dimanche 16 juin 2024
AccueilInternationalL'Allemagne offre son haut de gamme

L’Allemagne offre son haut de gamme

BBAG JÄHRLINGS – AUKTION

L’Allemagne offre son haut de gamme

La vente de yearlings BBAG est un rendez-vous incontournable de la saison en Allemagne. L’élevage allemand, on le sait, est bâti sur la tradition plus que sur le commerce. Mais le scénario a changé dans les dernières années et, en 2022, le C.A. de la vente a affiché 8,45 millions pour 159 vendus sur 204 ainsi qu’un prix moyen de 53.192 € avec sept yearlings qui ont franchi la barre de 200.000 €. Ce vendredi, après les scratchings de jeudi après-midi, 224 yearlings passeront sur le ring d’Iffezheim et le catalogue s’annonce de haut niveau avec 10 yearlings issus d’étalons qui ont officié en 2021 à 100.000 € ou plus. Cinq parmi eux, dont quatre pouliches, sont par Sea the Stars (Cape Cross). Wootton Bassett (Iffraaj) est représenté par deux poulains et No Nay Never (Scat Daddy) a une femelle. Ronald Rauscher présente le seul Frankel (Galileo), un fils de la française Vagabonde (Acclamation) qui remonte à la souche Wertheimer d‘Occupandiste (Kaldoun), double lauréate de Gr1 et mère de Mondialiste (Galileo), qui a remporté le Arlington Million et le Woodbine Mile (Grs1). Kingman (Invincible Spirit) a dans le catalogue un poulain élevé par le Gestüt Fährhof, fils de la gagnante de Gr3 La Saldana (Fastnet Rock) qui appartient à la grande souche de La Colorada (Surumu).

Un poulain sur cinq qualifié pour la prime

La présence de la France est très forte, comme d’habitude. Quarante yearlings seront présentés par des haras français mais, dans le catalogue, on a trouvé 45 sujets qualifiés pour la prime. C’est presque 20 % de l’offre et c’est sans compter les produits des étalons français. Les investissements des éleveurs allemands en France sont très importants. On a trouvé ainsi des produits de Zarak (Dubawi), des Galiway (Galileo), des Kendargent (Kendor) et une Le Havre (Noverre), pour ne citer qu’eux, qui sont élevés par des Allemands.

Les produits des jeunes étalons

Les produits des étalons de première production sont au nombre de 12. Nous avons trois Ghaiyyath (Dubawi), qui a très bien vendu à Deauville (avec le soutien de Godolphin), tout comme Hello Youmzain (Kodiac), Sottsass (Siyouni), Pinatubo (Shamardal) ou encore Persian King (Kingman), Wooded (Wootton Bassett), Golden Horde (Lethal Force) et le sprinter Yafta (Dark Angel). Le pourcentage de yearlings issus de jeunes étalons est plus réduit par rapport aux autres ventes de yearlings… Mais les éleveurs allemands n’aiment pas trop le créneau très commercial de précocité et vitesse !

Les derniers produits d’Adlerflug

La vente BBAG propose des sujets très difficiles à trouver sur les autres marchés. C’est le cas du vétéran Soldier Hollow (In the Wings), qui a beaucoup tracé en Allemagne, et sera représenté par 8 sujets. Cette année, les acheteurs ont aussi la dernière chance de s’assurer un yearling issu de la génération finale d’Adlerflug (In the Wings), le père du lauréat du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) Torquator Tasso. Il a donné 12 sujets pour son ultime saison, dont 6 passeront en vente vendredi. Les pouliches sont au nombre de 4 et les poulains 2, dont un “FR” élevé par le haras de Bourgeauville et présenté par le haras d’Ombreville.

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires