mardi 27 février 2024
AccueilAutres informationsLe Buff, la force tranquille

Le Buff, la force tranquille

TOUR DES HARAS – VENTE D’OCTOBRE

Le Buff, la force tranquille

Du 17 au 21 octobre, Arqana organise sa vente d’octobre. Nous sommes partis à la rencontre des vendeurs. Rendez-vous aujourd’hui avec Edwige Le Métayer, du haras du Buff.

Situé non loin d’Alençon, le haras du Buff s’étend sur une centaine d’hectares sur deux sites. Edwige Le Métayer, à la tête de cette structure historique de l’élevage français, explique : « Dès leur plus jeune âge, les poulains sont habitués à prendre le van pour faire quelques kilomètres. Ils embarquent tous parfaitement ! C’est la marque de fabrique de la maison. » Ce qui est d’ailleurs marquant quand on visite le Buff, à quelques jours de la vente d’octobre, c’est la sérénité des lieux : un personnel calme et des yearlings « faciles ». Un tapis roulant est installé à côté de stalles où a lieu le pansage. Pendant qu’un poulain marche, un autre est préparé, dans le calme. « J’aime beaucoup le tapis roulant, dont on peut régler la pente et la vitesse. Cela permet aux poulains d’apprendre à marcher droit. Ils sont aussi longés dans le manège, et bien sûr, ils vont dehors autant que possible. »

Une petite quarantaine de juments sont stationnées à l’année au Buff. « J’ai la chance d’avoir des clients fidèles, qui ont continué de m’accorder leur confiance après la disparition de mon mari. J’ai quelques juments d’obstacle dont certaines en association. » Parmi la jumenterie du Buff, une curiosité en ce mois d’octobre : Bumbasina (Canford Cliffs), la mère de la gagnante de Gr1 en Australie Amelia’s Jewel (Siyouni), a pouliné en juillet d’un mâle de Siyouni : « Mon fils Louis a acheté la jument pour ses clients australiens à Tattersalls. Elle a pouliné en Australie d’Amelia’s Jewel. Vu le succès du croisement, ils ont voulu refaire le croisement avec Siyouni, et elle est revenue ici. Elle est de nouveau pleine de Siyouni. »

Edwige Le Métayer présente 4 lots à la vente d’octobre, et un cinquième, préparé par La Motteraye, est né et a été élevé au Buff. Il s’agit du lot 89, un fils de Zarak (Dubawi). « C’est un magnifique poulain. La mère est toujours à la maison, c’est l’une de nos doyennes… Elle a fait un bon cheval, Champagne Charley, exporté aux États-Unis. Elle descend d’une très belle souche, celle qui a donné Grand Lodge notamment. »

Le seul mâle d’Adlerflug au catalogue

La vedette du Buff est sans aucun doute le lot 151, le seul mâle du regretté Adlerflug (In the Wings) au catalogue. C’est le troisième produit de la bonne Game Theory (Aussie Rules), double lauréate du Prix Urban Sea (L). « La mère appartient à l’une de mes clientes historiques. C’est Tina Rau qui avait imaginé le croisement avec Adlerflug. Le poulain est magnifique, très signé par le père. »

Le Buff présente aussi deux produits de Dabirsim (Hat Trick), issus de poulinières appartenant au même client qui fait confiance au Buff depuis plusieurs années. Le lot 350 est le deuxième produit de Watayouna (Siyouni), gagnante du Prix Madame Jean Couturié (L) : « Un poulain athlétique, très bien dans sa tête. » Ce yearling affiche donc le croisement entre Dabirsim et une descendante de Danehill, qui a donné quelques-uns des meilleurs produits de l’étalon, comme Cœur de Beauté ou Different League. Le lot 524, également par Dabirsim, est une femelle, deuxième produit de Moonoon (Sea the Moon), deuxième du Premio Lydia Tesio (Gr2) : « Une belle pouliche, qui fait très course. »

Beaucoup de caractère gras également dans la page du lot 485, un mâle d’Almanzor (Wootton Bassett) et Ironique (Smart Strike). « Ce poulain m’appartient en association avec un client thaïlandais. Nous avions acheté la mère en décembre 2016, en provenance de Wertheimer & Frère. Il s’agit d’une fille d’Iron Lips (Iron Mask), lauréate du Prix Éclipse (Gr3), et donc une propre sœur d’Oriental, lauréat de Listed. Ironique est actuellement pleine de Persian King. Le 2ans par City Light (Siyouni), nommé Ride the Skies, a débuté par une troisième place dans le Prix de Fontenoy. Craps (Wootton Bassett), son deuxième produit, est actuellement en 44,5 de valeur. » Une fois la vente d’octobre passée, Edwige Le Métayer sera à pied d’œuvre pour celle d’automne, où elle aura aussi plusieurs lots, dont un fils de la bonne Fortunateencounter (Muhtahir), un frère de Le Philosophe (K) (Doctor Dino) et un magnifique Cloth of Stars (Sea the Stars) issu d’une sœur de Vieux Morvan (Voix du Nord)…

Les yearlings d’octobre du haras du Buff

Lot

Sexe

Père

Mère

0151

M.

ADLERFLUG

GAME THEORY

0350

M.

DABIRSIM

WATAYOUNA

0485

M.

ALMANZOR

IRONIQUE

0524

F.

DABIRSIM

MOONOON

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires