jeudi 22 février 2024
AccueilA la uneLe haras de Toury prend une nouvelle dimension en reprenant l'emblématique domaine...

Le haras de Toury prend une nouvelle dimension en reprenant l’emblématique domaine du Soleil

Le haras de Toury prend une nouvelle dimension en reprenant l’emblématique domaine du Soleil

Le haras de Toury, situé dans la Nièvre et dirigé par Bertrand et Hermine de Soultrait, est en pleine expansion : la structure créée il y a moins de cinq ans vient d’investir le domaine du Soleil. Avec l’ambition d’en faire l’option haut de gamme du Centre-Est.

« Depuis la création du haras de Toury, la demande ne faisait qu’augmenter et c’est pourquoi il devenait urgent de nous agrandir », nous a dit l’autodidacte Bertrand de Soultrait, qui, avec son épouse, Hermine, a créé cette structure il y a moins de cinq ans. Le petit-fils de Roger de Soultrait, l’un des fondateurs de la race AQPS, nous a expliqué : « Nous sommes partis de rien. Lorsque nous avons acheté en 2018 cette ancienne ferme bovine délabrée, il n’y avait pas un seul box, pas une clôture, pas le moindre tracteur et surtout aucune jument ! L’idée était de la réhabiliter afin d’en faire un haras. Tous les travaux entrepris nous ont permis d’avancer à un rythme soutenu et de créer une structure adéquate pour accueillir nos premiers pensionnaires. » En 2021, grâce, notamment, à Jean-Pierre Dubois qui leur a confié Sageburg (Johannesburg), le haras de Toury a même pu développer une activité d’étalonnage. « L’activité s’est bien développée puisque les étalons suivants, comme Triple Threat (Monsun) ou It’s Gino (Perugino), ont vu leur nombre de saillies tripler lors de leur présence à Toury ! Là, pour poursuivre notre progression et vu que nous sommes en négociation pour, en plus de Na Has (Saint des Saints), accueillir deux étalons supplémentaires, il était important de nous étendre afin de recevoir les nombreuses juments de clients dans les meilleures conditions possibles. Aussi bien sur le plan sanitaire que sur de si grandes surfaces, tous deux étant les éléments clefs d’un bon élevage. Nous disposons d’une équipe jeune, dynamique et particulièrement accueillante avec la clientèle, et quand s’est présentée l’opportunité d’investir dans le domaine du Soleil, un site de 174 hectares situé à seulement 5 km du haras,  nous avons sauté sur l’occasion. »

Devenir l’option haut de gamme du Centre-Est

Cela fait désormais deux mois que le domaine du Soleil « nouvelle génération » a ouvert ses portes.  « Le magazine L’Éperon considérait le domaine du Soleil comme l’une des dix meilleures structures équestres françaises. C’est d’ailleurs ici qu’Arénice (Brezzo), vainqueur du Grand Steeple de Paris en 1996, a été élevé. C’est donc un site exceptionnel et idéalement placé, entre Nevers, Decize et Moulins, que nous avons récupéré. Toute l’infrastructure a été incroyablement bien conçue et réalisée avec les plus beaux matériaux. Nous disposons d’un manège olympique, d’une carrière d’entraînement, d’un marcheur, d’un rond d’Havrincourt, d’une trentaine de paddocks enlicés, d’une soixantaine de boxes… En plus de cela, le site héberge un restaurant privé et de nombreux appartements, ce qui nous permet d’accueillir au mieux nos clients. En investissant dans le domaine du Soleil, notre idée est vraiment de privilégier la qualité à la quantité et surtout d’en faire l’option haut de gamme du Centre-Est. »

Bientôt une piste de galop de 1.500m pour encore progresser

Si une partie de l’élevage ainsi que les juments de clients à l’année restent bien sûr au haras de Toury, la station de monte se trouve désormais au domaine du Soleil. « Nous disposons de davantage de place et les conditions y sont optimales pour cette activité. Plus largement, notre ambition est aussi de devenir une référence pour les jeunes chevaux, aussi bien ceux de nos clients que les nôtres. C’est pourquoi nous lançons une activité de débourrage et de préentraînement, nécessaire si l’on veut encore grandir. Nous sommes en train de construire une piste de galop de 1.500m et de recruter des cavaliers. Erick Sotteau, qui a une grande expérience en tant qu’entraîneur aussi bien sur le territoire français que, plus récemment, au Maroc, dirigera cette équipe. »

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires