mercredi 28 février 2024
AccueilCoursesFrançaise donne du relief à la ligne du Prix Didier Vézia

Française donne du relief à la ligne du Prix Didier Vézia

Lyon-La Soie, mardi

Prix du Haras du Ma (Maiden)

Française donne du relief à la ligne du Prix Didier Vézia

Pouliche ayant débuté dans le Prix Didier Vézia (Inédites) à Bordeaux-Le Bouscat, la seule épreuve pour 2ans (avec son pendant pour les mâles) disputée en région et dont l’allocation a été boostée, Française (Saxon Warrior) effectuait sa deuxième sortie publique dans ce maiden. Cinquième lors de sa première tentative, dans un lot ayant répété ensuite, la pensionnaire de Jean-Claude Rouget n’a pas mis beaucoup de temps avant d’ouvrir son palmarès. Placée en tête dès le premier tournant par son partenaire, Maxime Guyon, Française n’a plus quitté cette position jusqu’à l’arrivée. Attaquée dans la dernière ligne droite par l’inédite Chevelle (The Grey Gatsby), la représentante de Joseph Lesguer, Free Man Racing, de l’écurie Olivier Piraud et de l’écurie R.E a été en mesure de donner un coup de rein afin de repousser les velléités de sa contemporaine. Chevelle échoue donc à une encolure de la lauréate mais elle effectue de très bons débuts. Briona (Anodin), elle aussi inédite, complète le podium à deux longueurs à l’issue d’une ligne droite remarquée. Au micro d’Equidia, Maxime Guyon a déclaré : « Il n’était pas prévu d’aller devant mais, au vu du faible rythme de l’épreuve, j’ai préféré laisser faire ma partenaire plutôt que de « tirer dessus ». Française s’est toutefois montrée un peu immature et elle a beaucoup penché à gauche tout au long de la course. Elle sera certainement plus à son aise sur un plus grand tracé… »

Une nièce de Majestic Queen

Élevée par Sunderland Holding (la famille Tsui), Française a été achetée 47.000 Gns lors du book 2 de Tattersalls 2022. Présentée par Castlebridge Consignment, elle a été achetée par Derryconnor Stud. C’est une fille de l’étalon de Coolmore Saxon Warrior (Deep Impact), et de Stars so Bright (Sea the Stars), lauréate de sa course de débuts à Dundalk. En tant que poulinière, Stars so Bright a déjà donné Moktaffy (Lope de Vega), vainqueur d’une course en Australie, et So Majestic (Siyouni), lauréat de deux handicaps en Angleterre. Stars so Bright a également un yearling par Ghaiyyath (Dubawi). La deuxième mère, Night Fairy (Danehill), a donné la bonne Majestic Queen (Kheleyf), lauréate de cinq courses dont les Chartwell Fillies’ Stakes et les Ballyogan Stakes (Grs3). Cette dernière a d’ailleurs elle-même produit Maria Amalia (Dubawi), gagnante du Schloss Roland-StutenPreis à Dusseldorf (L). Outre Majestic Queen, Night Fairy a donné naissance à Lincoln Bright (Lope de Vega), placé des King Charles II Stakes (L) à York.

Sunday Silence

Deep Impact

Wind in her Hair

Saxon Warrior

Galileo

Maybe

Sumora

FRANÇAISE (F2)

Cape Cross

Sea the Stars

Urban Sea

Stars so Bright

Danehill

Night Fairy

Sassenach

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Salon agriculture

1 Salon, 3 objectifs

Cheltenham betting