dimanche 23 juin 2024
AccueilCoursesConvaincante rentrée d'Amelielympique

Convaincante rentrée d’Amelielympique

Salon-de-Provence, mardi

Prix des Cigales (Classe 2)

Convaincante rentrée d’Amelielympique

Adepte des pistes souples, Amelielympique (Olympic Glory) n’avait pas encore été revue de l’été, sa dernière sortie remontant au 20 mai. Ce jour-là, l’élève et représentante de Jean-Claude Seroul s’était classée troisième de la Coupe des 3ans (Classe 1), à Lyon-Parilly, épreuve remportée par Gallerist (Zoffany) qui allait ensuite enlever le Derby du Languedoc (L) et le Prix de Lutèce (Gr3). L’entourage d’Amelielympique a préféré lui épargner les terrains asséchés par l’absence de pluie afin d’effectuer cette rentrée à Salon-de-Provence, sur une piste mesurée à 3,4, assez loin toutefois des natures de sol que la pouliche apprécie le plus… Néanmoins, Amelielympique a su s’imposer, effectuant une reprise de contact encourageante en vue de la seconde partie de saison. Placée en dernière position par Antonio Orani, Amelielympique s’est montrée bien détendue durant la première partie du parcours, avant de se mettre à tirer avant le dernier tournant… Reprise par son jockey, elle a mis un peu de temps avant de se remettre dans la course puis de se faufiler à l’intérieur de ses concurrentes, se relançant bien pour finir et finalement devancer d’une longueur Beautiful Memory (Nathaniel) au passage du poteau. Une encolure plus loin, Santhia (Ultra) termine troisième.

Le Prix Panacée dans le viseur

Présent à Salon-de-Provence, Jérôme Reynier a déclaré au micro d’Equidia : « Les courses avec peu de partants ne sont jamais évidentes. Amelielympique s’est montrée un peu brillante dans le tournant et elle s’est retrouvée en décalage avec le moment du sprint. Mais Antonio a eu la bonne idée de piquer en dedans et de ne pas contourner tout le monde. La pouliche s’est montrée courageuse pour s’imposer. Nous savons qu’elle est meilleure en terrain plus souple, c’est donc de bon augure pour la fin de la saison. Il me presse de la revoir dans des terrains plus compliqués et je pense qu’elle fera la différence au niveau supérieur. Pour la suite, elle pourrait courir le Prix Panacée (L) à Toulouse, s’il pleut. Sinon, nous repousserons l’échéance. Elle sera préservée afin d’être au départ sur une piste profonde… »

La sœur de la bonne Olympie

Amelielympique est un produit de l’élevage de Jean-Claude Seroul et elle a grandi au haras du Cadran. Elle s’est révélée plus précoce que sa propre sœur Olympie, qui a ouvert son palmarès en septembre de ses 3ans avant d’atteindre son meilleur niveau à 5ans, se classant troisième du Prix Max Sicard (L). Olympie a gagné cinq courses en prenant (avec les primes) plus de 232.000 € de gains. Leur père, Olympic Glory (Choisir), qui officie au haras de Bouquetot, a donné 27 produits black types en cinq générations. La mère, Célèbre (Peintre Célèbre), dénichée 60.000 € par Alain Decrion à la vente d’août, a décroché son black type en se classant deuxième du Prix Belle de Nuit (L) à la fin de sa campagne de 4ans. Ses deux autres produits ont gagné. La deuxième mère, Al Ribh (A.P. Indy), n’a pas couru mais elle a donné trois autres gagnants dont la placée de black type au Pérou Designjet (Eddington). La troisième mère, Ajfan (Woodman), s’est classée deuxième du Fillies’ Mile et troisième des 1.000 Guinées (Grs1).

Célèbre a donné la 2ans Coupe d’Europe (Footstepsinthesand), à l’entraînement chez Jérôme Reynier, ainsi qu’un foal par Olympic Glory.

Danehill Dancer

Choisir

Great Selection

Olympic Glory

Alzao

Acidanthera

Amaranthus

AMELIELYMPIQUE (F3)

Nureyev

Peintre Célèbre

Peinture Bleue

Célèbre

A P Indy

Al Ribh

Ajfan

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires