lundi 24 juin 2024
AccueilCoursesRock'n Swing comme une "pro"

Rock’n Swing comme une “pro”

Saint-Cloud, jeudi

Prix Ténébreuse (Inédites)

Rock’n Swing comme une “pro”

Après le succès de Terre de Vega (Lope de Vega) chez les poulains, c’est Rock’n Swing (Camelot) qui a réussi ses débuts dans le Prix Ténébreuse (Inédites), succédant à la pouliche de Groupe Autumn Starlight (K) (Lope de Vega). Rock’n Swing sera-t-elle revue cette année ou faudra-t-il patienter jusqu’à l’année prochaine ? Nous le saurons dans quelques semaines… Une chose est certaine, le contrat est déjà rempli pour l’élève et représentante Godolphin qui a brillé dès sa première apparition en piste. Associée à Mickaël Barzalona, la future lauréate a pu profiter du sillage de Pempa Bay (Blue Point) qui a fait du train en tête de l’épreuve. À l’image des pensionnaires d’André Fabre, Rock’n Swing s’est montrée très sérieuse et à l’écoute de son jockey. Décalée à l’entrée de la ligne droite en pleine piste, elle a mis un peu de temps à trouver son action mais, lorsque son jockey lui a demandé un effort plus conséquent, elle s’est bien relancée pour venir dépasser les deux premières. Au passage du poteau, elle devance de deux longueurs Otherwordly (Siyouni), laquelle a eu du mal à s’équilibrer dans la ligne droite avant de bien conclure. Une courte tête derrière, Pempa Bay complète le podium.

À voir sur plus long

Louise Benard, racing manager de Godolphin en France, nous a dit : « Rock’n Swing​​​​​​​ a montré un bon comportement. Elle est sereine et calme, c’est que nous attendons lors de leurs débuts, mais lorsqu’ils gagnent, c’est encore mieux. Le matin, la pouliche travaillait correctement. Elle a un beau modèle et ira certainement sur plus long. Pour la suite de sa saison, je ne sais pas encore si elle sera revue cette année ou restera sur cette sortie. C’est monsieur Fabre qui décidera. »

La nièce du champion Dubai Millenium

Élevée par son propriétaire, Rock’n Swing est une fille de Camelot (Montjeu), étalon de Coolmore et de Ragsah (Shamardal) qui a ouvert son palmarès au mois d’août de ses 2ans. À cet âge, la pouliche s’était classée deuxième des Firth of Clyde Stakes (Gr3) et quatrième des Cheveley Park Stakes (Gr1). Au haras, elle a déjà donné Nova Roma (Golden Horn), gagnant d’un maiden en Angleterre mais surtout Richmond Avenue (Invincible Spirit) qui était également entraînée par André Fabre. En course, cette dernière a remporté une épreuve mais elle s’est aussi classée deuxième du Prix de la Cochère, troisième des Rosemary Stakes (Ls), à Newmarket et des Goldikova Stakes (Gr2) de Santa Anita.

La deuxième mère, Colorado Dancer (Shareef Dancer), a gagné le Prix de Pomone (Gr2) et s’est classée troisième du Prix Vermeille (Gr1), entre autres. Ragsah est une sœur du champion et étalon Dubai Millenium (Seeking the Gold), lauréat des Prince of Wales’s Stakes, Queen Elizabeth Stakes, du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard – Jacques Le Marois et de la Dubai Wold Cup (Grs1). La troisième mère n’est autre que l’immense Fall Aspen (Pretense), à l’origine d’une multitude de gagnants de Gr1 (Northern Aspen, Mehthaaf, Ribchester, Elnadim, Occupandiste, Mondialiste, Intello, Fort Wood, Timber Country…)

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 32’’84

De 1.000m à 600m : 27’’12

De 600m à 400m : 11’’89

De 400m à 200m : 11’’58

De 200m à l’arrivée : 12’’06

Temps total : 1’’35’’49

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Camelot

Kingmambo

Tarfah

Fickle

ROCK’N SWING (F2)

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Ragsah

Shareef Dancer

Colorado Dancer

Fall Aspen 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires