samedi 22 juin 2024
AccueilCoursesClash Royale succède à Horizon Doré

Clash Royale succède à Horizon Doré

Salon-de-Provence, mardi

Prix All Is Vanity (Inédits)

Clash Royale succède à Horizon Doré

L’édition 2022 du Prix All Is Vanity (Inédits) avait été marquée par l’envolée victorieuse d’Horizon Doré (Dabirsim), lequel avait, dès sa sortie suivante, remporté le Prix Delahante (L). La suite de sa carrière a été marquée par des succès obtenus dans les Prix Ridgway (L), Eugène Adam (Gr2) et du Prince d’Orange (Gr3). Cette année, c’est la 2ans Clash Royale (Recoletos) qui dicte sa loi, mettant à l’honneur les couleurs de Steeve Puglia, en association avec Jacques Piasco, Abdelhafidh Dridi, Damien Duglas et les écuries Puglia. Succéder à un poulain comme Horizon Doré peut logiquement laisser naître quelques espoirs mais seul le temps nous dira quelle est la valeur exacte de Clash Royale…

Après avoir manqué son départ, la pensionnaire de Christophe Escuder a progressivement recollé au peloton, avant d’être placée en dernière position par Tony Piccone. Décalée sur une quatrième puis sur une troisième ligne, en face, Clash Royale s’est montrée très froide, son jockey devant la solliciter constamment. Venue près des leaders à l’entrée de la ligne droite, Clash Royale s’est finalement bien relancée, se retrouvant aux prises avec Wikenda (Panis), venue s’assurer nettement le meilleur dans le dernier tournant, pour finalement la devancer d’une longueur à l’arrivée. Il faudra attendre deux longueurs et demie pour retrouver, à la troisième place, Nova Ken (Kendargent), bonne finisseuse le long du rail.

Un propriétaire comblé

Après la victoire de Clash Royale, Steeve Puglia a expliqué au micro d’Equidia : « C’est une victoire qui me tenait à cœur car c’est la pouliche de mon fils. C’est lui qui l’a nommée… Avec un nom de garçon (rires). Je trouve qu’elle le fait correctement. Elle est mal sortie des stalles mais sa fin de course est belle. C’est toujours important et prometteur de voir les inédits débuter de cette manière. Nous sommes une association de trois propriétaires : Jacques Piasco, Abdelhafidh Dridi et moi-même. Nous aimons faire “tourner” nos casaques sur nos représentants. Nous investissons beaucoup dans les yearlings. Cette pouliche, mon fils l’avait choisie lorsque je lui ai présenté les onze yearlings achetés. C’est pour cela qu’elle porte mes propres couleurs. »

Sa propre sœur passe en vente en octobre

Élevée par l’écurie Gautier et Carlos Laffon-Parias, Clash Royale est une fille de Recoletos (Whipper), étalon du haras du Petit Tellier. Sa mère, Tia Kia (Montjeu) a remporté deux épreuves en province, sur 2.200m et 2.400m. Présentée par le haras de l’Aumônerie à la vente d’octobre Arqana, Clash Royale a été achetée 20.000 € par Christophe Escuder. Elle est le cinquième produit de sa mère qui a déjà donné Attorney (Makfi), lequel a commencé sa carrière en France où il a remporté une épreuve avant de s’envoler pour l’Australie. Là-bas, il y a remporté un Gr3 et une Listed. Plus récemment, Tia Kia a donné naissance à Alcotan (Recoletos), un pensionnaire de Carlos Laffon-Parias et lauréat de deux épreuves à 3ans. Le mois prochain, leur propre sœur passera sur le ring d’Arqana sous le lot 326. Elle sera présentée par le haras de la Cuvinière.

La deuxième mère, Antioquia (Singspiel) a remporté les Prix Fille de l’Air (Gr3) et Panacée (L). Elle est la mère de Commodore (Danehill Dancer) gagnant de cinq courses en Inde, et Nolohay (Dubawi). Ce dernier s’est classé deuxième du Prix de Turenne (L) et troisième du Prix Greffulhe (Gr2).

Miesque’s Son

Whipper

Myth to Reality

Recoletos

Highest Honor

Highphar

Pharatta

CLASH ROYALE (F2)

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Tia Kia

Singspiel

Antioquia

Royale Rose

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires