vendredi 23 février 2024
AccueilLe Mot de la FinLE MOT DE LA FIN

LE MOT DE LA FIN

LE MOT DE LA FIN

MATRONNE

Un marronnier, en journalisme, est un article meublant une période creuse, consacré à un événement récurrent et prévisible. L’omniprésence d’Allegretta (Lombard) dans les pedigrees fait l’objet de « marronniers » tous les automnes, en particulier à partir du mois d’octobre avec l’arrivée des pistes (théoriquement) plus assouplies. Les superlatifs ne manquant pas, on a vite fait de qualifier Allegretta de jument la plus influente du stud-book moderne. Étant donné qu’elle est l’aïeule de Galileo (Sadler’s Wells), cela fait sens. Mais pour autant, Allegretta a-t-elle été « la meilleure » pour « sortir » des chevaux de Gr1 ? Pour tenter d’éclaircir cette question que seuls quelques férus de généalogie se posent, nous avons dénombré l’ensemble des gagnants de Gr1 dans sa descendance par la voie femelle. Nous en trouvons 15 et ils ont remporté un total de 25 Grs1. Nous avons comparé des chiffres avec ceux de deux contemporaines d’Allegretta (née en 1978). Kerali (née en 1984) – la mère d’Hasili (Kahyasi) – est l’aïeule en lignée femelles de 13 lauréats d’un total de 22 Grs1. Pasadoble (née en 1979) – la mère de Miesque (Nureyev) – est l’ancêtre de 14 gagnants de Gr1 qui ont remporté un total de 30 succès au meilleur niveau. Sur ce dernier critère, elle fait donc mieux qu’Allegretta. Mais il faut dire que Pasadoble est bien aidée dans sa tâche par la présence de sa descendance aux États-Unis et Afrique du Sud. Deux parties du monde où il est moins difficile qu’en Europe d’enchaîner les succès de Gr1 sur le gazon. Maintenant, vous savez. 

VOUS AIMEREZ AUSSI

ROMAN

Vétérans

Les plus populaires