mardi 18 juin 2024
AccueilCoursesLongchamp retour Prince d orange

Longchamp retour Prince d orange

Longchamp, dimanche

Prix du Prince d’Orange (Gr3)

Du très grand Horizon Doré

1er HORIZON DORÉ

2e MR MOLIÈRE (K)

3e BIRR CASTLE

Horizon Doré (Dabirsim) avait remporté le Prix Eugène Adam (Gr2) à l’issue d’un éclair de classe. Après avoir bénéficié d’un break de 57 jours, le représentant de Gousserie Racing, de l’écurie du Sud, l’écurie Gribomont, de Daniel Dumoulin, Chantal Becq et Françoise Delaunay est apparu assez réveillé au rond. Et, en piste dans ce Prix du Prince d’Orange (Gr3), il a de nouveau adopté le comportement des bons chevaux : maniable durant le parcours, avec une impressionnante capacité d’accélération dans la ligne droite.

Encore une grande performance

À la sortie des stalles, Horizon Doré a été repris par Cristian Demuro qui a placé ce dernier derrière Birr Castle (Cloth of Stars), au centre du peloton. Durant le parcours, le poulain était bien posé sur la main de son jockey. Il a attendu son heure tout en appréciant l’intensité du rythme imprimé en tête par Colombier (Kingman). Décalé en pleine piste, à 500m du but, Horizon Doré s’est équilibré et n’a fait qu’allonger ses foulées pour finir. Aucun de ses adversaires n’a été capable de le suivre. Il faut compter deux longueurs et demie pour retrouver Mr Molière (Kingman) qui était encore loin à 300m du but. Ce dernier est venu régler Birr Castle d’une courte tête sur le poteau. Au cheval émetteur, Cristian Demuro, le jockey lauréat, a déclaré : « Horizon Doré possède une belle accélération et il confirme ses performances précédentes. Il le fait vraiment avec facilité. Aujourd’hui, il effectuait une rentrée et a été un peu brillant en début de parcours, quand nous avons voulu prendre notre place. Puis, une fois dans son rythme, il s’est détendu. Au rond, il peut avoir envie de montrer qu’il est le patron mais, une fois en piste, au canter, il se détend. J’ai pu contrôler en début de ligne droite et quand je lui ai dit d’avancer, il a parfaitement répondu. »

Un programme international

Castré, Horizon Doré a participé à plusieurs préparatoires au Qatar Prix du Jockey Club (Gr1). Il a notamment terminé cinquième du Prix La Force (Gr3), deuxième du Prix de Guiche (Gr3) de Big Rock (Rock of Gibraltar) avant de s’imposer dans le Prix Ridgway (L) et dans le Prix Eugène Adam (Gr2) à défaut d’avoir pu participer au classique sur 2.100m. L’avenir d’Horizon Doré pourrait désormais se dessiner à l’international. Pauline Chehboub, manager de Gousserie Racing, nous a dit : « C’était une réapparition après quelque temps d’absence. Une absence voulue car Horizon Doré a un programme chargé cet hiver. Et le but est de le faire vieillir car il a énormément de qualité. C’est un poulain très présent dans le rond. Il s’est bien fait remarquer. Mais il est comme ça. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est castré. Nous sommes ravis de sa performance. Nous allons discuter avec l’entraîneur et nos associés mais il pourrait être revu dans le Prix Dollar, le week-end de l’Arc, pour ensuite peut-être voyager en Angleterre afin de disputer les Champion Stakes, que Sealiway a enlevés pour nous. Horizon Doré est un cheval polyvalent. Il est aussi capable d’aller dans tous les terrains. Les 2.000m sont une distance idéale pour lui. »

Mr Molière fait sa valeur

Mr Molière a décroché son black type majuscule dans le Prix de Saint-Patrick (L). Mais, lors de sa dernière sortie, le poulain qui était plein de ressources, n’a jamais pu trouver le jour, finissant alors dernier. Dimanche, Mr Molière a très bien couru en refaisant beaucoup de terrain pour finir. Édouard de Rothschild, son propriétaire, nous a confié : « Mr Molière est mieux lorsqu’il patiente à l’arrière-garde. Je trouve qu’il court très bien, sa ligne droite est excellente. Nous sommes pleinement satisfaits de cette performance. Il dispose d’engagements dans les Qatar Prix Dollar et Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gs2). »

Birr Castle confirme

Vainqueur du Prix Pelléas (L), Birr Castle restait sur une troisième place dans le Prix Guillaume d’Ornano (Gr2) derrière Ace Impact (K) (Cracksman). Encore une fois, le représentant de Godolphin a montré qu’il avait le niveau de ces courses, lui qui, à l’avenir, devait se plaire sur un terrain plus souple. Louise Bénard, qui représente les intérêts de Godolphin, nous a dit : « Birr Castle montre qu’il est très courageux. Il s’est battu jusqu’au bout ! Nous allons pouvoir continuer à ce niveau et il est évident qu’il devrait réussir à s’y imposer. Cette épreuve était un Gr3 relevé. Pour le terrain, il ne faut pas que ce soit plus léger qu’aujourd’hui. »

https://jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/HORIZON-DORE.pdf

Le frère d’une gagnante du Prix du Calvados

Horizon Doré est le troisième gagnant de Groupe de Dabirsim (Hat Trick) qui fait la monte au haras de Montaigu en 2023. Il est né et a été élevé par le haras de Grandcamp pour le compte de Chantal Becq, une Belge qui élève des galopeurs et des trotteurs. Horizon Doré a également été présenté par le haras de Grandcamp à la vente de yearlings d’août Arqana où il a été acheté 45.000 € par Charley Rossi. Sa mère, Sweet Alabama (Enrique), a remporté quatre courses en plat en France et en Espagne, dont deux à 2ans. Au haras, on lui doit huit produits, dont sept gagnants. Parmi eux, Cavale Dorée (Sunday Break) qui a remporté le Prix du Calvados (Gr3), avant de terminer cinquième du Prix Marcel Boussac (Gr1) et troisième du Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1) à Santa Anita. Désormais poulinière au Japon, elle a donné un lauréat dès son premier produit : Protoporos (War Front). Sweet Alabama est également la mère de Jasmin Doré (Holy Roman Emperor), quatrième du Critérium du Languedoc (L), et de Sweet Revenge (Evasive), gagnant de ses deux premières sorties à 3ans avant de courir (sans succès) au niveau Groupe. Suitée de Dabirsim, elle a été saillie par Sealiway (Galiway) en 2023. La deuxième mère, Hallen (Midyan), a produit cinq vainqueurs, dont Zayade (Country Reel), deuxième à deux reprises du Grand Prix Anjou Bretagne (L), et Winter Springs (Stormy River), lauréat de cinq épreuves et deuxième du Prix Delahante (L, 2.000m), à Marseille.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’06’’70

De 1.000m à 600m : 24’’38

De 600m à 400m : 11’’37

De 400m à 200m : 10’’93

De 200m à l’arrivée : 11’’24

Temps total : 2’04’’62

Sunday Silence

Hat Trick

Tricky Code

Dabirsim

Royal Academy

Rumored

Bright Generation

HORIZON DORÉ (H3)

Barathea

Enrique

Gwydion

Sweet Alabama

Midyan

Hallen

Haumette

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires