lundi 24 juin 2024
AccueilCoursesGallerist, un stayer de classe

Gallerist, un stayer de classe

Longchamp, jeudi

Prix Gérald de Geoffre – Prix de Lutèce (Gr3)

Gallerist, un stayer de classe

1er GALLERIST

2e DOUBLE MAJOR

3e WINTER PUDDING

D’un succès de maiden en mars à une victoire de Gr3 à la fin août. Avec Gallerist (Zoffany), vainqueur du Prix Gérald de Geoffre – Prix de Lutèce (Gr3), Francis-Henri Graffard et son équipe ont fait un très joli travail. En constants progrès, le représentant de Hollymount Stud France (également associé sur Ramatuelle (K)) a franchi les paliers un par un et compte désormais cinq victoires en six sorties. Après un succès dans le Derby du Languedoc (L), et un petit break, Gallerist a réussi son test de tenue. Très beau au rond de présentation, il a été placé en dernière position par son jockey, Cristian Demuro – lequel réalise une belle rentrée à Longchamp puisqu’il épingle les deux Groupes de la journée. Gallerist a d’abord pris le sillage de Double Major (Daiwa Major) puis celui de Sevenna’s Knight (Camelot), lorsque le représentant de Wertheimer & Frère a avancé en deuxième position en face. Le rythme s’est ralenti dans le tournant final et dans la fausse ligne droite, Cristian Demuro a décidé de laisser avancer Gallerist, venu ainsi avec les premiers. Gallerist, Double Major et l’animateur Winter Pudding (Seahenge) ont décroché les trois autres concurrents à partir de la mi-ligne droite. Winter Pudding a été dominé par Gallerist et Double Major tout à la fin, le premier nommé prenant un avantage décisif à 150m du but pour l’emporter d’une tête devant Double Major. Winter Pudding a conservé la troisième place devant Sevenna’s Knight, assez décevant.

Direction le Chaudenay

Entraîneur de Gallerist, Francis-Henri Graffard nous a dit : « Je suis très content. Le cheval a bien changé avec le petit break que je lui ai donné. Il a eu un bon parcours. Cristian [Demuro, son jockey, ndlr] a pris l’initiative un peu tôt, mais il a très bien accéléré. À la fin, il lui manquait un galop, comme il a eu un petit break. Nous l’avions envoyé en province car c’étaient des courses qui tombaient bien pour lui. Le propriétaire ne me mettait aucune pression et il est hongre, donc nous avions du temps. Je l’ai endurci en province et à chaque fois, il a répondu présent. C’est un cheval tout neuf qui a eu des combats faciles. Il peut faire un bon stayer, c’est en tout cas l’idée. Il est engagé dans le Qatar Prix Chaudenay (Gr2) donc nous aviserons, notamment si le terrain est pénible. »

Double Major, un chic poulain

Le régulier Double Major a tout donné une fois encore, étant battu de peu. Sa performance a fait dire à son mentor Christophe Ferland : « C’est un vrai poulidor. Il court une nouvelle fois très bien dans un lot fourni. Il a bien lutté et a pu revenir pour finir. C’est un chic poulain mais il faudrait qu’il arrive à gagner à ce niveau. Il n’a pas de préférence au niveau du terrain. À la limite, sur une piste comme celle d’aujourd’hui, les courses sont moins rapides et cela lui permet d’être à la pointe du combat et à l’affût des accélérations. »

Le Chaudenay également au programme de Winter Pudding

Cinquième du Grand Prix de Paris (Gr1), Winter Pudding a pris les commandes rapidement, menant à sa main. Il a été loin dans la ligne droite et va certainement progresser sur cette semi-rentrée. Son co-entraîneur, Alessandro Botti, nous a déclaré : « Le poulain effectuait une semi-rentrée. Nous l’avions laissé tranquille durant l’été suite au Grand Prix de Paris (Gr1). Il a très bien couru et n’a pas vraiment craqué, continuant son effort. La suite logique sera le Prix Chaudenay. Aujourd’hui, c’était une rentrée, mais il a eu un bon comportement. »

La même grand-mère qu’Outstrip

Élevé par le haras d’Étreham, Gallerist a été vendu 40.000 € (à l’amiable) lors de la vente de yearlings Arqana d’août 2021. Le bon a été signé par NBB Racing (Nicolas Bertran de Balanda). C’est un fils de Zoffany (Dansili), un étalon de Coolmore mort en 2021 qui a régulièrement donné plus de tenue qu’il n’en avait lui-même. La mère, Anaïs (New Approach), s’est classée neuvième pour sa seule sortie. C’est le premier et seul gagnant de sa mère, exportée en Turquie. La deuxième mère, Siempre Asi (Silver Hawk), a produit Asi Siempre (El Prado), lauréate des Spinster Stakes (Gr1). C’est aussi la deuxième mère de trois black types, dont l’étalon Outstrip (Exceed and Excel), vainqueur du Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1), des Champagne Stakes (Gr2) et troisième des Dewhurst Stakes (Gr1). La troisième mère, Turkish Treasure (Sir Ivor), a gagné les Cherry Hinton Stakes (Gr3), et on lui doit (en première ou deuxième génération) une vingtaine de black types, dont Magic Mirror (Nureyev), gagnant des Norfolk Stakes (Gr3).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 2’20”62

1.000m à 600m : 26”36

600m à 400m : 11”44

400m à 200m : 10”71

200m à l’arrivée : 11”42

Temps total : 3’20”55

Danehill

Dansili

Hasili

Zoffany

Machiavellian

Tyranny

Dust Dancer

GALLERIST (H3)

Galileo

New Approach

Park Express

Anaïs

Silver Hawk

Siempre Asi

Turkish Treasure

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires