samedi 22 juin 2024
AccueilCoursesShakti peut rêver d’un avenir doré

Shakti peut rêver d’un avenir doré

Saint-Cloud, lundi

Prix Pleben (Classe 2)

Shakti peut rêver d’un avenir doré

Lauréate par sept longueurs pour ses débuts, sur 2.400m à Clairefontaine, le 11 août, Shakti (Zarak) laissait entrevoir d’évidents moyens. Logiquement très suivie pour sa deuxième sortie dans le Prix Pleben (Classe 2), la représentante de l’écurie madame Jacques Cyprès et de son entraîneur, Mathieu Brasme, a confirmé en s’imposant une nouvelle fois, tout en montrant qu’elle devrait pouvoir remporter sa Listed dans un futur proche.

Dans un bon style

Bien partie, Shakti a été reprise par son jockey, Augustin Madamet, pour venir se positionner dans le dos de l’animatrice, Let’s Get Loud (Outstrip). Ne trouvant le passage qu’à 350m de l’arrivée, elle a ensuite lutté avec le favori, Sacred Spirit (Kingman), qui était vivement employé par Maxime Guyon. Mais Shakti était bien trop forte. Sans le moindre coup de bâton, elle s’impose facilement par une longueur, l’écart ne reflétant pas vraiment sa supériorité. Complètement prise de vitesse au moment de l’emballage final, Qasida (Nathaniel) s’est ensuite bien ressaisie pour prendre la deuxième place tout à la fin aux dépens de Sacred Spirit, finalement troisième à trois quarts de longueur.

Un co-éleveur heureux

Présent à Saint-Cloud, son co-éleveur, Renaud Cormier, nous a dit : « J’ai ressenti énormément d’émotions lorsque Shakti a passé le poteau en tête ! Je n’ai plus de voix (rires). Tout s’est bien déroulé. Lorsque son jockey, Augustin Madamet, lui a demandé l’effort, elle a vraiment bien accéléré. Lorsque nous sommes pris par le virus, c’est magique. J’espère que le rêve va se poursuivre le plus longtemps possible… »

La nièce de Bello Matteo

Élevée par Renaud Cormier et Rocco Stasi, Shakti est une fille de Zarak (Dubawi), étalon aux Aga Khan Studs, et de La Davinandra (Le Havre), lauréate d’un handicap sur 2.000m à Fontainebleau. Shakti est son deuxième produit, mais le premier vu en compétition. En 2023, Davinandra a été saillie par Anodin (Anabaa). La deuxième mère, Lidawar (Sendawar), a donné naissance à Bello Matteo (Montmartre), gagnant d’un Prix Gontaut Biron et de La Coupe (Grs3).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’37’’53

De 1.000m à 600m : 26’’26

De 600m à 400m : 11’’63

De 400m à 200m : 11’’05

De 200m à l’arrivée : 11’’27

Temps total : 2’’37’’74

Dubai Millennium

Dubawi

Zomaradah

Zarak

Zamindar

Zarkava

Zarkasha

SHAKTI (F3)

Noverre

Le Havre

Marie Rheinberg

La Davinandra

Sendawar

Lidawar

Liwana

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires