mardi 27 février 2024
AccueilInternationalBoldance Fal domine le Grand Prix Hassan II

Boldance Fal domine le Grand Prix Hassan II

Maroc 

Boldance Fal domine le Grand Prix Hassan II

Par Mondher Zouiten

Premier classique de la saison, le Grand Prix Hassan II s’est disputé vendredi dernier sur l’hippodrome de Casablanca – Anfa. Cette épreuve s’adressait aux pur-sang anglais de 3ans et plus nés et élevés localement (12 partants) sur la distance de 2.100m et avec une dotation de 500.000 Dh. L’écurie Youssef Houar avait aligné trois chevaux, les 5ans Dured Fal (Dijeerr), Survivor (Naaqoos) et la tenante du titre, Boldance Fal (Bold Quest). Après avoir galopé librement et en bonne position, Boldance Fal, confiée à Abderrahim Faddoul, a rejoint à mi-parcours son leader, Dured Fal. Les deux chevaux ont alors accéléré pour se détacher aussitôt de plusieurs longueurs des autres concurrents. À l’entrée de la ligne droite, la jument a répondu généreusement aux sollicitations de son jockey pour creuser l’écart et se détacher irrésistiblement. Boldance Fal a rallié le poteau loin, bien loin devant son compagnon d’écurie Dured Fal (Dijeerr) qui a réussi à sauvegarder le premier accessit avec trois longueurs et demie d’avance sur la 6ans Anarussia Fal (Russian Cross) qui a complété le podium. À quatre longueurs et demie, la 5ans Boldwell Fal (Bold Quest) est quatrième. Une belle satisfaction pour le jeune entraîneur Mouhcin Ould Abbou qui a sellé les deux premiers, avec en bonus la cinquième place pour Survivor (Naaqoos). Boldance Fal (Bold Quest) s’était distinguée lors de sa dernière sortie du 7 juillet, par une victoire aisée dans le Grand Prix de S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan (2.100m). Elle confirme donc son statut de championne actuelle des nés et élevés et sera, à juste titre, très en vue dans le Grand Prix de S.M. le Roi Mohammed VI (2.400m), lors de la traditionnelle journée Internationale des pur-sang anglais, à la mi-novembre.

Youssef Houar sur le devant de la scène

Youssef Houar est un jeune propriétaire et éleveur qui s’est investi dans les courses marocaines depuis cinq ans. Il a monté une écurie et entamé un projet d’élevage dans sa région natale d’Oujda, dont il est le député. Dynamique et ambitieux, il a également acquis plusieurs chevaux en France qu’il a placés chez l’entraîneur Romain Le Dren Doleuze. Un bienheureux hasard a voulu que sa première victoire française lui ait été offerte au mois de mars dernier par la pouliche qui porte le nom de sa ville Oujda et qui a su confirmer par la suite durant l’été par deux succès au Lion-d’Angers et à Deauville.

Ce Prix Hassan II a aussi consacré l’élevage du Dr Azzedine Sedrati, le plus important du Royaume et dont les produits sont reconnaissables avec le suffixe « Fal ». Ses élèves ont pris les quatre premières places. En début de réunion, le Derby des 3ans de pur-sang arabe (1.750m), a été remporté par le très bon poulain Mamouni Fal (Al Mamun Monlau) portant la casaque de son épouse,  madame Rabia Taleb.

Dans les autres épreuves de la journée

Le Critérium des 2ans (1.750m) pour pur-sang anglais locaux a été enlevé avec brio par le poulain prometteur Al Othmane (Dijeerr) à Med Aziz Bennani. Ce dernier est invaincu en cinq sorties. Le Prix du Bureau Permanent (2.400m) pour tous pur-sang anglais de 4ans et plus a été l’apanage du 4ans Sam Blaster (Attendu) à Al Ssakab Racing et associé à Abderrahim Faddoul. Le Grand Prix Moulay Abdellah (2.100m) pour pur-sang arabes de 4ans et plus a été nettement dominé par le 5ans Nour Hady (Dahess) à l’écurie Zakaria Hakam, remarquablement présenté par Éric Legrix et monté par Zouhair Madihi.

Enfin, l’entraîneur Christophe Lermyte qui a en charge l’écurie Karimine s’est distingué grâce à la brillante victoire de la 5ans Willia Grine dans le Prix Tour Hassan (2.100m) pour anglo-Arabe à 25 % de 3ans et plus.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires