vendredi 14 juin 2024
AccueilCoursesSauterne décroche le graal

Sauterne décroche le graal

Longchamp, dimanche

Prix du Moulin de Longchamp (Gr1)

Sauterne décroche le graal

1re  SAUTERNE

2e  BIG ROCK

3e  FACTEUR CHEVAL (K)

Pouliche de tous les combats, Sauterne (Kingman) est dotée d’un mental exceptionnel et d’une capacité quasiment hors norme à encaisser les efforts. Pourtant, malgré toutes ces qualités, l’élève et représentante de Jean-Pierre Dubois n’était pas encore parvenue à remporter son Gr1. Troisième de l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches, deuxième du Haras d’Étreham Prix Jean Prat, puis troisième du Prix Rothschild… Son score était presque parfait, manquait juste une victoire. Et c’est finalement dans le Prix du Moulin de Longchamp (Gr1) que Sauterne est parvenue à décrocher le Graal.

Le parcours idéal

Bien partie, Sauterne s’est retrouvée en tête à l’ouverture des stalles avant de laisser passer Big Rock (Rock of Gibraltar) qui, comme à son habitude, a activé son mode “rouleau compresseur”. Restée dans son sillage, Sauterne a ainsi pu bénéficier d’un parcours en or massif, dans le sillage du meilleur des “lièvres” en activité sur notre sol, si ce n’est en Europe. Rapidement actionné à l’entrée de la dernière ligne droite, Big Rock a vu Sauterne venir fort à son extérieur. Et, en selle, Tony Piccone ne s’est pas affolé dès qu’il a senti que sa pouliche avait la mesure de Big Rock. Il a attendu les 200 derniers mètres pour véritablement lancer la pensionnaire de Patrice Cottier, qui s’est ensuite nettement détachée dans la phase finale. N’étant pas en mesure de repartir lorsqu’il a été attaqué par Sauterne, Big Rock parvient toutefois à conserver au courage et à la dureté la deuxième place, à une longueur de la lauréate. Patient, à mi-peloton, Facteur Cheval (K) (Ribchester) s’est bien allongé à la fin pour venir s’emparer de la troisième place de très haute lutte, à une demi-longueur. Il devance d’une courte tête Erevann (K) (Dubawi), quatrième, qui court en progrès, à l’image de Belbek (Showcasing), cinquième mais battu d’assez peu pour la troisième place. Selon le tracking, tous les concurrents ont tracé leurs derniers 600m sous la barre des 34’’00, la meilleure fin de course revenant à Belbek qui a fait afficher un temps de 32’’87. Il a bouclé ses 400m au 200m en 10’’61, pour conclure en 11’’12 des 200m à l’arrivée.

Le Prix de la Forêt dans le viseur

Sauterne en était à sa onzième tentative cette année ! Sur la brèche depuis qu’elle avait débuté sur la P.S.F. de Deauville, le 29 novembre, la pouliche a ensuite quasiment confirmé à chacun de ses (longs) voyages. Son seul échec a eu lieu dans le Prix Imprudence (Gr3) mais il reste à relativiser car elle n’avait pu bénéficier de circonstances favorables ce jour-là. Dimanche, elle offre un premier Gr1 à son entraîneur, Patrice Cottier, qui nous a dit : « Tout s’est déroulé comme dans un rêve ! La pouliche a bénéficié d’une course exceptionnelle dans le sillage du poulain à battre, Big Rock. Son jockey, Tony Piccone, l’a très bien montée. Sauterne a un très bon mental, elle encaisse toujours bien ses courses. C’est une pouliche extrêmement dure. Je suis vraiment ravi de remporter mon premier Gr1 dans le Prix du Moulin de Longchamp. Pour la suite, elle pourrait courir le Prix de la Forêt (Gr1). »

Un deuxième Groupe ce week-end pour Jean-Pierre Dubois

La veille, le week-end de Jean-Pierre Dubois ne pouvait pas mieux commencer puisque son élève et coreprésentante Parnac (Zarak) s’est offert les Flower Bowl Stakes (Gr2, 2.200m) à Saratoga. Dimanche, sa casaque a brisé un écart vieux de plus de 19 ans ! Et pour cause, il faut remonter en 2004 pour voir Ask for the Moon (Dr Fong) remporter le Prix Saint-Alary (Gr1) avec les couleurs de Jean-Pierre Dubois. Évidemment, nous ne comptons pas ici les associations sur de nombreux top-chevaux. Sauterne aurait pourtant pu ne pas porter ces couleurs. Elle avait été rachetée yearling à Arqana et, en juin, beaucoup se sont demandé quelle mouche avait piqué son entourage pour la racheter à 1,2 million d’euros lors de la Goffs London Sale ! Cette victoire de Gr1 leur donne désormais raison.

Présent à Longchamp, Jean-Pierre Dubois nous a confié dans son style inimitable : « Cette victoire représente énormément de plaisir. Ce n’est pas simple de gagner un Gr1 pour des petits fermiers comme nous (rires). Sauterne a toujours été présente à chacune de ses sorties, à une exception près. Aujourd’hui, elle a eu un bon parcours. Patrice Cottier a fait du très bon travail ! »

Un sixième Gr1 pour Tony Piccone

Le 1er octobre 2015, Tony Piccone remportait son premier Gr1 sur le dos de Robin of Navan (American Post) dans le Critérium de Saint-Cloud. Huit ans plus tard, il s’offre un sixième sacre au plus haut niveau. Ému, il a déclaré auprès du cheval émetteur d’Equidia : « Cela fait une semaine que je prie pour une seule chose : avoir l’as dans les stalles. J’ai prié, prié et quand j’ai vu que l’on avait l’as… Je ne dis pas que j’étais certain de gagner mais je savais comment la course allait se dérouler. Sauterne est limitée en tenue ou, plutôt, elle a beaucoup de rythme et cela n’avance pas toujours assez pour elle. Elle est extraordinaire ! Elle a beaucoup couru mais elle arrive aux courses en étant calme, sachant parfaitement ce qu’elle a à faire. Son entourage a parfaitement géré sa carrière, même si elle a beaucoup couru, sachant la garder bien. Je les remercie de me faire confiance, ce sont des instants magiques. On travaille toute l’année pour cela, pour toucher des chevaux comme elle. C’est magique, vraiment ! »

Big Rock encore deuxième d’un Gr1

Pour la troisième fois consécutive, Big Rock se classe deuxième d’un Gr1, après ces mêmes classements obtenus dans le Prix du Qatar Prix Jockey Club, derrière Ace Impact (Cracksman), puis dans le Haras de Fresnay-le Buffard-Prix Jacques Le Marois, derrière Inspiral (Frankel). Son entraîneur, Christopher Head, est, quant à lui, deuxième de Gr1 pour la quatrième fois cette année, Ramatuelle (K) (Justify) ayant aussi pris cette place dans le Sumbe Prix Morny. Visiblement déçu, il nous a déclaré : « On tourne autour d’une victoire de Gr1… C’est un cheval vraiment très courageux, qui se donne énormément. Il a imprimé un rythme assez sélectif à l’épreuve. Évidemment, la pouliche qui était en embuscade derrière est venue nous chercher sur le poteau. Big Rock est malgré tout assez incroyable car il a accompli une très grosse saison. Il faut souligner sa grande régularité. Il restera à l’entraînement à 4ans de toute façon. Nous allons voir avec le propriétaire pour la suite. »

Facteur Cheval file vers les Queen Elizabeth II Stakes

Facteur Cheval restait sur une deuxième place dans les Qatar Sussex Stakes (Gr1) de Goodwood. Ce jour-là, il avait fait galoper Paddington (Siyouni), actuellement le meilleur miler en Europe. Répondant toujours présent, Facteur Cheval va prochainement retraverser la Manche, comme nous l’a appris son mentor, Jérôme Reynier : « Mickaël Barzalona a regretté d’être derrière Erevann car ce dernier a rapidement été sollicité à l’entrée de la dernière ligne droite. C’est pour cette raison qu’il n’a pu suivre Big Rock. Il a également dit que s’il avait pu être à la hanche de Big Rock dans le parcours, il aurait peut-être pu garder Sauterne au chaud. Cela aurait certainement changé la physionomie de la course. Ceci étant dit, j’ai bien aimé les 100 derniers mètres de Facteur Cheval. On pense qu’il va se faire “avaler” mais il se donne tellement qu’il a été capable de venir prendre la troisième place. Désormais, son prochain objectif devrait être les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1), le 21 octobre à Ascot. Pour faire 1.600m ligne droite, il faut toujours un peu plus de tenue. Mais nous avons vu dans le Prix d’Ispahan (Gr1) qu’il était capable de tenir. À l’avenir, une fois qu’il se sera plus assagi, il pourra faire 2.000m. Son objectif de début 2024 pourrait être la Dubaï Turf (Gr1). Il faudra voir son état de forme en début d’année. Nous allons déjà le ramener à la maison pour qu’il soit au mieux pour l’échéance dans un mois et demi, en espérant tomber sur une piste souple. Il découvrira un parcours rectiligne ce jour-là mais je suis persuadé que cela peut lui convenir. C’est un cheval qui donne toujours tout. Si nous devons affronter Big Rock et Paddington, il faudra un Facteur Cheval au sommet de sa forme. »

La nièce de Stacelita

Élevée par Jean-Pierre Dubois, Sauterne a été rachetée 130.000 € à la vente d’août Arqana, alors qu’elle était présentée par le haras de Montaigu. C’est une fille de l’étalon de Juddmonte Stud Kingman (Invincible Spirit) et de l’inédite Salicorne (Aragorn). Sauterne est le sixième produit de la jument, son premier black type et son cinquième gagnant après Sally for Me (Pour moi), Santi Del Mare (Lope de Vega), Salerne (Charm Spirit) et Satorie (Territories). La mère a un 2ans par Inns of Court (Invincible Spirit), nommé Sauvignon, à l’entraînement chez Jean Baudron, et elle a été saillie en juin 2023 par Donjuan Triumphant (Dream Ahead).

La deuxième mère, Soignée (Dashing Blade), est lauréate d’une Listed en Allemagne sur 1.500m mais également deuxième du Prix des Réservoirs (Gr3). Au haras, on lui doit la championne Stacelita (K) (Monsun), le meilleur cheval de plat élevé par Jean-Pierre Dubois. Lauréate du Diane, du Vermeille, du Saint-Alary, du Jean Romanet, des Beverly D. Stakes, elle a aussi remporté les Flower Bowl International Stakes (Grs1). Poulinière au Japon, Stacelita a donné la classique Soul Stirring (Frankel), lauréate des Oaks japonaises (Gr1). Elle est aussi la deuxième mère de la championne Stars on Earth (Duramente), gagnante des 1.000 Guinées et des Oaks du Japon (Grs1) l’an passé. Stacelita a aussi donné Sentimental Mambo (Deep Impact), gagnante de sa Listed en Allemagne, et Schon Glanz (Deep Impact), gagnante des Artemis Stakes (Gr3) au Japon. Soignée est l’aïeule de Noble Truth (Kingman), gagnant des Jersey Stakes (Gr3, 1.400m) à Royal Ascot. C’est la souche de nombreux gagnants de Groupes, à l’image de Savoir Vivre (Adlerflug), Simoun (Monsun) ou encore Sunny Queen (Camelot)…

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du Départ à 1.000m : 39’’82

De 1.000m à 600m : 23’’50

De 600m à 400m : 11’’46

De 400m à 200m : 10’’85

De 200m à l’arrivée : 11’’13

Temps Total : 1’’36’’76

Green Desert

Invincible Spirit

Rafha

Kingman

Zamindar

Zenda

Hope

SAUTERNE (F3)

Giant’s Causeway

Aragorn

Onaga

Salicorne

Dashing Blade

Soignée

Suivez

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires