mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesZabiari au bout du suspense  

Zabiari au bout du suspense  

Longchamp, jeudi

Prix des Chênes (Gr3)

Zabiari au bout du suspense  

1er ZABIARI

2e  GREY MAN

3e  ROCK THE KASBAH

Vont-ils changer l’ordre d’arrivée ? La laisser telle quelle ? Ces deux questions ont animé les débats durant une trentaine de minutes après le retour des poulains du Prix des Chênes (Gr3). Parti devant, Grey Man (Wootton Bassett) a toujours mené avec au moins deux franches longueurs sur Zabiari (Wootton Bassett) et sur Rock the Kasbah (City Light), vu en troisième et dernière position. Légèrement brillant, il a été repris dans la fausse ligne droite par son jockey, Marvin Grandin, avant qu’il ne reparte de plus belle à l’entrée de la ligne droite. Venu comme pour le manger tout cru à 400m de l’arrivée, Zabiari a finalement dû lutter tout au long de la phase finale avec Grey Man. Dur à l’effort, ce dernier n’a fait que repartir, ce qui a poussé Zabiari à fortement s’employer. Sous l’effort et encore visiblement immature, l’élève et représentant de Son Altesse l’Aga Khan s’est mis à pencher sur Grey Man aux abords du poteau. Arrêté dans sa progression un court instant, Grey Man a dû s’incliner face à Zabiari, qui l’emporte finalement d’une franche longueur. Un peu moins de deux longueurs plus loin, Rock the Kasbah complète le podium.

Cristian Demuro suspendu trois jours

La sonnerie indiquant une enquête a retenti très rapidement. Une demi-heure plus tard, la sentence est tombée. L’arrivée est inchangée, comme l’explique le communiqué : « Après examen du film de contrôle et audition des jockeys Marvin Grandin et Cristian Demuro, les commissaires ont maintenu le résultat de la course, ces derniers n’ayant pas la certitude que le poulain Grey Man aurait devancé le poulain Zabiari lors du passage du poteau d’arrivée, sans la gêne constatée. Toutefois, les commissaires ont sanctionné le jockey Cristian Demuro par une interdiction de monter pour une durée de 3 jours (course de Gr3), pour avoir eu un comportement fautif en se rapprochant de la lice intérieure et avoir ainsi contrarié un court instant son concurrent, et ne pas avoir fait tout son possible pour éviter l’incident constaté. »

Un entourage soulagé

Avant sa victoire dans le Prix des Chênes, Zabiari s’était classée deuxième du Prix Roland de Chambure ainsi que du Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (Ls). Après avoir longtemps patienté à nos côtés pour connaître le verdict d’arrivée final, Nemone Routh, qui dirige les effectifs des Aga Khan Studs en France, nous a confié : « Nous sommes tellement soulagés ! Lors de ses dernières sorties, Zabiari avait fait preuve d’immaturité. Pourtant, il ne manque pas de moyens, c’est un bon poulain. Il s’améliore au fil de ses courses. Honnêtement, je pense qu’il a encore beaucoup de marge. Aujourd’hui, il a penché sur Grey Man lorsqu’il est venu prendre l’avantage, mais je pense que le résultat définitif reste le plus important (rires). » À sa descente de cheval, Cristian Demuro a ajouté : « Zabiari est encore immature dans son comportement. Dans la phase finale, il a tendance à se mettre à flotter pour chercher un appui. Il ne va jamais gagner facilement. Grey Man est également un très bon poulain. Mais pour revenir à Zabiari, je pense que cela va faire un bon 3ans. La distance de 1.600m est idéale pour lui. » 

Grey Man confirme

Deuxième, Grey Man ne démérite pas. Impressionnant dernièrement dans le Circus Maximus Prix François Boutin (Gr3), il a affiché une valeur similaire, jeudi, tout en confirmant qu’il a assurément les moyens de remporter une nouvelle victoire à ce niveau si les pistes venaient à s’assouplir davantage.

Rock the Kasbah tient son black type

Rock the Kasbah venait de débuter par un succès sur 1.400m à Clairefontaine-Deauville. Au côté de Fabrice Chappet, Gérard Larrieu, qui gère les intérêts de l’écurie Jean-Louis Boucgard, nous a appris : « Nous sommes très contents de sa performance. Le poulain était le seul à avoir couru une seule fois. Nous l’avons trouvé nettement moins fantasque qu’en débutant. Étant déjà black type, il n’est pas impossible que l’on patiente jusqu’à l’année prochaine avant de le revoir en piste… »

Un podium 100 % Étreham

Les trois partants de ce Groupe sont issus de saillies effectuées au haras d’Étreham. Les deux premiers font partie des générations françaises de Wootton Bassett (Iffraaj), qui officie désormais chez Coolmore. Le troisième Rock the Kasbah est le premier black type du jeune étalon d’Étreham City Light (Siyouni) qui est représenté par ses premiers 2ans en 2023.

Il a été conçu quelques mois après la démonstration de sa sœur Zimaniya

Élevé par Son Altesse l’Aga Khan, Zabiari est issu de Zaridiya (Duke of Marmalade), gagnante de deux courses à 2ans et à 3ans sur les 1.600m de Bordeaux et deuxième du Prix des Lilas (L). La jument a aussi donné Zariyannka (First Defence), lauréate des Oaks tchèques et jugée digne de prendre part au Prix de l’Opéra (Gr1), ainsi que Zimaniya (Iffraaj), qui avait signé une démonstration sur la P.S.F. de Pau à 2ans. C’était quelques mois avant la conception de Zabiari et on peut penser que les Aga Khan Studs ont voulu, en allant à un fils d’Iffraaj (c’est-à-dire Wootton Bassett), reproduire le croisement de Zimaniya. La suite de l’histoire, c’est que Zimaniya n’a pas confirmé et a terminé sa carrière en 37 de valeur par une victoire à Landivisiau. Mais le croisement a été bon, comme en témoigne la qualité de Zabiari ! Zaridiya a un yearling (par Showcasing) et un foal (par Mohaather) et elle a été saillie par Space Blues (Dubawi).

La deuxième mère, Zarkalia (Red Ransom), n’a pas réussi à monter sur le podium en trois sorties à 3ans. Elle est aussi la deuxième mère de Kyrus Unicorn ex Zuenoon (Havana Gold), deuxième à 3ans des Desmond Stakes (Gr3, 1.600m) avant d’être exporté à Hongkong. La troisième mère, Zarkiya (Catrail), a gagné à 3ans le Prix de Sandringham (Gr3 à l’époque, 1.600m). Elle est l’aïeule de Surrey Thunder (Le Havre), gagnant à 3ans du Grand Prix de Clairefontaine (L, 2.400m) et troisième du Prix Noailles et du Derby Trial – Fruhjahrs-Preis (Grs3). Zarkiya est une sœur de Zarkasha (Kahyasi), à qui l’on doit la crack Zarkava (Zamindar), invaincue en sept sorties, dont le Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 45’’75

De 1.000m à 600m : 25’’69

De 600m à 400m : 12’’33

De 400m à 200m : 10’’67

De 200m à l’arrivée : 10’’78

Temps total : 1’16’’98

Zafonic

Iffraaj

Pastorale

Wootton Bassett

Primo Dominie

Balladonia

Susquehanna Days

ZABIARI (M2)

Danehill

Duke of Marmelade

Love me True

Zaradiya

Red Ransom

Zarkalia

Zarkiya

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires