jeudi 13 juin 2024
AccueilCoursesOpera Singer atomise l’opposition

Opera Singer atomise l’opposition

Longchamp, dimanche

Qatar Prix Marcel Boussac – Critérium des Pouliches (Gr1)

Opera Singer atomise l’opposition

1er  OPERA SINGER

2e  ROSE BLOOM (K)

3e  LES PAVOTS

Le nom d’Opera Singer (Justify) circulait sur toutes les lèvres dans le rond de présentation en amont du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1). Si impressionnante dernièrement lorsqu’elle s’était adjugé son Gr3 par six longueurs, au Curragh, la représentante des associés de Coolmore méritait son statut de pouliche à battre. Montée en confiance par Ryan Moore, la pouliche n’a pas ménagé ses efforts en imprimant un rythme soutenu sur une piste propice à la vitesse. À ses côtés, sa principale rivale au papier, Darnation (Too Darn Hot), lui a mis la pression durant presque tout le parcours. Mais, à ce petit jeu, c’est elle qui a craqué la première. Débarrassée de Darnation à l’open-stretch, la pensionnaire d’Aidan O’Brien n’a ensuite fait que prendre du champ sur ses rivales. Au tracking, Opera Singer a été tout aussi impressionnante en bouclant ses 600 derniers mètres en 32’’92, faisant afficher 10’’59 des 400m aux 200m, pour terminer en 11’’10 des 200m à l’arrivée… du lourd ! Positionnée dans son sillage durant le parcours, la française Rose Bloom (K) (Lope de Vega) a eu une course de rêve. Tentant d’attaquer la future lauréate à mi-ligne droite, elle n’a finalement pas pu revenir, prenant tout de même une honorable deuxième place, à cinq longueurs. Ayant elle aussi pu bénéficier d’un parcours au sein du peloton, Les Pavots (No Nay Never) a fini fort, mais trop tard. Elle est troisième à trois quarts de longueur. Restée le long du rail intérieur, Ribaltagaia (Blame) confirme la belle impression qu’elle avait pu afficher en débutant en échouant au pied du podium. Quant à Darnation, l’autre animatrice de la première heure, elle termine finalement cinquième.

Elle pourrait venir pour l’Arc l’an prochain

Aidan O’Brien s’adjuge un cinquième Prix Marcel Boussac, une épreuve qu’il n’avait plus remportée depuis 2015 avec Ballydoyle (Galileo). L’année précédente, l’entraîneur irlandais avait conduit au succès une certaine Found (Galileo), qui avait ensuite brillé dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, deux ans plus tard. Opera Singer devrait aussi revenir à Longchamp l’an prochain : « Opera Singer m’a vraiment impressionné. Cela étant, elle avait déjà montré ce changement de vitesse au Curragh en dernier lieu. Aujourd’hui, l’opposition n’était pas la même mais elle a passé un cap en remportant ce Gr1. Pour la suite, nous allons en parler avec ses propriétaires mais il est très probable qu’elle aille aux États-Unis afin de prendre part au Breeder’s Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1). Elle a assez d’expérience. Ensuite, si l’on se projette sur du plus long terme, il n’est pas impossible qu’elle vienne courir le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) en 2024. C’est une fille de Justify (Scat Daddy), un étalon qui apporte de la tenue à ses produits… »

Ryan Moore la trouve meilleure en bon terrain

Ryan Moore, quant à lui, remporte un troisième “Marcel Boussac” : « C’était seulement sa cinquième course aujourd’hui. La pouliche progresse à chacune de ses sorties. Puis, étant par Justify, je pense qu’elle est meilleure en bon terrain. Elle le sera également lorsqu’elle sera revue sur des distances plus longues. Certes, elle a gagné en terrain souple, mais c’est bel et bien en bon terrain qu’elle est la plus performante. Opera Singer va encore s’améliorer. Elle sera bien mieux à 3ans. Elle a beaucoup de vitesse mais je suis certain qu’elle pourra faire la distance de 2.400m. »

Rose Bloom dévoile ses prétentions classiques

Invaincue en deux sorties puisqu’elle avait triomphé dans le Prix richement doté “Arqana Series des Pouliches” (Inédits) ainsi dans le Prix de la Lorie (Classe 2), dernièrement, à Chantilly, Rose Bloom arrivait en plein progrès sur le Marcel Boussac. Irréprochable encore une fois, la pouliche a certainement ravi ses propriétaires, le China Horse Club International, qui avait déjà eu des chevaux en France par le passé, chez Nicolas Clément. Puis ces derniers avaient cessé d’investir chez nous avant d’effectuer leur retour l’an passé à Arqana. Rose Bloom fait précisément partie du lot de chevaux achetés en 2022. Actuellement, le China Horse Club a trois sujets à l’entraînement chez Nicolas Clément, dont une 2ans, Love Rush (Sea the Stars), qui a déclaré au sujet de Rose Bloom : « C’est super ! Elle a bénéficié d’une très bonne course derrière la gagnante, un peu allante, mais elle a très bien accéléré pour finir. Elle est battue par une bonne pouliche. Nous sommes les premiers français à l’arrivée et nous pouvons espérer avoir une pouliche de classe pour l’an prochain. Je pense, la concernant, que ce sera tout pour cette année. »

Les Pavots pose aussi une option sur la Breeder’s Cup

Lauréate du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles – Bernard Ferrand (L), puis du Prix du Calvados (Gr2) durant l’été à Deauville, Les Pavots avait suffisamment d’expérience pour bien faire à ce niveau. Bonne troisième, la pouliche pourrait également traverser l’Atlantique dans le but de disputer la Breeders’ Cup, comme nous l’a dit Francis-Henri Graffard, son entraîneur : « Nous sommes ravis de sa performance. C’est une pouliche très professionnelle. Elle a pu bénéficier d’un bon parcours et a réalisé un très bon bout dans la ligne droite. La gagnante semblait intouchable… Nous allons en discuter avec ses propriétaires mais il est possible qu’elle aille courir une Breeders’ Cup. Cela a toujours été dans l’esprit du propriétaire. Elle est très performante en bon terrain. Elle restera à l’entraînement l’année prochaine. »

Mention (très) bien pour Ribaltagaia

Ribaltagaia “fait un truc” en réussissant à prendre la quatrième place. Il y a tout juste trois semaines, la pouliche venait de débuter victorieusement dans un maiden sur les 1.350m de Lyon-Parilly. Dimanche, elle est passée tout près de décrocher son black type. Elle confirme l’estime de son entraîneur, Gianluca Bietolini : « Le passage d’un maiden lyonnais au Prix Marcel Boussac était une marche très haute, mais Ribaltagaia a tracé un parcours remarquable. On craignait un peu le manque d’expérience dans un lot de ce niveau mais la pouliche s’en est bien sortie malgré tout. C’est un bon résultat, surtout pour l’avenir. C’est une grande pouliche, il faudra bien la ménager. Je ne sais pas si elle sera revue cette année. Je vais attendre quelques jours avant de prendre une décision car je lui avais mis un peu de pression pour arriver à ce rendez-vous. Le rallongement de la distance ne la dérangera pas. »

Justify encore mieux en Europe qu’aux États-Unis

Opera Singer est une élève de feu Evie Stockwell, la mère de John Magnier. C’est une fille de Justify (Scat Daddy), étalon américain de Coolmore qui impressionne chaque jour un peu plus en Europe. Opera Singer est le premier gagnant de Gr1 de Justify sur le Vieux Continent, les deux autres ayant remporté leur titre de gloire aux États-Unis. À ce jour, deux des trois gagnants de Gr1 du jeune sire ont eu pour théâtre le gazon. En Amérique du Nord, il a eu 15 black types, soit 14,7 % de ses partants. En Europe, Justify a donné 10 black types, soit 29,4 % de ses partants ! Ce qui est un taux de réussite hors normes.

Une famille qui croise excellemment bien avec les étalons américains

La mère, Liscanna (Sadler’s Wells), a remporté les Ballyogan Stakes (Gr3) sur 1.200m pour la casaque Stockwell. Et elle a très bien produit avec War Front (Danzig) d’où quatre de ses cinq black types. C’est le cas du lauréat du Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1) Hit It a Bomb (War Front) et Brave Anna (War Front), qui a remporté les Cheveley Park Stakes (Gr1).

La deuxième mère, Lahinch (Danehill Dancer), double gagnante de Listed sur le sprint en Irlande, a produit, entre autres, The Bogberry (Hawk Wing), lauréat des Kilternan Stakes (Gr3) et Ennistown (Galileo) qui s’est classée deuxième des Oaks (Gr1) de Love (Galileo).

Lahinch est aussi la grand-mère de Grafton Street (War Front), deuxième des Summer Stakes (Gr1) à Woodbine. Encore un étalon américain !

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du Départ à 1.000m : 39’’64

De 1.000m à 600m : 23’’94

De 600m à 400m : 11’’18

De 400m à 200m : 10’’61

De 200m à l’arrivée : 11’’03

Temps Total : 1’’36’’40

Johannesburg

Scat Daddy

Love Style

Justify

Ghostzapper

Stage Magic

Magical Illusion 

OPERA SINGER (F2)

Northern Dancer

Sadler’s Wells

Fairy Bridge

Liscanna

Danehill Dancer

Lahinch

Dublah

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires