samedi 22 juin 2024
AccueilA la uneLa vente de décembre accueille la dispersion du Gestüt Ammerland

La vente de décembre accueille la dispersion du Gestüt Ammerland

La vente de décembre accueille la dispersion du Gestüt Ammerland

En avril 2022, Dietrich von Boetticher annonçait une réduction d’effectif dans la presse allemande. Mais, dans les faits, avant 2022, la jumenterie de ce grand élevage de la région de Munich avait déjà été réduite de moitié pour atteindre une grosse vingtaine de mères. L’hiver dernier, comme tous les ans, Ammerland a donc vendu sur le marché public. Mais vendredi midi, coup d’éclat, l’octogénaire et son épouse ont annoncé la dispersion de leurs effectifs au mois de décembre à Deauville. Annabel von Boetticher a déclaré : « Après trente-cinq ans, Dietrich et moi-même avons décidé qu’il était temps de fermer le haras. Nous restons bien sûr à Ammerland et il n’est pas impossible que dans le futur, lorsque nos enfants seront plus âgés, nous décidions de rouvrir l’élevage. Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont participé à la merveilleuse aventure qu’est le Gestüt Ammerland et nous espérons que d’autres éleveurs pourront connaître le succès au plus haut niveau grâce à nos lignées. »

Une réussite exceptionnelle

Parti d’une feuille blanche, le Gestüt Ammerland s’est imposé en trente-cinq années d’activité comme un des meilleurs élevages d’Europe, si ce n’est du monde. Sans avoir un nombre de juments très important, les élèves du haras ont remporté dix-sept Grs1, dont deux fois le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) avec Waldgeist (Galileo) et Hurricane Run (Montjeu). On se souviendra aussi de l’incroyable victoire de la pouliche Borgia (Acatenango) dans le Derby allemand (Gr1) face aux mâles. Dietrich von Boetticher a par ailleurs élevé et fait courir le champion – puis grand étalon – Lope de Vega (Shamardal). Il est encore impliqué dans la carrière de reproducteur de Lope de Vega et de Waldgeist qui font la monte à Ballylinch Stud. On ne connaît pas non plus l’avenir d’Iquitos (Adlerflug) pour lequel Dietrich von Boetticher a également été impliqué dans la carrière, mais qui est actuellement stationné au Gestüt Graditz. Plusieurs 3ans élevés par Ammerland et vendus yearlings ont brillé en 2023. C’est notamment le cas de Mr Hollywood (Iquitos), deuxième du Derby Allemand et du Grosser Preis Von Baden (Grs1), avant de courir l’Arc 2023, ainsi que de Chesspiece (Nathaniel), troisième du Queen’s Vase (Gr2).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires