samedi 22 juin 2024
AccueilA la unePassion Racing Club atteint les 5 M€ d’allocations

Passion Racing Club atteint les 5 M€ d’allocations

Passion Racing Club atteint les 5 M€ d’allocations

Créé par Marcel Chaouat en 2014, Passion Racing Club dépassé de 5 M€ d’allocations et de primes en neuf ans d’existence.

Jour de Galop.- En 2023, Passion Racing Club a dépassé un cap plus que symbolique

Marcel Chaouat.- Cinq millions d’euros d’allocations et de primes, c’est inédit pour une écurie de Groupe ! Cela nous a permis de payer les frais d’entraînement, les achats de chevaux et de faire tourner la boutique sans être obligés de remettre de l’argent au pot, alors que la plupart des écuries demandent une participation annuelle afin de pouvoir continuer à faire tourner l’écurie.

Depuis combien de temps existe Passion Racing Club ?

Au prochain printemps, l’écurie aura dix ans. L’ensemble des participants a acheté une ou plusieurs parts à 5.000 €. Et, au moment du Covid, j’ai un peu craint pour l’avenir. L’écurie avait de la trésorerie, donc j’ai pris la décision de rembourser la moitié des participants, soit 2.500 €. Aujourd’hui, si nous revendons les chevaux, je pourrai rembourser en totalité les participants. Cela veut dire qu’au bout d’une décennie, tout le monde aura pu assouvir sa passion des courses en tant que propriétaire, sans jamais perdre d’argent. En plus, avec les chevaux que nous avons achetés et revendus, c’est plus d’une centaine de pur-sang qui est passée sous les couleurs Passion Racing Club.

Comment faites-vous pour acheter ces chevaux ?

J’effectue un travail de fond en négociant tout. Je fais extrêmement attention, exactement comme si c’était une entreprise. Et, malgré mon investissement temps qui est très important, je ne me prends aucune commission. Je suis vraiment ravi pour l’ensemble des gens qui m’ont fait confiance. Et ils sont heureux de renouveler leur participation tous les ans lors de notre assemblée générale. Cela me fait réellement plaisir.

Parlez-nous de votre autre écurie de Groupe, Passion & Dream…

J’ai voulu tenter quelque chose de nouveau. Avec Passion Racing Club, nous achetons des chevaux à réclamer. Mais, avec Passion & Dream, nous nous tournons vers les yearlings. Un jour, Yann Barberot nous a acheté une yearling pour peu d’argent. Nous l’avons nommée My Love’s Passion (Elvstroem). Et cette pouliche a fait l’arrivée de Groupe et de Listed. De ce fait, je me suis dit qu’il serait intéressant d’acheter des yearlings. Nous avons un bon cheval entraîné par Guillaume Macaire et Hector de Lageneste qui s’appelle James’s Passion (Gemix), que nous avons élevé chez Passion Racing Club. Lors de la création de Passion & Dream, nous l’avons racheté à Passion Racing Club, ainsi que d’autres chevaux. James Passion a couru trois fois et a gagné trois fois en obstacle, son dernier succès ayant été enregistré ce vendredi, à Clairefontaine ! Chez Passion & Dream, nous devons avoir six ou sept chevaux à l’entraînement et quelques autres au repos. Ces derniers sont au haras du Hoguenet chez Anthony Baudouin qui participe à l’écurie.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires