jeudi 29 février 2024
AccueilA la uneKING AURÉLIEN

KING AURÉLIEN

KING AURÉLIEN

3 août 2023, Goodwood. Blue Rose Cen est battue dans les Qatar Nassau Stakes (Gr1). Ryan Moore, en selle sur l’immense Above the Curve, a fermé la porte au niveau de l’open stretch. Le parcours de Goodwood est piégeux. Quand un cheval est malheureux, on entend souvent de la part des turfistes britanniques un laconique : « It’s Goodwood. » Ce n’est pas le traitement qui a été réservé à Aurélien Lemaître, dont les oreilles ont dû sacrément siffler. Le jockey relativise : « Bonnes ou mauvaises, il y aura toujours des critiques. C’est comme cela, je ne me suis pas attardé dessus. La pouliche n’a pas réagi, on voit qu’elle ne refait pas de terrain pour finir. Je ne me suis pas attaché à ce qui a été dit et j’ai préféré passer à autre chose. »

21 octobre 2023, Ascot. Big Rock survole les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1), s’imposant de bout en bout par six longueurs. Les passionnés de courses britanniques applaudissent la monte d’Aurélien Lemaître et fustigent la non-réaction des autres jockeys qui l’ont laissé filer – certains demandant la suspension de tous ceux qui montaient la course ! C’est mal connaître Big Rock et sa capacité à imposer un train infernal sur ce type de terrain… Aurélien Lemaître est ovationné sur l’hippodrome : « C’était incroyable ! Il faisait un temps horrible mais il y avait un monde fou. Forcément, c’était un grand moment, il est tellement difficile de gagner ces Grs1. Quand Sa Majesté la reine me remet le trophée, je suis très ému. Je mets un peu de temps à réaliser que oui, nous avons bien gagné. C’est beaucoup de fierté. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires