samedi 22 juin 2024
AccueilA la uneLes jeux d’argent vont bien

Les jeux d’argent vont bien

Les jeux d’argent vont bien

Au premier semestre 2023, le chiffre d’affaires global du secteur des jeux d’argent et de hasard (hors casinos) affiche une progression de 4 % par rapport au premier semestre 2022 pour atteindre 5,3 milliards d’euros.  « Si des dynamiques sont relevées sur l’ensemble des segments de jeux, explique l’Autorité nationale des jeux (A.N.J.) dans son rapport publié mercredi, la croissance est principalement tirée par les paris sportifs et le poker en ligne. »

L’A.N.J. note aussi que « le P.B.J. du PMU atteint 873 M€ au 1er semestre 2023, en hausse de 1 % par rapport au 1er semestre 2022. Après un premier semestre 2022 permettant au PMU de retrouver un niveau proche de celui d’avant la crise sanitaire (les points de vente étant encore très impactés par la crise lors du S1 2021), l’activité de paris hippiques en points de vente se stabilise au 1er semestre 2023. » Sur internet, « le secteur des jeux en ligne a retrouvé une dynamique importante avec un P.B.J. en croissance de + 10 % par rapport au premier semestre de l’année précédente, à près de 1,2Md€ sur un calendrier sportif et hippique comparable. Ce niveau demeure toutefois inférieur à celui observé au 1er semestre 2021 qui comportait certaines spécificités : la tenue de l’Euro 2020 et la fermeture de nombreux points de ventes de paris hippiques en raison de la crise sanitaire entraînant le report de nombreux joueurs de paris hippiques en points de vente vers le canal en ligne. »

L’Autorité s’attarde ensuite sur le sort des paris hippiques en ligne : « Après avoir connu en 2022 une phase de repli liée au retour des parieurs hippiques en point de vente vers leur canal de jeu d’origine, le pari hippique en ligne retrouve une dynamique de croissance notamment grâce à la venue de nouveaux joueurs sur le segment, avec une hausse de 4 % pour un total de 484.000 C.J.A. Le montant total des mises s’élève à 743 M€, en hausse de 2 % par rapport au 1er semestre 2022. En parallèle, le segment affiche un P.B.J. de 177 M€, en hausse de 5 %. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires