vendredi 21 juin 2024
AccueilA la uneJACQUES DÉTRÉ :

JACQUES DÉTRÉ :

JACQUES DÉTRÉ :

« J’AIMERAIS RASSEMBLER TOUT LE GALOP FRANÇAIS »

Dimanche matin, Jacques Détré nous a annoncé sa candidature à la présidence de France Galop, au cours d’un long entretien dans la salle du Comité d’Auteuil. Cela fait plusieurs semaines qu’il réfléchit et a déjà des idées assez précises sur la manière de faire avancer le galop français.

Par Guillaume Boutillon

gb@jourdegalop.com

Jour de Galop. – Quand avez-vous décidé de vous porter candidat à la présidence de France Galop ?

Jacques Détré. – Immédiatement après le retrait d’Édouard de Rothschild ! Avant, la question ne se posait pas puisque je soutenais mon président qui avait décidé de se représenter. J’ai vu surgir des candidatures et elles m’ont forcé à réfléchir. Édouard de Rothschild s’arrêtant, je me suis demandé ce que je devais faire. Alors, je suis allé en régions rencontrer de nombreux acteurs. Ils m’ont fait part de leur désarroi et de leur inquiétude. Beaucoup se préparaient à voter par défaut et m’ont demandé d’y aller.

Avez-vous longtemps hésité ?

Il est vrai qu’il s’agit d’un changement de vie radical pour moi. Mais je suis encore assez jeune (68 ans) et c’est un challenge intellectuel formidable. J’ai les courses dans le sang ; c’est quelque chose de charnel et aussi, depuis très longtemps, un ciment familial. Avec mes enfants, nous avons vécu des moments inoubliables et quand c’est moins agréable, on se serre les coudes. Nous sommes de passage sur terre pour faire quelque chose ; me concernant, je pense que ça peut être de présider France Galop.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires