mardi 27 février 2024
AccueilInternationalLe triomphe de Hongkong

Le triomphe de Hongkong

Australie (AU), samedi

Cox Plate (Gr1)

Le triomphe de Hongkong

La Melbourne Cup (Gr1) est la course la plus populaire d’Australie mais la plus prestigieuse reste le Cox Plate (Gr1), disputé sur le « carré » de Moonee Valley. C’est une victoire historique à laquelle nous avons assisté samedi : celle de Romantic Warrior (Acclamation), le champion de Hongkong. Une victoire à l’arraché, Romantic Warrior venant sur le poteau prendre un nez au champion australien Mr Brightside (Bullbars), calé contre le rail. Alligator Blood (All Too Hard) est troisième à une tête, Duais (Shamus Award) est quatrième à une longueur, tandis que Gold Trip (Outstrip) court « proprement », se classant cinquième à une demi-longueur. La courte ligne droite de Moonee Valley et les 2.000m ne sont probablement pas son sport préféré. À noter que Marc Zahra, jockey de Gold Trip, a annoncé dans la foulée choisir Without a Fight pour la Melbourne Cup (Gr1) plutôt que le tenant du titre. C’est finalement James McDonald qui montera Gold Trip à Flemington, lui qui pilotait Romantic Warrior dans le Cox Plate. Il ne pensait pas s’être imposé avec le champion de Hongkong : « Cela représente tellement de choses. Je croyais beaucoup en mon cheval et, sur le poteau, je pensais que nous étions battus. Quand la caméra ne m’a pas suivi, j’ai juste dit… non, par décence, je ne peux pas dire ce que j’ai crié ! »

Une première depuis 2005

Romantic Warrior n’est pas n’importe qui. Il décroche son quatrième Gr1 et, l’an passé, il a remporté la Hong Kong Cup (Gr1). Pour sa première tentative en Australie et sa rentrée, il n’avait pas démérité dans les Turnbull Stakes (Gr1) apanages de Gold Trip et, depuis, il avait impressionné les observateurs australiens lors de ses travaux du matin. Peter Lau, propriétaire de Romantic Warrior, n’en croyait pas ses yeux : « C’est le plus grand moment de ma vie, de ma vie hippique. » Le cheval est entraîné par Danny Shum qui a déjà connu les joies de la victoire au niveau Gr1 à l’étranger : c’était en 2012, quand Little Bridge (Faltaat) avait remporté les King’s Stand Stakes à Royal Ascot. Hongkong ne s’était plus imposé au plus haut niveau en Australie depuis 2005 lorsque le sprinter Cape of Good Hope (Inchinor) avait remporté les William Reid Stakes (Gr1).

Un Acclamation qui tient 2.000m

Romantic Warrior, élevé par Cordruff Stud et T. J. Rooney, a été déniché 300.000 Gns (375.000 €) par Mick Kinane et il a été vendu pour 4,8 millions de dollars hongkongais (555.000 €) à la breeze up du Hong Kong Jockey Club. Son père, Acclamation (Royal Applause), a marqué les dernières années de l’élevage commercial dans le créneau vitesse et précocité en Europe avec ses fils et petit-fils étalons comme Dark Angel, Mehmas, et beaucoup d’autres.

La mère, Folk Melody (Street Cry), a été achetée par Cordruff Stud et T.J. Rooney pour 82.000 € à Goffs, en novembre 2016, pleine d’Exceed and Excel (Danehill). Elle avait gagné lors de ses débuts, à 2ans, pour la casaque Godolphin, mais n’avait pas confirmé à 3ans. Romantic Warrior est son troisième gagnant et troisième produit. Sa sœur, Melodic Charm (Exceed and Excel), qui a remporté deux courses et a terminé quatrième dans les Sirenia Stakes (Gr3), a été achetée 270.000 Gns (330.000 €), pleine de Dark Angel, par le China Horse Club, à Tattersalls December. Folk Melody a un yearling par Showcasing, racheté 110.000 Gns lors du book 1 de Tattersalls. La deuxième mère, Folk Opera (Singspiel), a gagné le Prix Jean Romanet avant la promotion de Gr2 à Gr1 et s’est imposée ensuite dans les E.P. Taylor Stakes (Gr1) pour Godolphin.

Imperatriz, l’invincible

La réunion du Cox Plate proposait aussi les Manikato Stakes (Gr1, 1.200m). L’épreuve a été remportée par Imperatriz, une fille d’I Am Invincible qui, sur les sprints avec tournant, est tout bonnement invincible ! La jument a laissé son plus proche poursuivant à trois franches longueurs. Elle remporte son septième Gr1 et la « Valley Triple Crown », composée des William Reid Stakes, Moir Stakes, et Manikato Stakes ce qui est une première. Elle s’adjuge également son cinquième Gr1 en 2023 et dépasse donc Paddington et ses quatre Grs1.

Du côté de Randwick, on notera la victoire de l’élève des Aga Khan Studs et petit-fils de Zarkava (K) (Zamindar), Zeyrek (Sea the Stars). Le 6ans qui avait débuté sa carrière par deux succès sur notre sol est venu remporter d’un petit nez le Craven Plate (Gr3, 1.800m), alors qu’il était encore dernier à l’entrée de la ligne droite.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires