vendredi 14 juin 2024
AccueilInternationalLe prix moyen baisse de 20 %

Le prix moyen baisse de 20 %

Book 2 de Tattersalls

Le prix moyen baisse de 20 %

Le président de Tattersalls – Edmond Mahony – avait raison lorsqu’il affirmait, après le book 1, que les chiffres établis en 2022 seraient un record très difficile à battre. Mardi, sur le coup des 18 h, la deuxième session du book 2 affichait une baisse de 20 % du prix moyen par rapport à l’an dernier. Mais le prix médian était inchangé, à 70.000 Gns. La vague baissière n’est toutefois pas si forte que cela si on se réfère au cumul des deux sessions (- 13 %). Qui plus est, il convient toujours d’attendre la troisième journée avant d’analyser les statistiques. Il reste un indicateur important  : l’an dernier, 33 yearlings du lundi et du mardi ont franchi la barre de 250.000 Gns. Cette année, alors que 75 sujets sont encore attendus sur le ring ce mardi, ils ne sont que 15… 

Un Wootton Bassett pour un anglais de Singapour

Les courses à Singapour vont bientôt cesser mais Paul Hickman, propriétaire historique dans ce pays, a investi 350.000 Gns (425.000 €) pour un Wootton Bassett (Iffraaj) qui sera entraîné par Charlie Fellowes. Le poulain, élevé par Westerberg, est le premier produit de Beluga (Galileo), qui a couru deux fois sans briller en France. La jument est une demi-sœur du Derby winner Pour Moi (Montjeu) et de Gagnoa (Sadler’s Wells), deuxième du Prix de Diane (Gr1) de Zarkava (Zamindar). Paul Hickman avait déjà acheté un Frankel à 250.000 Gns dans le book 1 et son entraîneur a commenté : « Le propriétaire vit à Singapour mais ses enfants vont à l’école en Angleterre… Il a donc l’opportunité de venir aux courses outre-Manche. Il a des chevaux depuis longtemps et il en a eu dans le passé avec Sir Henry Cecil. »

AMO Racing aime Pinatubo

Les premiers yearlings par Pinatubo (Shamardal) sont toujours attendus. Lundi, trois ont franchi le cap des 300.000 Gns. Le plus cher, à 325.000 Gns (395.000 €), est revenu à Ben McElroy qui a signé le bon pour AMO Racing. Il s’agit d’un demi-frère de San Donato (Lope de Vega), double gagnant de Listed et troisième de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Le courtier a expliqué : « Le poulain ira chez Robson Aguiar, qui avisera plus tard avec son propriétaire, Kia Joorabchian, s’il s’agit d’un 2ans pour Royal Ascot. Et ce avant de choisir le nom de l’entraîneur… »

Havana Grey et les pinhookers

Le top price provisoire des femelles dans la session a été adjugé 280.000 Gns (340.000 €) à Joe Foley, agissant pour Clipper Logistics. Il s’agit d’une pouliche par Havana Grey (Havana Gold) qui a offert un bien joli pinhooking à Ballyphilip Stud qui l’avait dénichée 68.000 € à Goffs November. La pouliche est le premier produit d’une jeune poulinière par Showcasing (Oasis Dream). Une autre pouliche par Havana Grey a multiplié sa valeur de 28.000 à 140.000 Gns.

Les Français très actifs

Les acheteurs français se sont montrés actifs lundi. Arthur Hoyeau, agissant pour Windfield Colts Partnerhisp, a déniché un Mehmas (Acclamation) à 205.000 Gns (249.000 €). Alors qu’Oceanic Bloodstock a signé le bon à 70.000 Gns (85.000 €) pour un Churchill (Galileo). C’est un demi-frère de la (double) gagnante Coming France (Camelot). Jean-Claude Rouget a eu le dernier mot à 65.000 Gns (79.000 €) pour un Wootton Basset, deuxième produit de la lauréate black type Tapisserie (Le Havre). L’entraîneur, représenté mardi par Oceanic Bloodstock, s’est également assuré à 50.000 Gns (60.800 €) une Sottsass (Siyouni) issue de la placée de Listed Ancona (Amaron), qui remonte à la belle souche “A” du Gestüt Schlenderhan. Arthur Hoyeau, quant à lui, a acheté mardi une Bated Breath (Dansili) pour 68.000 Gns (82.500 €).

Lundi, Nicolas de Watrigant (Mandore) a signé trois bons. Nick Bell a signé deux bons, dont, ce mardi, un à 62.000 Gns pour un Without Parole (Frankel).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires