mardi 18 juin 2024
AccueilCoursesLa belle accélération d’Amarna

La belle accélération d’Amarna

Le Mans, mardi

Prix Adolphe Besnard (Maiden)

La belle accélération d’Amarna

Dans le même cas de figure qu’Havras (Le Havre), lauréat du pendant pour les mâles du Prix Adolphe Besnard (Maiden), Amarna (Toronado) revenait sur le tracé manceau après y avoir effectué ses débuts quelques semaines plus tôt. Durant le parcours, la pensionnaire et représentante de Daniela Mele a pris le dos d’Askaya (Birchwood). Grâce au rapproché de celle-ci au bout de la ligne d’en face, Amarna a également pu se positionner à proximité de la tête. Décalée progressivement au centre de la piste par son partenaire, Christopher Grosbois, dans la phase finale, la pouliche est venue fondre sur des adversaires qui, eux, produisaient leur effort à son intérieur. Soutenant bien son effort jusqu’au poteau, Amarna est venue disposer tout à la fin, d’une encolure, d’Althuraya (Lawman), qui l’avait d’ailleurs devancée en débutant. Original Way (Galiway), troisième, a également tracé une belle ligne droite à la corde, concluant tout près des deux premières, à moins d’une longueur.

Une option tactique payante

Au micro d’Equidia, Christopher Grosbois a expliqué : « Son entourage tenait à voir finir la pouliche. Aujourd’hui, nous sommes partis assez vite. Malgré cela, ma partenaire était sur le mors jusqu’à ce que nous prenions un dos en troisième épaisseur. Avant la réunion, j’avais fait le tour de la piste et j’avais trouvé qu’il valait mieux venir en pleine piste. Donc j’ai tenté un pari et pris l’initiative de venir à cet endroit dans la dernière ligne droite. Amarna n’a eu besoin de personne et elle a bien accéléré. Elle était très belle physiquement et l’a prouvé en piste… »

Une petite-fille de Rotina

Élevée par les époux Forien, Amarna a d’abord été présentée foal chez Arqana où Larissa Kneip l’avait achetée pour 35.000 €. L’année suivante, elle a été achetée 16.000 € par Seamus Murphy. C’est une fille de Toronado (High Chaparral) et de Causa Proxima (Kendor), lauréate d’une course à 3ans et troisième du Prix La Sorellina (L). Elle est le huitième produit de sa mère et le quatrième gagnant après, notamment, Sluzewiec (Invincible Spirit), gagnant par cinq fois dont deux Classes 2 à Bordeaux et Dax, avant d’être exporté en Angleterre. Causa Proxima a aussi donné naissance à Marmogah (Invincible Spirit), lauréate de deux courses à Cagnes-sur-Mer, sur 1.300m, et d’une course à Maisons-Laffitte sur 1.200m avant d’être exportée au Qatar. La poulinière a une foal issue de Romanised (Holy Roman Emperor).

La deuxième mère, Rotina (Crystal Glitters), fut l’une des grandes poulinières du haras de Montaigu. C’est la mère de Belle et Célèbre (Peintre Célèbre), gagnante du Prix Saint-Alary (Gr1), de Whortleberry (Starborough), lauréate du Premio Lydia Tesio (Gr2, 2.000m) et du Prix Jean Romanet (Gr2, à l’époque), de l’étalon Appel au Maître (Starborough), vainqueur de douze courses dans les pays nordiques et notamment deuxième du Rheinland-Pokal (Gr1, 2.400m), d’Ysoldina (Kendor), troisième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et mère du gagnant du Derby d’Epsom (Gr1, 2.400m) Wings of Eagles (Pour moi) et de Gyrella (Oasis Dream), qui, à son tour, a donné Baby Rider (Gleneagles), lauréat du Prix Greffulhe (Gr2).

Sadler’s Wells

High Chaparral

Kasora

Toronado

Grand Slam

Wana Doo

Wedding Gift

AMARNA (F2)

Kenmare

Kendor

Belle Mécène

Causa Proxima

Crystal Glitters

Rotina

Rudolfina

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires