mercredi 19 juin 2024
AccueilA la uneLe haras du Lion recrute Ectot

Le haras du Lion recrute Ectot

Le haras du Lion recrute Ectot

Jeune sire sur la montante en obstacle, Ectot rejoint le haras du Lion à partir de la saison de monte 2024. Il sera proposé à 2.800 € (H.T., P.V.).

Très bien né, Ectot (Hurricane Run) fut un 2ans assez exceptionnel, enchaînant quatre victoires successives : le Critérium du Fonds Européen de L’Élevage (L), le Prix des Chênes (Gr3) et le Critérium International (Gr1) en terrain très souple. Après 150 jours d’absence, Ectot a remporté le Prix de Fontainebleau (Gr3) devant le triple lauréat de Gr1 Karakontie (Bernstein). Dans cette course, il battait également le futur étalon Galiway (Galileo). Ectot a ensuite couru l’Arc avant d’être écarté des pistes pendant un an. À 5ans, Ectot est revenu au meilleur niveau pour battre de cinq longueurs Flintshire (Dansili) dans les Joe Hirsch Turf Classic Stakes (Gr1) sur les 2.400m de Belmont Park. Il faut savoir que Flintshire, deux fois deuxième de l’Arc, restait sur trois victoires de Gr1 aux États-Unis. Ectot est donc rentré très tard au haras, à l’âge de 7ans et il a relativement peu sailli lors de ses premières années de monte. Aujourd’hui, ses premiers produits sont âgés de 4ans et, à ce jour, il n’a eu que 54 partants en plat. Quasiment 50 % ont gagné et c’est un bon taux de réussite. Il a déjà “sorti” trois black types : Beirut (2e du Premio Mario Incisa Della Rocchetta, L, 2.400m), Bennetot (2e du Prix François Mathet, L) et Enorina (2e de la Santander Cup, L). Gagnante de la Poule d’Essai des pouliches espagnoles, Love for Life est passée très près du black type dans le Prix La Sorellina (L).

Sur les obstacles

Ectot est un fils d’Hurricane Run (Montjeu), lequel a peu produit mais avec une bonne réussite : 46 black types (deux gagnants de Gr1) sur 325 partants (soit 14 %) en plat. Son croisement (Montjeu sur Linamix) est le même que celui de Montmartre (Montjeu) étalon d’obstacle très confirmé. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’Ectot produise des sauteurs. D’autant plus que sa sœur a donné Martin Spirit (Dark Angel), deuxième du Prix Guillaume de Pracomtal (L). Sur les obstacles français, Ectot a eu neuf partants. Dont le gagnant à Auteuil Jeu d’Enfant, mais aussi Sultan Pierji, deuxième du Prix des Platanes (L) ou encore Louvetot qui a très bien gagné sur les haies de Compiègne et qu’Arnaud Chaillé-Chaillé tient en haute estime. Love Too, quatrième de Listed en plat, est passé chez Gabriel Leenders en vue d’une carrière sur les obstacles. Lors de la dernière vente d’été d’Arqana, une femelle – dans la catégorie store de 2ans – s’est vendue 45.000 €. À l’heure où nous écrivons ces lignes, on trouve des inédits par Ectot chez Isabelle Gallorini, Arnaud Chaillé-Chaillé, le tandem Lageneste & Macaire, Gabriel Leenders, Éric Leray, Étienne d’Andigné…

François Thomas (haras du Lion) a déclaré : « Nous sommes très heureux d’accueillir Ectot, ainsi que de la confiance donnée par ses propriétaires au haras du Lion. Après six saisons de monte en Normandie, il a connu une année 2023 très importante avec la naissance d’environ 100 foals. Double gagnant de Gr1 sur 1.600 et 2.400m, il est issu du croisement Montjeu (Sadler’s Wells) sur Linamix (Mendez), deux courants de sang très recherchés par les spécialistes de l’obstacle. Son arrivée répondra à un grand nombre d’éleveurs qui souhaitent utiliser un reproducteur dont les premiers produits en âge de courir (4ans) brillent sur les pistes en plat et obstacle, notamment avec Jeu d’Enfant, Sultan Pierji… Sans oublier le très attendu Louvetot et les premiers pas du 3ans Love Too sur les balais… »

Le haras du Lion communiquera le 7 novembre prochain les prix de saillie 2024 de ses étalons (Mendocino, Lavello, Castle du Berlais, Hunter’s Light, Clovis du Berlais et Gary du Chenêt).

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires