jeudi 20 juin 2024
AccueilCoursesRock the Kasbah, dans un couplé gagnant pour le trio Bouchard/Chappet/City Light

Rock the Kasbah, dans un couplé gagnant pour le trio Bouchard/Chappet/City Light

Deauville-Clairefontaine, lundi

Prix de la Ville de Tourgéville (Prix Turgeon) (Inédits)

Rock the Kasbah, dans un couplé gagnant pour le trio Bouchard/Chappet/City Light

Fabrice Chappet, Gérard Larrieu et Jean-Louis Bouchard – ce denier partageant l’association avec le haras d’Étreham sur Rock the Casbah (City Light) – étaient confiants en amont du Prix de la Ville de Tourgéville – Prix Turgeon (Inédits). Doublement représentés, ils ne sont pas trompés puisqu’ils se sont tout simplement emparé des deux premières places ! Grand hongre bai, Rock the Kasbah a fait preuve de caractère à l’ouverture des stalles en tentant d’échapper à la main de son jockey, Simon Planque. Rappelé à l’ordre, le poulain s’est rapidement retrouvé en dernière position. Contrairement au reste du peloton, Rock the Kasbah est resté côté corde à l’entrée de la dernière ligne droite, ce qui lui a permis de combler son retard progressivement. Traversant la piste à mi-ligne droite sous l’effort, il a alors rejoint son compagnon d’entraînement et de couleurs Black Gangster (City Light). Progressant avec ce dernier dans les 200 derniers mètres, Rock the Kasbah a pris sûrement la mesure de son compagnon de casaque et s’est imposée d’une longueur et demie aux dépens de ce dernier. Trois quarts de longueur plus loin, Gabon (Ten Sovereigns) complète le podium.

C’est aussi un couplé gagnant pour City Light !

Présent et tout sourire en admirant ses deux pensionnaires, Jean-Louis Bouchard a confié après la course : « Rock the Kasbah est un poulain compliqué, mais nous savons qu’il a de la qualité. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est castré. Physiquement, je trouve qu’il ressemble beaucoup à City Light (Siyouni), qui est aussi le père de Black Gangster qui a fini deuxième ! Les deux ont le dos assez long, ils sont grands également. Honnêtement, je craignais que Rock the Kasbah refuse de s’élancer. D’ailleurs, il a tenté de dérober. Étant joueur depuis plus de trente ans, j’ai regardé les cotes de mes représentants ce matin, ce qui m’a permis de constater qu’il y avait un écart assez conséquent entre mes deux chevaux. Lorsque je joue, j’ai l’impression que je suis propriétaire du cheval sur lequel j’ai misé. Cela ne concerne pas mes représentants, bien sûr (rires). Je suis aussi passionné d’élevage. Et quand les chevaux arrivent aux courses, et que vous croisez toutes les personnes qui font leur réussite, c’est magnifique. »

Sa mère est placée du Prix Miesque

Élevé par Isabelle Corbani, Rock the Kasbah a été présenté par Jedburgh Stud à la vente de yearlings d’août d’Arqana, où il avait été acheté 85.000 € par Gérard Larrieu et le haras d’Étreham. C’est un fils de l’étalon du haras d’Étreham City Light, qui totalise pour le moment 9 gagnants en 24 partants avec ses produits, et de Moisson Précoce (Lawman), lauréate d’un maiden sur les 1.500m de Deauville et aussi également troisième du Prix Miesque (Gr3) et deuxième du Prix La Sorellina (L). Outre Rock the Kasbah, elle a produit Ange de la Moisson (Harry Angel), lauréate, à 3ans, de son maiden sur les 1.500m de la P.S.F. de Deauville. Rock the Kasbah est le deuxième produit de la jument qui a un yearling par City Light. Moisson Précoce est le meilleur produit d’Arch of Colours (Monsun), qui a gagné en plat en Angleterre. La troisième mère, Sunray Superstar (Nashwan), s’est classée troisième des Cheshire Oaks (L). C’est la propre sœur de Nadia (Nashwan), gagnante du Prix Saint-Alary et deuxième du Prix de Diane (Grs1).

Pivotal

Siyouni

Sichilla

City Light

Kendor

Light Saber

Leariva

ROCK THE KASBAH (H2)

Invincible Spirit

Lawman

Laramie

Moisson Précoce

Monsun

Arch of Colours

Sunray Superstar

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires