dimanche 23 juin 2024
AccueilCoursesKeshapour trouve son jour

Keshapour trouve son jour

Lyon-Parilly, dimanche

Prix des Camélias (Maiden)

Keshapour trouve son jour

La troisième a été la bonne pour Keshapour (Oasis Dream), qui avait couru en progrès lors de sa deuxième sortie à Deauville dans le Prix de Tour-en-Bessin (Maiden), au début du mois d’août. Dimanche, à Lyon-Parilly, le représentant et élève de Son Altesse l’Aga Khan n’a pas tremblé dans le Prix des Camélias (Maiden). Bien parti et vite en tête, il a mené à son rythme et est reparti dans la ligne droite pour s’imposer de trois longueurs et demie devant l’inédit Tashanka (Sioux Nation), qui a bien conclu après avoir patienté, prenant un nez à Darlinghurst (Dark Angel).

Cristian Demuro, jockey de Keshapour, a déclaré au micro d’Equidia au sujet du pensionnaire de Jean-Claude Rouget : « Il était immature lors de ses deux premières sorties et a gagné en maturité. Nous avons pu prendre un bon départ, il a pointé les oreilles dès le départ et a bien accéléré quand je le lui ai demandé. »

Une souche Aga Khan avec de la vitesse

Élevé par S.A. l’Aga Khan, Keshapour est un fils d’Oasis Dream (Green Desert), étalon de Juddmonte, et de Kestila (Siyouni). Entraînée par Jean-Claude Rouget, elle a gagné quatre courses, de 1.300m à 1.400m, en onze sorties. Keshapour est son troisième produit, son deuxième partant et son deuxième gagnant après Keshana (K) (Iffraaj), très impressionnante lors de ses débuts à Tarbes, à 2ans, et quatrième d’un Prix Miesque (Gr3) bien composé derrière Mangoustine (K) (Dark Angel), Txope (Siyouni) et Who Knows (Siyouni). Kestila a une yearling par Too Darn Hot.

La deuxième mère, Kerasha (Daylami), a gagné une course à 2ans et a donné la rapide Karatiya (Iron Mask), gagnante du Prix du Bois (Gr3), mais aussi Kerasona (Oasis Dream), lauréate du Prix Hampton (L), Kermiyan (Green Desert), deuxième du Critérium de l’Ouest (L), et Kerman (Invincible Spirit), troisième du Prix Saraca (L). Kerasha est la deuxième mère de Darkness (Siyouni), lauréat du Critérium de Lyon (L), et de Shaikha (K) (Ribchester), laquelle avait remporté le Prix de Lisieux (Inédites) de façon très impressionnante. La troisième mère, Keraka (Storm Bird), avait aussi montré de la vitesse, remportant les Anglesey Stakes (Gr3, 1.300m) au lois d’août de ses 2ans.

Danzig

Green Desert

Foreign Courier

Oasis Dream

Dancing Brave

Hope

Bahamian

KESHAPOUR (M2)

Pivotal

Siyouni

Sichilla

Kestila

Daylami

Kerasha

Keraka

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires