mardi 18 juin 2024
AccueilCoursesPlace du Carrousel valide son ticket pour l’Arc

Place du Carrousel valide son ticket pour l’Arc

Longchamp, dimanche

Qatar Prix Foy (Gr2)

Place du Carrousel valide son ticket pour l’Arc

1re Place du Carrousel

2e Irésine

3e Sammarco

L’an passé, après son succès dans le Prix de l’Opéra Longines (Gr1), l’entourage de Place du Carrousel (Lope de Vega) avait évoqué l’idée de garder la pouliche à l’entraînement à 4ans en vue d’une éventuelle participation au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) cette année. Après avoir gagné – suite à quatre mois d’absence – le Prix Gontaut-Biron Hong Kong Jockey Club (Gr3) sur 2.000m, la pouliche d’Al Shaqab Racing et de Ballylinch Stud passait un vrai test dimanche, par rapport à la distance de 2.400m qu’elle abordait pour la première fois. Le test s’est avéré concluant, et si tout se passe bien d’ici là, nous la reverrons le dimanche 1er octobre prochain…

Solide jusqu’au bout

Voyageant durant le parcours dans le sillage de Fénelon (Fasnet Rock), lui-même placé au flanc de l’animatrice, Plesant Jane (Pivotal), Place du Carrousel a galopé bien détendue. Son principal rival, Irésine (Manduro), l’a suivie durant toute la course. Dans la ligne droite, décalée du sillage de Fénelon, la pensionnaire d’André Fabre a pu placer sa pointe. Au poteau des 200m, là où l’on aurait pu craindre de la voir craquer et se faire ” manger ” par Irésine venant à son extérieur, Place du Carrousel a prolongé son effort jusqu’au bout. Elle devance finalement d’une encolure le pensionnaire de Jean-Pierre Gauvin, lequel n’a certainement pas été aidé par la piste rapide du jour. Sammarco (Camelot), qui avait plongé côté corde, complète le podium à une demi-longueur. Auprès du cheval émetteur, Mickaël Barzalona a déclaré : « Nous ne sommes pas allés très vite, sur une piste bonne. J’allais très facilement durant tout le parcours, et nous sommes venus en roue libre dans la ligne droite. Place du Carrousel s’est montrée très dure… »

Certainement l’Arc à présent

Manager d’Al Shaqab Racing, Rupert Pritchard-Gordon a déclaré : « La pouliche montre qu’elle est en forme, c’est ça le plus important. Elle a encore de la fraîcheur par la force des choses, étant donné qu’elle a eu un pépin durant le printemps. Nous avons cela pour nous. C’était particulier aujourd’hui avec ces grosses chaleurs, c’est pour cette raison que monsieur Fabre souhaitait aller sur une course au tempo moins élevé que dans un Prix Vermeille. Il avait depuis longtemps l’idée d’aller sur le Prix de l’Arc de Triomphe ensuite, si cela était possible. S’il est content de la pouliche, elle sera au départ. Place du Carrousel a aussi été gardée à l’entraînement à 4ans pour cette raison. Elle aura pour elle son expérience, sa régularité, sa fraîcheur et son aptitude à différents terrains. »

Irésine fait le job pour sa rentrée

Tenant du titre, Irésine devait composer avec un terrain ferme, qui n’est pas vraiment à son avantage. Plus revu depuis sa victoire dans le Prix Ganay (Gr1), le hongre de 6ans réalise une excellente rentrée. Après son succès dans le Prix Royal-Oak (Gr1) l’année dernière, son entraîneur, Jean-Pierre Gauvin, souhaitait tenter l’aventure au Japon ou à Hongkong, ce qui ne fut finalement pas le cas. Les grands voyages seront peut-être pour cette année, comme il nous l’a dit : « Après le débrief de Marie Vélon, je suis quand même rassuré sur la performance d’Irésine. Dans ce terrain-là, parfois, il relève un peu la tête quand on lui demande l’effort. Irésine avait aussi de la fraîcheur et manquait sans doute un peu de condition. Le terrain rapide n’est pas son préféré. Si Marie l’avait monté pour gagner en étant plus dure que cela, il aurait peut-être battu Place du Carrousel mais nous ne le saurons jamais. En tout cas, il a fait une bonne rentrée. C’est rassurant et désormais nous allons voir comment il récupère. Si tout va bien, nous aurons plusieurs portes qui s’ouvriront devant nous. La course la plus facile serait sans doute le Royal Oak. Il y a aussi le Conseil de Paris pour préparer l’Asie ou bien les Champions Stakes mais je suis un peu moins partant pour la course anglaise. »

Sammarco sûrement revu durant le week-end de l’Arc

Quatrième du Grosser-Dallmayr Preis – Bayerische Zuchtrennen, puis du Grosser Preis von Berlin (Grs1), Sammarco prend ici une bonne troisième place, derrière deux chevaux de Gr1. Son entraîneur, Pieter Schiergen, a déclaré : « Sammarco court bien, il se retrouve un peu bloqué à l’intérieur avant de bien conclure. Ce fut une belle bataille pour finir. Nous sommes satisfaits. Pour la suite, nous allons réfléchir. Il est engagé dans l’Arc, ce qui est une possibilité, mais il dispose aussi d’un engagement dans le Prix Dollar. Nous aviserons. »

Un croisement très efficace

Élevée par Ballylinch Stud, Alexis et Fan Adamian, Place du Carrousel a été achetée 260.000 € par Nicolas de Watrigant pour le compte d’Al Shaqab Racing à la vente de sélection 2020 d’Arqana. À Deauville, Place du Carrousel était présentée par Ballylinch Stud, un haras où son père, Lope de Vega (Shamardal), fait la monte. Il a obtenu 199 black types. Seulement huit étalons européens actifs ont atteint, comme Lope de Vega, la barre des 100 lauréats de stakes. Place du Carrousel fut le premier gagnant de Gr1 de Duke of Marmalade (Danehill) en tant que père de mère. Ce croisement – Lope de Vega sur Duke of Marmalade – a donné 10 gagnants (83 %) et quatre black types (33 %) sur 12 partants ! Dont trois lauréats de Groupe : Place du Carrousel, Antonia de Vega (Prestige Stakes & Princess Royal Stakes, Grs3) et Quantanamera (Preis der Winterkonigin, Gr3).

Sa sœur passe en octobre sur le ring de Tattersalls

La mère, Traffic Jam (Duke of Marmalade), a débuté par une victoire à 3ans sur 2.400m à Clairefontaine. À 4ans, elle s’est classée deuxième du Grand Prix de Compiègne et troisième du Prix Hubert Baguenault de Puchesse (Ls). Sous l’entraînement de Nicolas Clément, elle a ensuite gravi les échelons pour gagner le Prix du Conseil de Paris (Gr2) en terrain souple et terminer quatrième du Qatar Prix Vermeille (Gr1). Place du Carrousel est son premier partant en France. Traffic Jam a aussi une 3ans, Nariman Point (Dubawi), qui est entraînée par Nicolas Clément pour Alexis Adamian et Ballylinch Stud. Son 2ans, Monyat Galby (Kingman) a coûté 1,05 million de Guinées lors du book 1. Shadwell l’a confié à John et Thady Gosden. Après une yearling par Sea the Stars qui va passer sur le ring du Book 1, la mère a une foal par Lope de Vega. Et elle a été saillie par le même étalon. 

La deuxième mère, Place de L’Étoile (Sadler’s Wells), a remporté une course au mois d’octobre de ses 2ans. Elle s’est ensuite classée sixième du Prix Saint-Alary (Gr1). Place de L’Étoile est aussi la grand-mère de Last Sight (Showcasing), placé de Gr3 sur 1.200m à 2ans en Nouvelle-Zélande.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’36”88

De 1.000m à 600m : 25”30

De 600m à 400m : 11”47

De 400m à 200m : 10”77

De 200m à l’arrivée : 11”24

Temps total : 2’35”66

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Lope de Vega

Vettori

Lady Vettori

Lady Golconda

PLACE DU CARROUSEL (F4)

Danehill

Duke of Marmelade

Love me True

Traffic Jam

Sadler’s Wells

Place de l’Étoile

Sweet Emotion

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires