mardi 25 juin 2024
AccueilAutres informationsLa Motteraye poursuit son ascension

La Motteraye poursuit son ascension

LE TOUR DES HARAS

La Motteraye poursuit son ascension

Le tour des haras s’arrête aujourd’hui à La Motteraye, la structure de Lucie Lamotte et Gwenaël Monneraye qui ne cesse de se développer…

Par Adeline Gombaud

ag@jourdegalop.com

Le chemin parcouru par Lucie Lamotte et Gwenaël Monneraye (La Motteraye) depuis leur installation est considérable. En 2009, de retour de plusieurs expériences à l’étranger, le couple s’établit aux Autels-Saint-Bazile, en plein cœur du pays d’Auge. À l’époque, ils louent une propriété de 25 ha et se concentrent sur la préparation aux ventes. Ils présentent leurs premiers yearlings en août 2010, avec une dizaine de lots.

Quatorze ans plus tard, ils sont à la tête d’une structure de 170 ha, divisée en trois lieux, accueillent une cinquantaine de juments à l’année (dont une dizaine leur appartenant) et présenteront à Deauville une sélection de 32 yearlings, répartis entre la vente d’août et la v.2. Les rôles sont bien répartis entre Lucie et Gwenaël. Elle s’occupe des soins, il gère le personnel et l’entretien de la structure, avec des projets plein la tête. Le prochain qui verra le jour est un barn de 75 places pour accueillir les yearlings ! L’activité d’élevage s’est développée au fil des ans et, désormais, des chevaux 100 % La Motteraye brillent sur les pistes.

L’année 2023 pour La Motteraye a été marquée par les succès de Pensée du Jour (Camelot), élevée pour le compte de Dayton Limited, Mondrial (Blue Point), qui est aussi né à La Motteraye pour le compte de Dieter Burkle, Voodoo Magic (Wootton Bassett), lauréate de ses deux premières sorties, Nasella (Anodin), récente placée de Listed en Allemagne, Shalromy (Shalaa), gagnante du Prix Montenica (L) et deuxième du Prix Texanita (Gr3), The Fixer (No Nay Never), lauréat du Prix La Flèche (L), ou encore, en obstacle, Nara (Jeu St Eloi), gagnante en débutant du Prix Finot (L) puis exportée.

Un trois quarts frère de Sea la Rosa

Le lot 77, élevé à La Motteraye pour le compte de Guy Heald, est un mâle du très en vogue Sea the Moon (Sea the Stars) et de Soho Rose (Hernando), la mère de Sea la Rosa (Sea the Stars), gagnante du Qatar Prix Royallieu (Gr1), et de Deauville Legend (Sea the Stars), lauréat des Great Voltigeur Stakes (Gr2), et également né à La Motteraye. Gwenaël Monneraye explique : « C’est une famille que nous connaissons bien puisque nous avions également vendu The Juliet Rose en août 2014, et nous travaillons avec Guy Heald depuis cette époque. Le poulain reproduit le croisement qui a donné Sea la Rosa. Ce n’est certainement pas le plus précoce de la vente mais c’est un magnifique cheval. »

Autre lot affichant le label Gr1 tout en haut de son pedigree, le lot 172 est un fils de Kingman (Invincible Spirit) et de la classique Channel (Nathaniel), confié par les époux de Barros pour sa préparation. « C’est vraiment le portrait de sa mère ! La 2ans par Sea the Stars que nous avions vendue l’an dernier est à l’entraînement chez Pascal Bary pour Jean-Louis Bouchard. » Le lot 194 affiche lui aussi une page “très noire” : par Wootton Bassett, ce n’est autre que le frère de Sioux Nation (Scat Daddy), gagnant des Phoenix Stakes (Gr1) et étalon. La mère a aussi donné Alabama (No Nay Never), récent deuxième de Listed en Irlande.

Parmi les jeunes étalons français, Hello Youmzain (Kodiac) est représenté à deux reprises dans le consignement de La Motteraye. Le lot 290 est un frère de Madigan (Oasis Dream), lauréat de son maiden mi-juillet à Compiègne. « Nous l’avons élevé pour le compte de Dieter Burkle. C’est l’une de ses belles familles, celle de Molly Malone, Wekeela… » Cette famille est aussi présente dans le pedigree du lot 304, une femelle de Blue Point (Shamardal) et d’une fille de Molly Malone (Lomitas). Le lot 302, également par Hello Youmzain, est quant à lui un frère de Simona (Siyouni), gagnante du Prix Exbury (Gr3).

Persian King (Kingman) est présent via le lot 168, un mâle de Cap Vérité (Cape Cross), lauréate du Prix des Tourelles (L), élevé par Sam Sangster.

Autre produit d’un étalon de première production, Ghaiyyath (Dubawi), le lot 176 est une femelle issue de la black type Childa (Duke of Marmalade), la mère de Chilean (Iffraaj), lauréat du Prix La Force (Gr3). « Nous avons vendu l’an dernier son frère par Sea the Stars. Il est à l’entraînement en Angleterre et nous avons de bons échos. »

Les yearlings de la vente d’août

Lot Sexe Père Mère Père de mère
0001 F. Pinatubo One Last Night Elusive Quality
0018 M. Night of Thunder Polynésienne Dansili
0046 F. No Nay Never Salamah Shamardal
0049 F. Almanzor Sarai Nathaniel
0063 F. Shaman Shanooan English Channel
0077 M. Sea the Moon Soho Rose Hernando
0088 F. Siyouni Super Woman Sageburg
0110 F. Blue Point Vespera Teofilo
0146 M. Sottsass Ayelet Hat Trick
0168 M. Persian King Cap Verité Cape Cross
0172 M. Kingman Channel Nathaniel
0176 F. Ghaiyyath Childa Duke of Marmalade
0177 M. Saxon Warrior Chilli Spice Manduro
0190 F. Dark Angel Donnybrook Invincible Spirit
0192 F. Wootton Bassett Dramatically War Front
0194 M. Wootton Bassett Dream the Blues Oasis Dream
0277 F. Saxon Warrior London Welsh Cape Cross
0290 M. Hello Youmzain Maygold King’s Best
0302 M. Hello Youmzain Monava El Prado
0304 F. Blue Point Moonlight and Gold Golden Horn

Les yearlings de la v.2​​​​​​

Lot Sexe Père Mère Père de mère
0342 M. Goken Shanndoura Oasis Dream
0358 M. Golden Horde Surprise Siyouni
0394 F. Goken April Fools Gleneagles
0401 M. Bated Breath Black Fever Invincible Spirit
0402 M. Hello Youmzain Bonita Queen Arcano
0412 M. Wooded Cool Esprit Invincible Spirit
0429 M. Golden Horde Fee D’allure Intello
0437 F. Almanzor Gallatin Kingman
0441 F. Hello Youmzain Goona Chope Namid
0456 F. Arizona Jamaheery Kodiac
0483 M. Shalaa Mirrorblack Clodovil
0488 F. Belardo Nouvelle Vague Henrythenavigator

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires