mardi 18 juin 2024
AccueilCoursesFreville dans les traces de Blue Rose Cen

Freville dans les traces de Blue Rose Cen

Longchamp, jeudi

Prix d’Aumale (Gr3)

Freville dans les traces de Blue Rose Cen

1re  FREVILLE

2e  KALISPERA

3e  ALSHINFARAH

Dimanche, Christopher Head paraissait abattu après la deuxième place de Big Rock (Rock of Gibraltar) dans le Prix du Moulin de Longchamp (Gr1). Jeudi, toujours à Longchamp, l’entraîneur cantilien a rapidement retrouvé le sourire grâce à Freville (Gleneagles), lauréate du Prix d’Aumale (Gr3). Il y a tout juste un an, Blue Rose Cen (Churchil) avait d’ailleurs remporté son premier Groupe dans cette épreuve. Lorsque nous lui demandons si elle peut marcher dans ses traces, il répond : « Il est difficile de les comparer, mais j’aimerais beaucoup qu’elle ait le même parcours (rires). Certes, elle a eu le même itinéraire que celui de Blue Rose Cen. Nous allons voir la suite avec son propriétaire, mais le Boussac (Gr1) est une possibilité. » À l’image de Laulne (Starspangledbanner), la gagnante du Prix Six Perfections (Gr3), Freville représente également l’élevage et les couleurs de Gérard Augustin-Normand qui va pouvoir rêver avec ses 2ans !  

Un drôle de changement de vitesse pour finir

Contrairement à la majorité des pensionnaires de Christopher Head, Freville a patienté parmi les dernières. Discrète jusqu’à l’entrée de la ligne droite, la pouliche a été décalée en pleine piste à 400m de l’arrivée par son jockey, Aurélien Lemaître. Et une fois qu’elle a reçu une petite claque, Freville s’est mise à plat ventre pour venir à bout des deux fuyardes, Kalispera (Ten Sovereigns) et Alshinfarah (Noble Mission). Freville s’impose finalement d’une encolure aux dépens de Kalispera. Une autre encolure plus loin, Alshinfarah est troisième.

Et dire que son entraîneur visait une place

Gagnante de son maiden sur le mile de Clairefontaine, le 29 juillet, Freville s’est ensuite classée proche quatrième du Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L), où elle avait été montée de manière plus offensive. Christopher Head nous a dit : « C’est une pouliche que j’estime depuis le début mais au vu du parcours qu’elle a eu cette année, nous visions plutôt une place. Aurélien Lemaître a monté une très belle course. Dans la ligne droite, elle a montré une sacrée accélération. Je suis vraiment satisfait de revoir Freville sur le devant de la scène. Il n’est pas impossible qu’elle soit tardive. Elle a beaucoup grandi, c’est certainement la différence qu’il doit y avoir avec mes autres 2ans de l’écurie qui courent en ce moment. Honnêtement, je suis très agréablement surpris. Son mental et son métier sont un gros avantage. »

Alshinfarah atteint son objectif

Alshinfarah n’avait pas encore connu la défaite en deux sorties. Après avoir débuté par une victoire sur les 1.400m de Doncaster, la pouliche avait confirmé par un nouveau succès sur la même distance à Haydock, où elle devançait les mâles malgré une surcharge pondérale. La pouliche fait partie des quatre sujets de Shadwell que son entraîneur, Kevin Philippart de Foy a reçu en fin d’année dernière, comme il a tenu à nous le rappeler : « Alshinfarah court très bien, elle prend du black type donc c’est un objectif déjà atteint. La pouliche a un peu consommé puisqu’elle n’a pas eu d’autre choix que d’aller devant. De plus, c’était la première fois sur 1.600m. Alshinfarah était invaincue et il fallait la tester à ce niveau, cela s’est bien passé et nous sommes satisfaits. Nous allons désormais recourir une Listed ou un Gr3 sur 1.400m. Il s’agit de ma première partante pour Shadwell et nous sommes tombés sur une bonne pouliche, donc c’est intéressant ! Nous allons également avoir un mâle par Blue Point (Shamardal) qui va bientôt débuter sur 1.200m. »

Un cinquième gagnant de Groupe pour Le Havre en père de mère

Élevée par Gérard Augustin-Normand, Freville est une fille de l’étalon Gleneagles (Galileo). Il s’agit du neuvième lauréat de Groupe européen en 2023 de ce sire qui fait la monte à Coolmore. La mère, Freauville (Le Havre), n’a pas couru et Freville est son premier partant. Après un yearling par Goken (Kendargent), elle a un foal par Golden Horde (Lethal Force). Freville illustre bien la réussite des filles de Le Havre (Noverre) au haras, lequel obtient son cinquième gagnant de Groupe en tant que père de mère.

Sa deuxième mère était une bonne 2ans

La deuxième mère, Fresles (Royal Applause), a débuté à 2ans en remportant le Prix Mary Tudor (Course F, 1.200m) et a ensuite remporté, à 3ans, le Prix Miss Satamixa (L). Elle s’est également classée deuxième des Chartwell Fillies’ Stakes (L, 1.400m) à Lingfield. Fresles n’a eu qu’un seul partant sur cinq en âge de courir. Il s’agit de Fécamp (Recorder), gagnant de Classe 2 à 3ans.

La troisième mère, Luna Celtica (Celtic Swing), a remporté trois courses à 4ans entre 2.300m et 2.500m. Elle est la mère de trois black types dont Celtic Rock (Rock of Gibraltar), lauréat, notamment, de onze courses dans sa carrière, dont le Prix André Baboin (Gr3), et du Grand Prix de Marseille (L). On lui doit également La Pernelle (Beat Hollow), deuxième du Prix Vanteaux (Gr2) et sixième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 42’’08

De 1.000m à 600m : 24’’69

De 600m à 400m : 11’’58

De 400m à 200m : 10’’91

De 200m à l’arrivée : 11’’47

Temps Total : 1’’40’’73

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Gleneagles

Storm Cat

You’Resothrilling

Mariah’s Storm

FREVILLE (F2)

Noverre

Le Havre

Marie Rheinberg

Freauville

Royal Applause

Fresles

Luna Celtica

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires