vendredi 21 juin 2024
AccueilCoursesL’expérience de Grey Fighter

L’expérience de Grey Fighter

Lyon-Parilly, mardi

Prix de Saint-Cyr-les-Vignes (Maiden)

L’expérience de Grey Fighter

Déjà vu à trois reprises dans cette catégorie, Grey Fighter (Iffraaj) restait sur une troisième place d’un maiden sur le mile de Clairefontaine, derrière Mister Fernando (Saxon Warrior), deuxième, qu’il retrouvait mardi. Le représentant d’Eckhard Sauren a su prendre sa revanche en s’imposant dans le style d’un poulain tenace.

En épaisseur toute la course

Muni pour la première fois d’aucun artifice, Grey Fighter a toujours évolué au centre de la piste. Entré sur un troisième rideau dans la ligne droite, le pensionnaire d’Henk Grewe a vu filer Saint Aquilin (Le Havre) et Night Action (Planteur), restés côté corde. Mais lorsqu’il a été vivement sollicité par Mickaël Barzalona, Grey Fighter a refait beaucoup de terrain. À la lutte dans les derniers mètres de course avec Saint Aquilin, Grey Fighter parvient finalement à prendre sa mesure sur le fil. Ne déméritant pas, Saint Aqulin est deuxième, à une courte encolure. Plafonnant légèrement pour fini, Night Action complète le podium, deux longueurs et demie plus loin.

Il s’impose confortablement

Encore en selle, Mickaël Barzalona a confié sur Equidia au sujet de Grey Fighter : « Je l’ai monté dans l’optique d’avoir une course régulière, à mon tempo. En dedans, ses adversaires sont venus nous attaquer de bonne heure mais j’ai voulu le monter en progression. Il gagne confortablement tout en se reprenant un petit peu pour finir. Grey Fighter est un poulain qui a peur des autres chevaux, c’est pour cette raison que je n’ai pas souhaité le mettre le long du rail intérieur. Il a de l’expérience, c’est un avantage. »

Le neveu de plusieurs black types

Élevé par le haras de la Pérelle, Grey Fighter a été présenté par le haras de la Louvière à la vente de yearlings d’octobre d’Arqana, où il avait été acheté 30.000 € par Eckhard Sauren. C’est un fils d’Iffraaj (Zafonic), stationné à Dalham Hall Stud, et d’Hailstorm (Verglas), une jument lauréate de trois courses dont un handicap entre 1.800m et 2.400m sur notre sol. Elle a terminé sa carrière avec une valeur handicap de 39. Grey Fighter est son quatrième produit mais son premier gagnant. Elle a une yearling par Le Havre (Noverre) et elle a été saillie par City Light (Siyouni) en 2023.

Sa deuxième mère, Hideaway (Cape Cross), a gagné deux courses à 3ans sous l’entraînement de Richard Gibson, dont le Grand Prix du Lion-d’Angers (L, 2.000m). Elle s’est aussi classée deuxième du Prix Madame Jean Couturié, troisième du Prix Charles Laffitte (Ls) et quatrième des Prix Fille de l’Air (Gr3) et Mélisande (L). Elle a donné plusieurs gagnants dont Dexter (Canford Cliffs), lauréat en plat, en haies et en steeple sur notre sol. Enfin, la troisième mère, Hint of Silver (Alysheba), a produit trois autres black types : High Rock (Rock of Gibraltar), vainqueur des Prix de Condé et La Force (Grs3) et devenu étalon, Homeland (Highest Honor), lauréat du Prix André Baboin (Gr3), et High Flash (Selkirk), troisième du Prix Daphnis (Gr3). Hint of Silver est aussi la deuxième mère de l’étalon Silver Frost (Verglas), gagnant de la Poule d’Essai des Poulains et troisième du Critérium International (Grs1), et de Spiritjim (Galileo), lauréat du Grand Prix de Chantilly (Gr2).

Gone West

Zafonic

Zaizafon

Iffraaj

Nureyev

Pastorale

Park Appeal

GREY FIGHTER (M2)

Highest Honor

Verglas

Rahaam

Hailstorm

Cape Cross

Hideaway

Hint of Silver

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires