samedi 24 février 2024
AccueilCoursesLe rush final de Bright Picture

Le rush final de Bright Picture

Deauville, mercredi

Prix de Saint-Désir (Inédits)

Le rush final de Bright Picture

Avec une piste en gazon neuve mais sur un terrain visiblement plus souple que les 3,2 annoncés, il valait mieux se tenir rapidement aux avant-postes pour espérer s’illustrer d’entrée de jeu dans le Prix de Saint-Désir (Inédits). Menant à une allure peu sélective, Agualeto (Recoletos) a joué son va-tout en « endormant » le peloton et cette tactique a bien failli fonctionner ! Parti de loin, l’animateur était encore en tête à 150m de l’arrivée avant que Bright Picture (Intello) n’enclenche. Totalement pris de vitesse à mi-ligne droite, le représentant de l’écurie Wertheimer & Frère s’est ensuite magnifiquement ressaisi pour venir chercher Agualeto et Roshvar (Siyouni) aux abords du poteau. Dans un bon style et avec plus de marge que ne l’indique l’écart à l’arrivée, Bright Picture l’emporte d’une tête. Au tracking, le pensionnaire d’André Fabre réalise le temps de 33’’18 dans les 600 derniers mètres, affichant 10’’63 des 400m au 200m, pour boucler en 10’’66 des 200m à l’arrivée. Derrière Bright Picture, Agualeto et Roshvar, ce dernier toujours vu dans le sillage du leader, n’ont pu être départagés pour l’octroi de la deuxième place. Auteur d’une fin de course intéressante, Cambacérès (Wootton Bassett) échoue au pied du podium, à deux longueurs.

Il fait partie des bons 2ans de l’écurie Wertheimer

À sa descente de cheval, Maxime Guyon a confié au sujet de Bright Picture : « Les sensations sont bonnes. Nous ne sommes pas allés très vite durant le parcours. On a commencé à prendre de la vitesse à mi-tournant et, à cet instant, cela a accéléré très fort. Suite à cela, Bright Picture a été pris de vitesse. Ensuite, dans les 150 derniers mètres, mon partenaire a franchement accéléré. Ce n’est pas simple de réaliser ce qu’il a fait car les deux poulains de tête n’ont rien lâché Je pense qu’il fait partie des sujets intéressants de l’écurie Wertheimer & Frère pour l’année prochaine. »

Sa sœur passe en vente samedi

Élevé par feu John Plowden Carrington, Bright Picture est un fils d’Intello (Galileo), étalon au haras de Beaumont. Présenté par le haras de Clairefontaine à la vente d’octobre 2022, il avait été acheté 72.000 € par Wertheimer & Frère. La mère, Lucy the Painter (Excellent Art), était une bonne jument de course. Gagnante d’un handicap en fin d’année de 2ans sur les 1.200m de la P.S.F. de Wolverhampton, elle n’a ensuite cessé de progresser. À 4ans, passant du sprint au mile, elle s’est classée troisième des Atalanta Fillies’ Stakes (Gr3) à Sandown. L’année suivante, rallongée sur 2.400m, elle s’est classée deuxième (à dix longueurs) d’une Listed à Pontefract.

Lucy the Painter a déjà donné deux partants, dont Rêve de Magritte (Dream Ahead) qui a gagné en 28,5 à 3ans sur la piste de Pornichet. La jument a une yearling par Cloth of Stars (Sea the Stars) qui sera le lot 710 de la vente d’octobre (dans le lot du haras de Clairefontaine).

La deuxième mère a aussi donné Harvest Queen (Spinning World), double lauréate de Listed sur le mile à 3ans en Angleterre. Au haras, Harvest Queen est la mère d’Helene Happy Star (Zamindar), deuxième de la Hong Kong Gold Cup (Gr1) et Good Choice (Raven’s Pass), troisième des Somerville Stakes (Gr3) d’Havana Gold (Teofilo) à 2ans.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 48’’15

De 1.000m à 600m : 28’’81

De 600m à 400m : 12’’00

De 400m à 200m : 10’’73

De 200m à l’arrivée : 10’’95

Temps Total : 1’50’’64

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Intello

Danehill

Impressionnante

Occupandiste

BRIGHT PICTURE (H2)

Pivotal

Excellent Art

Obsessive

Lucy the Painter

Generous

Royal Bounty

Queen Helen

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires