lundi 17 juin 2024
AccueilCoursesLe Blavet (K) reste invaincu

Le Blavet (K) reste invaincu

Compiègne, mardi

Prix d’Aix (Haies)

Le Blavet (K) reste invaincu

Facile lauréat pour ses débuts sur les haies de Clairefontaine, dans le Prix du Douet, Le Blavet (K) (Magician) était logiquement très en vue au départ du Prix d’Aix. Le représentant d’Argella Racing, Gemini Stud, Noel George et Amanda Zetterholm a justifié ce statut sur la piste. D’abord en tête, il a été relayé par l’inédit Kako (Gémix) dans le premier tournant. Sérieux dans ses sauts, ce grand poulain puissant a constamment évolué avec des ressources. Entre les deux dernières haies, son jockey, Nicolas Gauffenic, a tenté d’aller prendre le rail extérieur, mais Kako lui a brûlé la politesse. Le Blavet a donc dû changer de ligne. Il a ensuite pris le meilleur et, sur le plat, il s’est détaché pour l’emporter de quatre longueurs sans “prendre dur”. Désormais invaincu, Le Blavet n’aura plus le choix que de monter de catégorie s’il continue sur les haies. Il a le potentiel pour enlever une course black type et nous lui attribuons donc une (K) JDG Jumping Star (K). D’autant qu’il a battu un autre bon poulain, Raffles Nobu (K) (Authorized). Ce dernier a gambadé toute la route, mais il n’a pas eu ses aises entre les deux dernières haies lorsque Kako a cherché un appui. Il s’est bien relancé ensuite pour terminer deuxième devant le grand animateur, Kako, auteur de bons débuts puisqu’il s’est montré allant.

Au top après ses vacances

Co-entraîneur de Le Blavet avec Amanda Zetterholm, Noel George nous a déclaré : « Nous avons toujours pensé que c’était un cheval pour Paris. Nous avons débuté à Clairefontaine car il avait plu. Il avait bien gagné. Nous lui avons donné des vacances pour lui donner de la force. Il est beaucoup plus mature après ses vacances. Il est froid le matin, mais ce sont souvent les bons chevaux qui sont dans ce cas de figure. La montée de Compiègne était parfaite pour lui, mais Nicolas [Gauffenic, son jockey, ndlr] m’a dit qu’il s’est un peu arrêté une fois devant. C’est un cheval avec du potentiel. Nous n’avons pas réfléchi à la suite de son programme. Il aime bien Compiègne, donc pourquoi ne pas rester ici ? Nous en discuterons avec son propriétaire. C’est un cheval de classe qui a vraiment profité de ses vacances. »

Le frère de Le Plougastellen

Élevé par Michel Coroller, dans le Finistère, Le Blavet est un fils de Magician (Galileo), qui a fait la monte à Corlay et officie désormais à Meelin Stud, en Irlande, et de Speedy Blue (Vertical Speed), placée à deux reprises en plat. C’est le frère de Le Plougastellen (Honolulu), troisième du Prix Air Landais (L) et lauréat sur les haies d’Auteuil, et de Valauredi (Crillon), vainqueur sur les haies de Senonnes et sur les steeples de Jallais et du Lion-d’Angers. Le Blavet est le neveu de Napo du Léon (Dernier Empereur), vainqueur du Prix Christian de l’Hermite – Grand Steeple-chase des 4ans (L). C’est la famille de Glifahda (Bolkonski), triple lauréate de Groupe entre 1.000m et 1.200m.

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Magician

Mozart

Absolutelyfabulous

Lady Windermere

LE BLAVET (K) (H3)

Bering

Vertical Speed

Victoire Bleue

Speedy Blue

Esprit du Nord

Ghisa

Glinda

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires