais c’est une pouliche très athlétique, avec du cadre et une très belle attitude. City Light réussit de bons débuts au haras. »

Une Olympic Glory sœur de Chili Flag pour Carsten Schou

Accompagné de Carsten Schou, Ghislain Bozo l’a emporté à 115.000 € pour le lot 431, une fille d’Olympic Glory et de Flag Day (Pivotal), donc une sœur de Chili Flag (Cityscape), deuxième à 2ans du Prix Saraca (L) avant d’être exportée aux États-Unis pour les couleurs de Madaket et l’entraînement de Chad Brown. En Amérique, elle compte une victoire et n’est jamais sortie des trois premiers en quatre sorties. Elle est aussi une sœur de Flers (Dream Ahead), deuxième du Prix La Flèche (L). Ghislain Bozo a commenté : « Elle a été achetée pour Carsten Schou, un propriétaire passionné, et va rejoindre les boxes de François Rohaut, qui entraîne pour lui. La pouliche a beaucoup de qualité, elle a beaucoup de Pivotal. Il faut batailler pour obtenir les pouliches et il y a une inflation certaine par rapport à l’an dernier, à la fois par un effet report sur les journées précédentes, même si la vente d’octobre va arriver, mais aussi par la présence d’éléments qui auraient pu passer les jours précédents. »

Le neveu de Wonderment par Mehmas chez Alessandro Botti

Ghislain Bozo l’a emporté à 100.000 € pour le lot 418, un fils de Mehmas et premier produit de Dawilia (Dawn Approach), une sœur de la gagnante du Critérium de Saint-Cloud Wonderment (Camelot). En piste, Dawilia est restée maiden mais a pris sept places en onze sorties à 2ans et 3ans, de 1.600m à 2.600m. Il est donc issu de la grande souche allemande de Wurftaube, d’où Waldgeist (Galileo), Waldlied (New Approach), Masked Marvel (Montjeu)… Ghislain Bozo a expliqué : « Un très beau Mehmas, très sport, qui se déplace très bien et issu d’une belle famille. Il a été acheté pour un partenariat et va aller à l’entraînement chez Alessandro et Giuseppe Botti. »

City Light de retour chez Stéphane Wattel

#478  F  City Light & Maraza, par Paco Boy  105.000 €

Acheteur(s) : Mandore International Agency/Stéphane Wattel

Vendeur(s) : Haras de l’Hôtellerie

Éleveur(s) : E.A.R.L. Haras de l’Hôtellerie

Nicolas de Watrigant a de nouveau été extrêmement actif lors de la vente v.2, dans la foulée de la vente de yearlings d’août. Accompagné de Stéphane Wattel, il a signé le bon à 105.000 € pour le lot 478, une fille de City Light présentée par le haras de l’Hôtellerie. C’est le quatrième produit de la mère, gagnante de son unique sortie au mois d’août de ses 3ans à Vitteaux avant d’être vendu 12.000 € à la vente d’élevage Arqana par les Aga Khan Studs. Deux de ses trois produits en âge de courir sont gagnants dont la 2ans Flowerspring (Shalaa), gagnante d’un réclamer, puis de son maiden à Vichy, le 2 août. La deuxième mère, Marque Royale (Royal Academy), a gagné le Prix des Lilas (L) et a notamment donné Sceptre Rouge (Red Ransom), gagnant du Prix Herod (L). Il s’agit de la souche de la classique Blue Bunting. Stéphane Wattel a expliqué : « Nous l’avions remarquée depuis le début de la vente. Elle marche super bien et l’étalon réussit de bons débuts avec ses premiers produits, ce qui n’est évidemment pas pour me déplaire ! Elle portera les couleurs d’Isabelle Corbani. »

Gérald Laroche s’offre une nièce de Mangoustine

#354  F  Galiway & Spanish Angel, par Dark Angel  105.000 €

Acheteur(s) : PB Bloodstock Services

Vendeur(s) : Fairway Consignment

Éleveur(s) : Infinity Nine Horses & Claudio Marzocco

Non, cette fille de Galiway ne va pas rejoindre les boxes de Willie Mullins, lequel a de grands espoirs avec un fils de l’étalon puisque Vauban est sur la route de la Melbourne Cup (Gr1) ! Pierre Boulard, lequel a acheté Vauban pour Rich Ricci, a signé le bon à 105.000 € pour cette grise issue d’une propre sœur de Mangoustine (Dark Angel), gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), et donc de la souche de Flotilla (Mizzen Mast), gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches et du Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Grs1). Elle fait partie des premiers yearlings élevés par le haras de Quétiéville depuis qu’il est passé sous la propriété de Tony Parker et de ses associés. Spanish Angel avait été achetée par Arthur Hoyeau et Infinity Nine Horses à la vente d’élevage 2021, pleine de cette pouliche, moyennant 120.000 €. La yearling devrait porter les couleurs de Gérald Laroche, comme l’a expliqué le courtier : « C’est à la fois stressant et jouissif quand on a un crush sur un cheval et qu’on réussit à l’obtenir. C’est comme gagner une course, tout commence là ! Avec Willie Mullins, nous avons eu de la chance avec Galiway. La pouliche a été achetée pour Gérald Laroche, lequel m’a suivi sur ce coup de cœur. Peut-être sera-t-il rejoint par un client britannique qui est aussi intéressé. Je ne sais pas encore chez qui elle ira à l’entraînement. Serait-il possible que ce soit chez Jérôme Reynier, où Gérald Laroche a eu Pappalino (Makfi) ? Nous verrons ! »

La sœur de Shiffrin pour un partenariat autour d’Olivier du Mottay

#341  F  Belardo & Scruples, par Pioneerof the Nile  100.000 €

Acheteur(s) : Hubert Guy Bloodstock

Vendeur(s) : Haras d’Étreham

Éleveur(s) : Haras d’Étreham

Hubert Guy l’a emporté à 100.000 € pour le lot 341, une fille de Belardo et sœur de Shiffrin (Olympic Glory). Sa grande sœur a eu la bonne idée, depuis la parution du catalogue, de non seulement gagner deux courses mais aussi de se classer troisième du Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L). La deuxième mère, Louvakhova (Maria’s Mon), a gagné au niveau Stakes aux États-Unis et est une fille de Louvain (Sinndar), gagnante des Miesque Stakes (Gr3), et donc une sœur de Flotilla (K) (Mizzen Mast), lauréate du Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf et de la Poule d’Essai des Pouliches (Grs1). La famille est vivante puisque c’est aussi celle de Mangoustine (Dark Angel), gagnante de la Poule d’Essai. Hubert Guy a expliqué : « C’est une très belle pouliche, tout simplement. Elle marche très bien et quand je l’ai vue sortir du box, elle m’a tout de suite plu. Visiblement, je n’étais pas le seul dans ce cas. Elle a été achetée pour un partenariat autour d’Olivier du Mottay, lequel est le neveu d’Alain de Royer Dupré, et le haras d’Étreham devrait nous rejoindre semble-t-il. Elle pourrait aller à l’entraînement chez Pierre Groualle. »

Henri-François Devin craque sur une Mehmas

#435  F  Mehmas & Fraiha, par Camelot  95.000 €

Acheteur(s) : Henri-François Devin/Chauvigny Global Equine

Vendeur(s) : Haras de Castillon

Éleveur(s) : Al Shaqab Racing, Scea des Prairies

Henri-François Devin l’a emporté à 95.000 € pour le lot 435, une fille de Mehmas et troisième produit de Fraiha (Camelot) dont il s’agit du troisième produit. La jument est suitée d’un foal par le même étalon. Elle n’a pas encore donné de gagnant. Sous la deuxième mère, on retrouve Cristal Fizz (Power), gagnante, au mois d’octobre de ses 2ans, des Radley Stakes (L). L’entraîneur a expliqué : « Je l’ai achetée en “spec”, tout comme le Calyx (lot 374). C’est tout simplement des yearlings qui me plaisaient ! C’est une belle pouliche, issue d’un bon élevage et d’un bon étalon. Le marché est fort aujourd’hui, il faut être courageux »

Le frère de Ribera pour Gousserie Racing et Jean-Étienne Dubois

#351  M  Romanised & Sloane de Borepair, par Sèvres Rose 87.000 €

Acheteur(s) : Yellow Agency

Vendeur(s) : Haras de Castillon

Éleveur(s) : Scea des Prairies, Thomas Jeffroy, Benoît Jeffroy

Pauline Chehboub l’a emporté à 87.000 € pour ce poulain issu de la première génération de Romanised, lequel avait une pouliche présentée lors de la vente de yearlings d’août (achetée 170.000 € par le haras de Meautry). Sloane de Borepair (Sèvres Rose), la mère, est restée maiden en vingt sorties mais quatre de ses six produits en âge de courir sont gagnants et elle a donné un black type avec Ribera (Al Wukair) qui, sous l’entraînement de Simone Brogi, a gagné trois courses à 2ans et pris la deuxième place du Grosser Preis der Mehl-Mülhens-Stitfung (L, 1.400m). Sloane de Borepair est une sœur de Dunaden (Nicobar). Le poulain défendra la même association que Classic Flower (Calyx), comme l’a expliqué Pauline Chehboub : « Il a été acheté pour un partenariat entre Gousserie Racing et Jean-Étienne Dubois. C’est tout simplement un très beau poulain, qui fait très course. Nous espérons qu’il puisse être un bon 2ans. »

Un Galiway pour Longways Stables

#318  M  Galiway & Panda Queen, par Exceed and Excel  85.000 €

Acheteur(s) : Longways Stables

Vendeur(s) : Haras de Beaufay

Éleveur(s) : Charles Barel, Guy Pariente Holding

Freddy Powell a signé le bon pour Longways Stables (Mick Murphy et Sarah O’Connell) à 85.000 € pour le lot 318. Ce puissant fils de Galiway est le premier produit de Panda Queen (Exceed and Excel), laquelle n’a pas gagné mais a couru douze fois dont neuf fois à 2ans – pour six places dont cinq à 2ans. Panda Queen est une sœur de Nimbostratus (Wootton Bassett), pouliche qui a montré de la vitesse aux États-Unis où elle a pris la troisième place des Sweet Life Stakes (Gr3, 1.200m). Le poulain devrait donc faire son retour aux ventes l’an prochain du côté des breeze up…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires