dimanche 16 juin 2024
AccueilCoursesUne Perle prend de l'éclat

Une Perle prend de l’éclat

La Teste – Bassin d’Arcachon, vendredi

Prix Occitanie (L)

Une Perle prend de l’éclat

Une Perle (Mount Nelson) a fait un “vrai truc” pour s’imposer vendredi, à La Teste, elle qui participait pour la première fois à une épreuve black type. Après avoir débuté cet hiver à Cagnes-sur-Mer, la pouliche marseillaise a monté un à un les échelons. Deuxième à Vivaux, elle a ensuite ouvert son palmarès à Borély avant de décevoir sur la piste de Salon-de-Provence, dans un scénario de course n’ayant pas joué en sa faveur. Début juillet, la pensionnaire de Jérôme Reynier a remporté un gros handicap sur l’hippodrome de Longchamp, dans le style d’une pouliche pouvant assurément bien faire à plus haut niveau. Suite à ce succès, elle s’est retrouvée barrée dans les handicaps et son entourage ne s’est pas trompé en la présentant au départ d’une Listed. Partie avec le numéro le plus en dehors dans les stalles, Une Perle a été reprise au départ afin d’être placée parmi les dernières. Devant, Elzora (Almanzor) a pris les commandes et a mené le peloton à une allure régulière. Dans le tournant, Une Perle s’est retrouvée en troisième épaisseur mais a elle a pu prendre le sillage d’Akagera (Prince Gibraltar). Dans la ligne droite, venant fort à l’extérieur, l’élève et représentante de Jean-Claude Seroul est venue lutter avec Wild Pansy (Siyouni), dont elle a facilement pris la mesure dans les 100 derniers mètres, après un très beau passage. Wild Pansy prend la deuxième place, trois quarts de longueur devant Elzora qui a tracé une belle ligne droite côté corde.

La patience a porté ses fruits

Heureux de cette belle victoire, Jérôme Reynier nous a appris : « Une Perle a montré un éclair de classe en dernier lieu dans le quinté de Longchamp. Elle s’est ensuite retrouvée en 41,5 de valeur et nous avons décidé d’essayer de la valoriser dans une Listed, plutôt que de recourir avec une pénalisation. Comme sa sœur Spirit of Nelson, qui avait obtenu ses meilleurs résultats à 5ans, Une Perle vient avec l’âge. Elle n’a pas vraiment eu de fausses notes depuis ses débuts cagnois, mis à part à Salon-de-Provence où le déroulement de course n’avait pas joué en notre faveur. En ce qui concerne la suite, pourquoi ne pas tenter de courir un Gr3 pour juments en fin d’année ? Il y avait le Prix Bertrand de Tarragon (Gr3), mais il arrive trop rapidement. C’est vraiment sympa de gagner une telle course. C’est une famille où il faut les attendre mais cela paye. Monsieur Seroul a fait un choix très judicieux en allant à Mount Nelson par deux fois, car il a obtenu deux très bonnes juments. »

Wild Pansy proche de sa Listed

Deuxième de Listed au mois de juillet dans le Prix Madame Jean Couturié (L), Wild Pansy se classe une nouvelle fois deuxième à ce niveau. Elle devrait certainement pouvoir décrocher prochainement son caractère gras majuscule. Son entraîneur, Henri-Alex Pantall, nous a dit : « Wild Pansy court très bien, elle est tombée sur plus fort aujourd’hui, il n’y a rien à redire. La pouliche n’est pas loin de remporter sa Listed, il faudra attendre encore un peu. Elle est maniable et se sort bien des terrains plus profonds, donc nous aurons d’autres options pour la suite du programme. »

La propre sœur de Spirit of Nelson

Élevée par son propriétaire au haras du Cadran, Une Perle est une fille de Mount Nelson (Rock of Gibraltar), qui officie à Boarsmill Stud. Sa mère, Spirit of Pearl (Invincible Spirit), placée des Tipperary Stakes (L) à 2ans, a été saillie deux fois par cet étalon, et a donné Spirit of Nelson, gagnante à l’âge de 5ans du Prix de Flore et du Grand Prix de Vichy (Grs3), mais aussi placée du Prix Corrida et du Premio Lydia Tesio (Grs2). Spirit of Pearl a également donné naissance à Kanuka (Footstepinthesand), placée des Prix la Sorellina, Madame Jean Couturié et du Critérium de Lyon (Ls), ou encore Elusive Pearl (Elusive City), placée du Critérium de Béquet (L) à 2ans. La jument a un 2ans, Comme Quoi (Mastercraftsman), ainsi qu’un yearling, Spirit of Mehmas (Mehmas). Une Perle a la même deuxième mère qu’Afandem (Vale of York), gagnant du Prix d’Arenberg (Gr3) et du Prix des Rêves d’Or – Jacques Bouchara (L). Il s’agit de la famille de Queen of Palms (Desert Prince) et Cool Clarity (Indian Ridge), toutes deux gagnantes de Listed en Irlande, ainsi que d’Artistic Blue (Diesis), deuxième des Boland Stakes (Gr3) au Curragh, entre autres.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires