dimanche 16 juin 2024
AccueilCoursesJulica peut prétendre à un bel avenir

Julica peut prétendre à un bel avenir

La Teste, mardi

Prix Paul Dubosq (Maiden)

Julica peut prétendre à un bel avenir

Inédite comme quatre autres des huit pouliches au départ du Prix Paul Dubosc (Maiden), Julica (Kendargent) n’a vraiment pas péché par manque de métier puisqu’elle s’est imposée… avec une évidente marge qui plus est ! Longtemps restée en dernière position, l’élève et représentante de Gérard Laboureau a mis du temps avant de pouvoir se frayer un chemin à l’entrée de la ligne droite. Il a fallu qu’elle patiente jusqu’au poteau des 300 derniers mètres pour se faufiler dans un trou de souris. Mais lorsqu’elle a pu déployer ses grandes foulées, Julica s’est envolée. Derrière elle, il faut attendre plus de quatre longueurs et demie pour voir une autre inédite, Tzarovskha (Sea the Stars), s’emparer de la deuxième place. Ayant, quant à elle, débuté par une deuxième place sur 1.400m à La Teste récemment, Kamakura One (City Light) est troisième, un quart de longueur plus loin.

Elle travaillait bien le matin

Son entraîneur, Christophe Ferland, nous a dit : « La pouliche travaillait bien le matin. Il faut attendre de voir ce que vaut réellement ce lot, ce qui nous permettra de mieux juger l’opposition. Une chose est sûre, Julica s’impose plaisamment. Pour l’instant, je n’ai pas encore décidé quel sera son prochain engagement. »

La sœur d’Aude

Élevée par son propriétaire, Julica est une fille de l’étalon du haras de Colleville Kendargent (Kendor) et de Miss Rail Link (Rail Link), laquelle avait gagné trois courses à l’automne de ses 3ans, sur 2.400m et 3.000m (deux fois). Elle a aussi remporté une course sur les haies d’Enghien, à 5ans. Julica est son cinquième produit et son troisième gagnant, après Jacky (Literato), lauréat d’un réclamer et d’un handicap sur 1.850m et 1.900m, et surtout Aude (Shamalgan), deuxième du Prix du Grand Camp et troisième du Grand Prix de Lyon – 6e Étape du Defi du Galop (Ls). Miss Rail Link a un yearling, Nautilus du Banco (Flintshire), et elle a été saillie par Nirvana du Berlais (Martaline) en 2023.

La deuxième mère, Playact (Hernando), s’est adjugé le Prix Madame Jean Couturié (L) mais elle s’est également classée deuxième du Prix Minerve (Gr3) et troisième du Prix de Royallieu (Gr2, à l’époque). Partie ensuite aux États-Unis, elle a pris des places au niveau Groupe. On lui doit deux bons éléments en obstacle : Pierrot Lunaire (War Chant), gagnant de Gr1 sur les balais… aux États-Unis, et Playful Saint (Saint des Saints), bon élément dans les gros handicaps sur les haies en Grande-Bretagne.

Kenmare

Kendor

Belle Mécène

Kendargent

Linamix

Pax Bella

Palavera

JULICA (F2)

Dansili

Rail Link

Docklands

Miss Rail Link

Hernando

Playact

Play or Pay

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires