vendredi 14 juin 2024
AccueilCoursesMaster d’Oc se révèle, Jigme (K) battu

Master d’Oc se révèle, Jigme (K) battu

Auteuil, samedi

Prix Robert Lejeune (Gr3, Haies)

Master d’Oc se révèle, Jigme (K) battu

1er MASTER D’OC

2e LÉON DU BERLAIS

3e JIGME (K)

Coup de tonnerre sur Auteuil ! Le grand favori, à 7/10, du Prix Robert Lejeune (Gr3), Jigme (K) (Motivator), a subi sa première défaite, terminant troisième. Pas d’inquiétude à ce stade, il effectuait sa rentrée, tout en rendant de deux à quatre kilos à ses rivaux. Avant l’épreuve, au rond de présentation, Master d’Oc (Doctor Dino) attirait l’œil. Ce grand poulain avait changé physiquement. Grand gaillard un peu fluet au premier semestre, le représentant du haras du Saubouas et du haras d’Étreham est apparu plus fort et plus épais. Ce changement de physique a coïncidé avec de notables progrès puisqu’il a dominé sûrement Léon du Berlais (Authorized), deuxième, et Jigme, soit les deux poulains qui l’avaient battu dans le Prix Rush. Master d’Oc pourrait maintenant aller directement sur le Prix Cambacérès (Gr1), alors que Léon du Berlais et Jigme devraient participer au Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2). Ces trois poulains entiers vont nous offrir un superbe automne ! Et peut-être de très belles choses dans un autre registre, au haras…

Impressionnant

Master d’Oc est bien parti et il a galopé dans le sillage de Jigme. Il a eu un parcours parfait, se faisant emmener en face par le protégé de Marcel Rolland pour revenir sur Light Wave (Hunter’s Light), lequel avait pris les commandes après la deuxième haie et menait détaché. Lorsque Jigme a pris l’avantage à la sortie du tournant final, Master d’Oc a progressé et, calé en dehors, il s’est assuré le meilleur pour aller sur la dernière haie. Sérieux jusqu’au bout, il a conservé l’avantage pour l’emporter d’une encolure. Master d’Oc effectuait sa première sortie pour Noel George et Amanda Zetterholm, après deux podiums pour David Cottin. Noel George nous a dit : « Nous avons récupéré le poulain durant l’été. Dès le premier jour à l’écurie, il était impressionnant. Lorsqu’il a couru dans le Prix Rush, j’avais vu qu’il était grand et c’était un peu contre-nature de courir au printemps pour lui. Mais ça lui a fait du bien car il a pris de l’expérience. Pendant l’été, il a pris beaucoup de force. Le matin, il a toujours été impressionnant. J’étais confiant aujourd’hui car il dévoile de très belles choses le matin. Lorsque nous avons vu la pluie arriver, nous étions heureux. 3.600m en terrain bien souple, c’est son truc ! Nous étions allés le galoper sur l’hippodrome à Chantilly, mais son objectif est le Prix Cambacérès. Nous avions discuté avec ses propriétaires sur le fait de probablement courir ce Gr3 puis le Cambacérès directement. »

Un crack !

James Reveley était le partenaire de Master d’Oc et il a été sous le charme. Il a déclaré au micro d’Equidia : « C’est un crack. Je l’avais sauté chez David Cottin au mois de février. On n’a pas eu besoin de se dire quoi que ce soit avec David. Je l’ai travaillé la semaine dernière et c’était super. On était assez confiant aujourd’hui, même si nous courions contre de meilleurs chevaux. Il a pris de la force. C’est un peu comme son frère Master Dino, il est mieux à l’automne qu’au printemps. »

Un poulain d’exception

Copropriétaire de Master d’Oc avec le haras d’Étreham, Paul Basquin (haras du Saubouas) nous a raconté : « C’est un poulain que j’ai acheté foal chez ses éleveurs, la famille Campos. Dès les premiers instants, au regard de son physique, de son mental et de son pedigree, nous nous sommes dit qu’il fallait le garder entier. Il a commencé sa carrière chez David Cottin, qui le tenait en très haute estime et qui a rapidement eu des vues sur le Prix Cambacérès avec lui, pensant que c’était un vrai cheval de Gr1. Il montrait de vraies facilités le matin. Il avait terminé troisième du Prix Rush puis nous l’avions recouru mais il s’était déferré des deux antérieurs dans le Prix Champaubert. C’est un poulain qui a de la taille et il était très bébé et immature au premier semestre. Il manquait de force et de vitesse à l’époque. Il a bénéficié d’un très bon break au haras du Saubouas et il a pris beaucoup de force durant l’été. Il a bien évolué et changé physiquement. Lorsqu’il est arrivé chez Noel George et Amanda Zetterholm, ces derniers ont confirmé les dires de David [Cottin, ndlr]. Il a beaucoup de marge et va progresser d’autant qu’il a un mental exceptionnel, étant calme et sérieux. »

Léon du Berlais, la note

Léon du Berlais est LA note de ce Gr3. En face, il était assez loin des trois premiers. Pour sa réapparition, il s’est rapproché facilement entre les deux dernières haies. Sur le plat, il avait plusieurs longueurs à combler sur les premiers. Uniquement monté aux bras, il a terminé très fort pour échouer d’une encolure. Sa deuxième place est prometteuse et il faudra être fort pour le battre dans le Prix Cambacérès. Représentant de l’écurie Hub de Montmirail (Hubert Mauillon), copropriétaire du poulain avec le haras du Berlais, Bertrand Le Métayer nous a dit : « Nous sommes ravis de sa performance. Il a fait ce que nous attendions de lui. Il a eu un break cet été, partant au haras du Berlais. Il a changé dans son attitude, en étant plus froid, que ce soit en piste ou au rond de présentation. Il a pris de la maturité. Nous avons vu exactement ce que nous voulions voir. Il a le même coup de reins que Bonito du Berlais : il accélère vraiment ! Nous irons ensuite sur le Prix Georges de Talhouët-Roy avant le Prix Cambacérès. »

Point d’interrogation sur le terrain pour Jigme

Jigme n’a pas été aidé dans le parcours avec Light Wave, qui l’a fait galoper. Lorsqu’il a haussé le ton à l’entrée de la ligne droite, nous avons pensé qu’il allait s’envoler. Mais il s’est fait accrocher par ses rivaux, puis il a penché sur sa gauche sur l’ultime haie. Il a conclu troisième. Son mentor, Marcel Rolland, nous a déclaré : « Forcément, nous sommes déçus d’être battus. Je pense que Light Wave nous a fait galoper de bonne heure. Ça lui coûte un peu pour terminer la course. Il n’y a pas de drame car deux longueurs, avec sa surcharge, c’est à mettre en perspective avec le fait qu’à poids égal, il aurait été plus proche. Il avait peut-être besoin d’une course de rentrée. Nous espérions gagner, mais ce n’est pas une mauvaise course. Ce qui nous pose des interrogations, c’est le terrain. Son partenaire trouve qu’il est meilleur sur un terrain moins souple. Malheureusement, le terrain ne va pas forcément aller dans le bon sens pour nous. Nous reverrons tout cela dans le Prix Georges de Talhouët-Roy. Il a demandé des bols d’air et avait certainement besoin de cette sortie. » Quatrième, Sultan Pierji (Ectot) a changé physiquement cet automne et il a pris de la force. En face, il a fait un bel effort, faisant longuement illusion pour la troisième place dans la ligne droite. Il a terminé quatrième devant Light Wave, qui en a fait beaucoup.

Le propre frère de Master Dino (K)

Coélevé par la Gaec de la Seguègne et de Jean-Michel Campos, Master d’Oc est un fils de Doctor Dino (Muhtathir), étalon au haras du Mesnil, et de Mind Master (Mizzen Mast), qui s’est placée entre 1.500m et 2.000m. C’est le propre frère du champion Master Dino (K), lauréat de six Groupes, dont les Prix Cambacérès (Gr1) et Renaud du Vivier (Gr1) et invaincu en steeple. Il est aussi le frère de Mind Story (Diamond Green), gagnante sur 2.250m à La Gacilly, de Master Tin (Tin Horse), lauréat en steeple à Toulouse et en haies à Strasbourg, et de Mind Glory (Martinborough), gagnante par trois fois en obstacle, notamment sur le steeple d’Auteuil. Après Master d’Oc, Mind Master a donné Master d’Autan (Doctor Dino), un 2ans, et Mind Paradise (Nirvana du Berlais), une foal. La deuxième mère, Nimble Mind (Lyphard), a fini troisième du Prix Vanteaux (Gr3) et elle a fini trois fois sur un podium de Gr3 aux États-Unis entre 1.700m et 2.200m. Nimble Mind est la sœur de Skimble (Lyphard), cinq fois lauréate de Groupe en plat aux États-Unis, et d’Old Alliance (Danzig), troisième de Gr3 à Newbury sur 1.200m.

Elmaamul

Muhtathir

Majmu

Doctor Dino

Priolo

Logica

Salagangai

MASTER D’OC (M3)

Cozzene

Mizzen Mast

Kinema

Mind Master

Lyphard

Nimble Mind

Nimble Folly

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires