samedi 24 février 2024
AccueilAutres informationsLa vente de prédilection du haras d'Ombreville 

La vente de prédilection du haras d’Ombreville 

LE TOUR DES HARAS – VENTE D’OCTOBRE

La vente de prédilection du haras d’Ombreville 

Comme chaque année, les journalistes de JDG visitent les haras qui présenteront des yearlings d’octobre chez Arqana. Matthieu Gouesnaud nous a ouvert les portes du haras d’Ombreville.

« Vos chevaux en lumière ». Le slogan du haras d’Ombreville s’illustre parfaitement dans la stratégie de Matthieu et Solenn Gouesnard quand il s’agit de répartir leurs yearlings dans les différentes ventes européennes. Cette année, la structure basée à La Roque-Baignard, à quelques encablures de Deauville, s’étend désormais sur 50 ha, plus une quarantaine en location. Les projets ne manquent pas : « Nous avons construit en 2022 un barn pour les poulinages, et nous sommes toujours à l’affut d’opportunités pour acheter des terres supplémentaires, dans l’idée de pouvoir concevoir un site exclusivement dédié aux yearlings. »

À chaque yearling sa vente

Le haras a participé cette année à la vente d’août, à celle de Tattersalls, de BBAG, et 11 lots constituent leur consignment à la vente d’octobre. Matthieu Gouesnard explique : « Choisir la vente dans laquelle chaque yearling sera le mieux mis en valeur est notre politique depuis le début. Depuis quelques années, par exemple, nous nous rendons à BBAG. Avec l’expérience, nous affinons les profils qui correspondent le mieux à chaque vente, et cette année, nous avons terminé quatrième meilleur vendeur en Allemagne. Concernant la vente d’octobre, c’est un rendez-vous que j’aime beaucoup. Elle nous laisse plus de temps pour préparer les poulains dans le respect de leur développement. Avec l’accord de nos clients, il nous arrive de privilégier octobre pour des poulains qui auraient eu leur place en août, parce que nous évitons de leur imposer une préparation alors qu’ils sont en pleine croissance. » Sur les onze lots proposés cette année, seuls deux ne sont pas nés à Ombreville. « Nous connaissons parfaitement nos poulains, ce qui permet d’adapter les préparations à chaque individu. » À la vente d’octobre, Ombreville a récemment vendu des performers comme Vicious Harry (Harry Angel), récent lauréat du Prix de Bonneval (L), Wed (Profitable), gagnante du Prix du Calvados (Gr2) l’an dernier, Plesant Jane (Pivotal), lauréate du Prix Zarkava (L) et troisième de La Coupe (Gr3) et Jayarebe (Zoffany), qui a gagné en débutant avant de participer au Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) pour Brian Meehan.

Un pinhooking entre amis

Le lot 136 est l’un des rares à ne pas être né à Ombreville. Et pour cause, Matthieu Gouesnard a acheté ce fils du jeune Earthlight (Shamardal) alors qu’il était foal. « Nous nous sommes associés avec des amis, dont deux couples complètement novices, mais qui étaient curieux de découvrir notre activité. Les premiers yearlings de l’étalon ont été bien accueillis à Tattersalls ou Goffs, et le poulain est pour moi le yearling typique d’octobre : sa page de pedigree aurait peut-être été un peu juste pour août, mais il a vraiment bien fait physiquement. On sent qu’il est désormais abouti, et c’est un gros marcheur. » Le poulain descend de la grande souche des « A » de l’élevage Wildenstein, puisque sa troisième mère n’est autre qu’Aquarelliste.

Le lot 91 a été confié à Ombreville pour la vente. Il s’agit d’un fils de Persian King (Kingman), et un frère de Jayarebe, vendu 180.000 € ici l’an dernier, à Sam Sangster : « Un grand et joli poulain, bien dessiné, avec de jolis travers et qui se déplace bien. »

Le troisième yearling de la partie 1, le lot 186, est une femelle appartenant à la dernière production de Le Havre (Noverre). « Elle aurait pu aller en août mais nous avons préféré viser octobre avec elle. Elle est très dans le moule des femelles de Le Havre. Elle attire l’œil, elle a beaucoup de présence ! Et on retrouve tout près dans son pedigree le nom d’Avenir Certain… »

Un bon mix d’étalons confirmés et de jeunes sires

Ombreville attaquera la partie 2 avec un autre étalon confirmé, Zarak (Dubawi), à l’origine du lot 270, une femelle par River Plate (Kamsin). « C’est le deuxième produit d’une jeune jument. La 2ans par Dariyan est à l’entraînement chez Yann Barberot. La pouliche est solide, avec un beau passage de sangle et une arrière-main puissante. Elle compense par le modèle une page de pedigree peut-être un peu faible. »

Parmi les autres lots du haras, il faut citer le lot 487, un frère de Pleasant Jane par De Treville (Oasis Dream). Quant au lot 534, une femelle, elle fait partie de la première production de Golden Horde (Lethal Force). Apophtegme (Adlerflug), son frère, avait été adjugé 125.000 € en octobre 2022 à Marco Bozzi. « C’est une très belle pouliche, très puissante, avec une jolie tête et beaucoup de présence. »

Les yearlings de la vente d’octobre

Lot Sexe Père Mère
0091 M. PERSIAN KING ALAKHANA
0136 M. EARTHLIGHT EAU SEA BLEUE
0186 F. LE HAVRE LADY KATANGA
0270 F. ZARAK RIVER PLATE
0320 F. GOKEN TACU TACU GIRL
0352 M. WOODED WIESENLERCHE
0420 M. HIGHLAND REEL CLOSE AT HAND
0487 M. DE TREVILLE JANE THE STAR
0534 F. GOLDEN HORDE NORMANDY DREAM
0691 M. PERSIAN KING JANE EYRE
0729 M. GALIWAY NOBLE MELODY

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires