vendredi 14 juin 2024
AccueilCoursesSheradann ou le retour victorieux de Mickaël Barzalona

Sheradann ou le retour victorieux de Mickaël Barzalona

Dieppe, mardi

Prix du Vallon des Chênes (Maiden)

Sheradann ou le retour victorieux de Mickaël Barzalona

Suspendu huit jours à l’issue du Prix Daphnis – Fonds Européen de l’Élevage (Gr3) pour avoir tenté de faire progresser Mr Molière (K) (Kingman) dans un espace insuffisant, Mickaël Barzalona n’avait pu se mettre en selle du 20 au 28 août. De retour aux affaires mardi, le jockey n’a pas perdu de temps pour renouer avec le succès, effectuant un retour victorieux grâce à Sheradann (Roaring Lion) dès le coup d’envoi de la réunion dieppoise. Déjà vu à deux reprises sur 2.400m, l’élève et représentant de son Altesse l’Aga Khan était absent depuis une sixième place acquise dans un maiden à Clairefontaine-Deauville, le 30 juin. Monté cette fois plus près de la tête, le pensionnaire de Francis-Henri Graffard a bénéficié d’une bonne course dans le sillage de l’animateur et favori, El Pro (Protectionist). Venu à hauteur de ce dernier à 250m de l’arrivée, Sheradann s’est montré lutteur tout au long de la phase finale, parvenant à ses fins en toute fin de parcours. Dans un dernier coup de rein, Sheradann l’emporte finalement d’une longueur aux dépens d’El Pro. Deux longueurs plus loin, Eye in the Sky (Cracksman) complète le podium. À sa descente de cheval, le pilote lauréat, Mickaël Barzalona, a confié sur Equidia : « Le poulain a bien progressé depuis sa dernière sortie. Certes, je gagne proprement mais le poulain est encore immature dans son comportement. Il a un peu penché lorsqu’il a pris l’avantage, mais rien de bien méchant… »

Un fils de Shemima

Élevé par son propriétaire, Sheradann est un fils de Roaring Lion (Kitten’s Joy) et de Shemima (Dalakhani), une bonne jument de course, capable de s’adjuger le Prix Allez France (Gr3) sur 2.000m mais également de s’illustrer sur les longues distances, remportant le Prix de Lutèce (Gr3) ou s’emparant de la deuxième place du Qatar Prix Chaudenay et de la troisième du Prix Maurice de Nieuil (Grs2). Sur plus court, Shemima a également obtenu des deuxièmes places dans les Prix Corrida et Minerve (Grs2). Au haras, outre Sheradann, la poulinière a également donné Shendam (Charm Spirit), vainqueur dès ses débuts à 2ans et lauréat d’une course à 3ans sur 1.600m, Shumaila (Azamour), lauréate de sa course sur 2.400m à Lyon-Parilly, Shiyrvann (Kingman), gagnant à trois reprises sur 2.300m et 2.400m sur notre sol avant d’évoluer sur les obstacles de l’autre côté de la Manche, et aussi Shemya (Dansili), gagnante de son maiden sur 2.100m et à qui l’on doit Cormorant (Kingman), vainqueur des Derby Trial Stakes (Gr3).

La deuxième mère, Shemaka (Nishapour), gagnante du Prix de Diane (Gr1), est à l’origine d’une quinzaine de black types, dont Shakeel (Grand Prix de Paris, Gr1) et Shamkiyr, deuxième du Prix du Jockey Club (Gr1).

El Prado

Kitten’s Joy

Kitten’s First

Roaring Lion

Street Sense

Vionnet

Cambiocorsa

SHERADANN (H3)

Darshaan

Dalakhani

Daltawa

Shemima

Nishapour

Shemaka

Shashna

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires