mardi 27 février 2024
AccueilInternationalKinross, la machine à cash

Kinross, la machine à cash

GOODWOOD (GB), MARDI

LENNOX STAKES (Gr2)

Kinross, la machine à cash

Grand favori, Kinross (Kingman) n’a pas raté sa tentative de doublé dans les Lennox Stakes (Gr2). Il était le meilleur de ce lot réduit et Lanfranco Dettori lui a donné une monte « basique » dans une course qui s’est jouée sur un long sprint. Après avoir marqué de très près l’animateur, Audience (Iffraaj), Kinross a pris le chemin de l’open stretch et il est arrivé sur la ligne de combat avec d’évidentes ressources avant de repousser Isaac Shelby (Night of Thunder) d’une encolure… sans forcer son talent. L’attentiste Marbaan (Oasis Dream) a bien conclu pour compléter le podium, à trois longueurs. Lanfranco Dettori a déclaré : « Ce cheval est un authentique distributeur de billets. Chaque année, il prend en effet énormément de gains… » Kinross a remporté pour son propriétaire, Marc Chan, plus d’un million de livres avec sept succès de Groupe, dont deux de Gr1, de 1.200m à 1.600m.

Un programme identique à celui de 2022

Kinross est le chouchou de son entraîneur, Ralph Beckett : « C’est un cheval peu banal. J’ai entraîné toute la famille et Kinross donne toujours le meilleur de lui-même. Certes, il préfère le terrain souple mais il est également capable de performer en bon terrain. Il a encore une belle saison devant lui à réaliser. Il est hongre et, par conséquent, doit courir. Il est performant sur un 1.200m sélectif mais peut tenir le mile. Je pense suivre la même route que l’an dernier avec, au programme, trois Grs1 en fin de saison : le Prix de la Forêt, les British Champions Sprint Stakes et le Breeders Cup Mile ».

La mère a couru les Oaks

Kinross, élevé par son premier propriétaire, Julian Richmond-Watson, a été acheté à l’amiable à la fin de sa campagne de 3ans quand il avait un rating de 108 et il a été castré après le Carnival de Dubaï, en 2021. Son père, Kingman (Invincible Spirit), officiait à 55.000 £ quand Kinross a été conçu en 2016, et son tarif est monté à 150.000 £. Kingman a produit 33 gagnants de Groupe, dont six de Gr1, en cinq générations en âge de courir. La mère, Ceilidh House (Selkirk), avait couru les Oaks avant de décrocher son black type dans une Listed sur 2.000m et elle a donné trois autres gagnants. La deuxième mère, Villa Carlotta (Rainbow Quest), a remporté deux Listeds en Irlande et en Italie. Elle a produit six gagnants dont Villa Sonata (Mozart), la mère de l’espagnol First Selection (Dictat), deuxième de l’édition 2016 de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires