mardi 27 février 2024
AccueilAutres informationsDes updates qui tombent au bon moment pour l'Aumônerie

Des updates qui tombent au bon moment pour l’Aumônerie

Le tour des haras – vente d’octobre

Des updates qui tombent au bon moment pour l’Aumônerie

Du 17 au 21 octobre, Arqana organise sa vente d’octobre. Nous sommes partis à la rencontre des vendeurs. Aujourd’hui, coup de projecteur sur Julie Mestrallet, du haras de l’Aumônerie.

Historiquement, la vente d’octobre a porté bonheur au haras de l’Aumônerie, avec de bons chevaux comme Directa (Anodin), gagnante du Prix Fille de l’Air (Gr3), O’Juke (Jukebox Jury), lauréat du St Leger Italiano (Gr3), Secret Time (Camacho), deuxième du Prix d’Aumale (Gr3)… Mercredi à Chantilly, le 2ans Seremini (Siyouni) a bien gagné son maiden, dans un lot qui semble être solide. Un update qui tombe au bon moment pour le haras de l’Aumônerie qui a acheté la mère – Semariya (Archipenko) – dans le cadre d’une association en 2021. Semariya était bonne – deux fois troisième de Classe 1 à Deauville -, et sa yearling porte le lot 295 de la vente d’octobre. Elle est par Iffraaj (Zafonic), le père de son oncle Saryshagann (Iffraaj), troisième du Critérium du F.E.E. (L) à Deauville : « Cette yearling fait très course. Elle marche bien et fait assez précoce. La jument est suitée de Sea the Moon (Sea the Stars). »

Des croisements qui fonctionnent

De la même lignée mâle, le lot 505 (par Almanzor, petit-fils d’Iffraaj) est le frère de Titian (Iffraaj) qui a un rating officiel de 88 en Angleterre (39 en valeur française) et de Graine de Pastel (par Ribchester, fils d’Iffraaj), prise en valeur 38,5. La deuxième mère a donné The Black Princess (Iffraaj), gagnante des Lancashire Oaks (Gr2) et du Prix Allez France (Gr3). C’est un croisement qui semble fonctionner ! Le lot 399, par Recoletos (Whipper) est issu d’une sœur de la bonne Revalita (Recoletos), deux fois placée de Gr2 aux États-Unis. C’est le croisement (Whipper sur Darshaan, avec un inbreeding sur Mr Prospector) qui a donné la gagnante de Gr1 Waikika (Whipper).

Une valeur sûre

Intello (Galileo) reste une valeur sûre du parc français et ses résultats sont solides, avec 10,7 % de black types par partants. Chaque année en France, une trentaine d’étalons débutent la monte et il y en a moins d’un par génération qui atteint ce taux de réussite. Le haras de l’Aumônerie présente deux Intello en octobre. Le lot 325 est un pinhooking acheté auprès du haras du Quesnay. Gagnante de deux courses à conditions à 2ans sur 1.100m et 1.400m, sa mère Théoricienne (Kendor) s’est révélée au haras, y compris avec des étalons qui se sont avérés modestes. On lui doit deux gagnants de stakes, She’s my Type (Dunkerque), triple lauréate de Listed outre-Atlantique sur 1.100m, 1.200m et 1.500m, et Tour to Paris (Fuissé), gagnant de quatorze courses, dont le Prix du Gros-Chêne (Gr2), après avoir été un champion en Hongrie. Théoricienne est une sœur de Blacktype (Dunkerque), lauréat de douze courses, dont trois Grs2 aux États-Unis : « C’est un bon poulain, avec une bonne tête, issu d’une mère qui produit vraiment. Ce yearling semble plutôt précoce. Intello est vraiment une valeur sûre, qui sort des chevaux de Groupe tous les ans. » Autre produit d’Intello, le lot 556 a été élevé par Werner Neumann (comme le bon 2ans Zorken) : « C’est un très beau yearling, avec de beaux tissus. Il marche bien. La mère ne fait que des gagnants… et elle apporte les sangs de Verglas (Highest Honor) et d’Anabaa (Danzig). »

Les « stats » plaident en leur faveur

Autre valeur sûre du parc français, The Grey Gatsby (Mastercraftsman) n’est pas loin de la fameuse barre des 10 % de black types par partants. C’est le père du 429 qui est issu d’une mère par Lawman (comme Battaash, Fallen Angel…). À ce jour, ce croisement (The Grey Gatsby sur Lawman) a eu deux partants, dont un gagnant à 2ans. On trouve quatre black types sous la deuxième mère. La mère a gagné son maiden à 2ans à Deauville et elle a déjà donné Designed Survivor (Due Diligence), gagnant en débutant au mois de juillet de ses 2ans. Au sujet du lot 429, Julie Mestrallet confie : « C’est le plus beau du lot. J’aime beaucoup l’étalon. Ce yearling est un bon marcheur. Avec une belle tête et de beaux tissus. » Tout comme The Grey Gatsby, Zelzal (Sea the Stars) ne doit pas être négligé. En attendant en piste sa première « grosse » génération l’année prochaine, Zelzal reste un étalon qui « score » vraiment sur le plan statistique, avec 10,2 % de black types par partants (le 3e meillleur taux de réussite de sa génération en Europe). C’est le père du lot 638 : « C’est un autre coup de cœur. Nous avons eu de la chance avec le père, en particulier avec Caracal (Zelzal), brillant à 2ans chez Jean-Claude Rouget et qui semble avoir repris sa route chez Joseph O’Brien, après un an et demi sans compétition. »

Trois City Light

City Light (Siyouni) fait « un canter » en tête du classement des étalons de première production en France cette année. Son taux de gagnants par partants (47 %) est l’un des meilleurs en Europe. C’est donc le bon moment pour présenter des yearlings par ce jeune sire ! C’est le père du lot 549 qui est issu d’une mère par Pomellato (Big Shuffle), lequel a des statistiques « impeccables » en tant que père de mère (treize partants, neuf gagnants) : « Cette pouliche a beaucoup progressé depuis son premier passage en vente. Elle fait « course » et marche très bien. C’est aussi le cas du lot 579. » Autre produit de City Light, le lot 579 est issu d’une mère qui a gagné deux courses sur le sprint. Troisième City Light de la liste, le lot 377 est le frère d’un poulain qui a gagné au mois de juin de ses 2ans : « C’est un beau yearling qui pourrait être précoce et marche bien. »

Savoir lire entre les lignes

Le lot 685 est un fils du vecteur de vitesse Goken (Kendargent). Son frère de 2ans à l’entraînement n’a pas encore débuté mais il est estimé. Sous la deuxième mère, on retrouve Peace Envoy (Power), un bon 2ans qui s’était classé troisième du Prix Morny (Gr1) : « Pas grand, il est vraiment taillé pour la course. » Le lot 504 est issu de Walgeist (Galileo), dont on peut penser qu’il sera un vecteur de tenue. Mais la mère, par Lope de Vega (d’où onze black types dans ce rôle), avait beaucoup de vitesse : « La jument a gagné sur 900m à 2ans. J’aime beaucoup ce poulain qui marche bien. C’est un yearling très réussi. » La deuxième mère a produit Buccabay (Saxon Warrior), gagnant de deux courses en Angleterre sur 1.100 et 1.200m.

Les yearlings du haras de l’Aumônerie – vente d’octobre
Lot Sexe Père Mère
295 F. IFFRAAJ SEMARIYA
325 M. INTELLO THÉORICIENNE
332 M. RECOLETOS TWELVEOCLOCK
377 M. CITY LIGHT ANY JOY
399 M. RECOLETOS BENALUA
429 M. THE GREY GATSBY DELANTERA
504 M. WALDGEIST LOVE VEGA
505 M. ALMANZOR LUCELLE
545 F. CITY LIGHT PEPPERMINT
549 F. CITY LIGHT POMMIE
556 M. INTELLO RAVAGE
579 M. CITY LIGHT SWEET ZAIN
638 M. ZELZAL CHARMING VOICE
685 M. GOKEN HOH MY ESTELLE

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires