samedi 22 juin 2024
AccueilInternationalLe piège se referme sur Blue Rose Cen

Le piège se referme sur Blue Rose Cen

GOODWOOD (GB), JEUDI

QATAR NASSAU STAKES (Gr1)

Le piège se referme sur Blue Rose Cen

Au poteau des derniers 600m, la porte s’est ouverte avant de claquer au nez de Blue Rose Cen (Churchill), la grande favorite des Qatar Nassau Stakes (Gr1). La double lauréate classique avait beaucoup de ressources et d’un point de vue théorique aussi, le temps de revenir, mais elle a raté le bon moment et peut-être aussi l’envie de passer entre les autres dans une course très tactique. La française a dû se contenter de la quatrième place, à une grande longueur de la gagnante, Al Husn (Dubawi), qui a écrit un autre chapitre de la belle saison Shadwell, et a eu raison d’Above the Curve (American Pharoah), l’animatrice qui a fermé la porte. Nashwa (Frankel) a fait illusion un instant mais n’a pas fourni sa pointe habituelle et a terminé troisième. On s’attendait à une victoire mais les courses ne sont jamais gagnées à l’avance, surtout sur un parcours inconnu et piégeux comme celui de Goodwood. Christopher Head a encaissé la défaite avec philosophie : « ll y a un peu de frustration dans le sens où l’on court pour gagner mais, quelque part, c’est comme cela… Elle n’a pas eu les coudées franches à un moment décisif où elle aurait dû placer sa longue accélération et, quand elle a eu le jour, les autres étaient lancées et c’était trop tard. C’est ainsi. Avec l’as dans les stalles, il n’y avait pas grand-chose d’autre à faire niveau tactique. Ryan Moore, avec Above the Curve, a monté une course parfaite et c’était bien joué de leur part. Blue Rose Cen avait l’air bien après la course, l’essentiel est qu’elle revienne saine et nette. Nous allons discuter avec son propriétaire et voir ce qu’il souhaite faire désormais. »

Une première pour la casaque Shadwell

Al Husn n’a pas volé la course et a offert un premier succès dans les Nassau à la casaque Shadwell. Elle a gravi les échelons et n’a connu qu’une seule défaite lors de ses huit dernières sorties. En dernier lieu elle avait battu Nashwa dans les Hoppings Stakes (Gr3) et était un peu abandonnée par les parieurs. Roger Varian a souligné : « Ce n’est pas leur faute : tout ce qu’a fait ma pouliche est de battre la rivale qu’elle avait devant elle. Elle ne gagnera jamais par trois ou quatre longueurs, elle fait le minimum et de belle manière. Tout le monde était impressionné par Nashwa quand elle a gagné le Gr1 à Newmarket mais je pensais avant la course que la forme d’Al Husn était bonne. Il y a douze mois il était difficile imaginer de gagner les Nassau Stakes. Elle a connu des problèmes de santé dans sa jeunesse mais elle est revenue et continue dans sa progression. »

France et Breeders’ Cup dans l’avenir

Roger Barian pense à la France et à la Breeders’ Cup pour le programme d’Al Husn : « Elle est engagée dans le Prix Jean Romanet ainsi que dans les Yorkshire Oaks (Grs1) mais je ne suis pas sûr qu’elle puisse tenir les 2.400m. Plus tard dans la saison, il y a le Prix de l’Opéra, une bonne course pour elle, et on peut aussi regarder le Breeders’ Cup Filly & Mare Turf à Santa Anita ».  

La mère est partie chez Barronstown

Al Husn est la 54e gagnante de Gr1 de son père, Dubawi (Dubai Millennium), et la deuxième des Nassau après la Godolphin Wild Illusion. Shadwell travaille sur cette souche de l’élevage Oldham depuis l’achat pour 340.000 Gns (415.000 €) de la deuxième mère, Hathrah (Linamix), à la Houghton Sale de Tattersalls en 2002. Demi-sœur de trois lauréats de Groupe, elle a gagné les Masaka Stakes (L) et s’est classée troisième dans les 1.000 Guinées. La meilleure parmi ses six gagnants est Hadaatha (Sea the Stars), la mère d’Al Husn. Sous la férule de Roger Varian elle a remporté les John Musker Stakes (L) et a décroché la troisième place dans le Prix de l’Opéra (Gr1). Al Husn est l’avant-dernier produit Shadwell d’Hadaatha qui a été achetée 400.000 Gns (488.000 €) par Barronstown Stud à Tattersalls en décembre 2021 alors qu’elle était pleine de Siyouni (Pivotal). Le fruit du croisement est une yearling, suivie d’une foal par No Nay Never (Scat Daddy).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires